Angle de prise de vue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En vidéo, au cinéma et en photographie l’angle de champ correspond à l’angle qui délimite le champ couvert par l'objectif monté sur l'appareil de prise de vues. Il est coupé en son milieu par l'axe optique.

On distingue l'angle de champ horizontal de l'angle de champ vertical.

Considérations géométriques[modifier | modifier le code]

D'un point de vue géométrique, il dépend de la focale de l'objectif et du format du support utilisé.

La relation entre ces paramètres est la suivante :

\tan\left(\frac \alpha 2\right)=\frac {l}{2\cdot f'},

où α est l'angle de champ, l la dimension du format considéré (largeur ou hauteur) et f' la focale de l'objectif utilisé.

Types d'angles[modifier | modifier le code]

  • Angle « serré », plus aigu que la vision humaine « normale », obtenu avec les focales longues ou les téléobjectifs.
  • Angle « normal » proche de la vision d'observation humaine obtenu avec les focales « normales » pour le format considéré et en tenant compte de la distance d'observation de l'image projetée.
  • Angle large ou « grand angle », angle plus obtus que la vision humaine normale, obtenu avec les focales courtes ou les rétrofocus.

Angulation[modifier | modifier le code]

On distingue l'angulation faite par l'axe optique par rapport au sol selon laquelle la prise de vue est effectuée, dans le plan vertical, soit en plongée (vue faite d’un point d’observation plus élevé que le sujet principal), en contre-plongée (vue faite d’un point d’observation moins élevé que le sujet principal) ou de manière parallèle au sol, et, dans le plan horizontal, selon que la vue est faite de manière frontale (de face), de 3/4 face, de profil ou selon un axe arrière (de dos).

Effets induits par le choix d'un angle vertical[modifier | modifier le code]

L’angle de prise de vue peut correspondre à la logique de la situation ou influencer l'importance du sujet ou des sentiments qu'il suscite.

Parallèle au sol[modifier | modifier le code]

Cette angulation restituera assez fidèlement le point de vue qu'aurait le spectateur s'il était présent sur le lieu de la prise de vue.

La vue plongeante[modifier | modifier le code]

L'effet d'écrasement d'une vue plongeante peut servir à signaler la fragilité du sujet.

Une prise de vue plongeante ou en plongée provoquera un effet d'écrasement. Elle peut être utilisée, entre autres, pour exprimer le point de vue d'un personnage ou pour ramener le sujet à un état de détail dans le plan.

La vue en contre-plongée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Contre-plongée.

Cette technique peut être utilisée pour obtenir l'effet contraire de la vue plongeante. Elle aura tendance à accroître l'importance du sujet dans le plan. Cet effet sera aussi influencé par le cadrage. En fonction du sujet, la contre-plongée peut être associée à un point de vue "naturel" : si on filme la tour Eiffel en contre-plongée, on adopte un point de vue à échelle humaine. A contrario, filmer un enfant en contre-plongée le fera paraître plus grand qu'il n'est réellement.

Angle et point de vue[modifier | modifier le code]

Ces deux notions sont intimement liées, car le point de vue est situé au sommet de cet angle.

Les choix opérés en la matière sont inducteurs de sens. C'est pourquoi[réf. nécessaire], par extension et d'un point de vue sémiotique le terme d'angle est aussi utilisé, dans le langage journalistique par exemple, pour qualifier les options relatives au traitement d'un sujet.