Douera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Douera
Entrée de Douera sur l'autoroute 2e Rocade Sud d'Alger
Entrée de Douera sur l'autoroute 2e Rocade Sud d'Alger
Noms
Nom algérien دويرة
Nom amazigh ⴷⵡⵉⵔⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Draria
Code ONS 1654
Démographie
Population 56 998 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 40′ 13″ N 2° 56′ 41″ E / 36.6702433, 2.944850936° 40′ 13″ Nord 2° 56′ 41″ Est / 36.6702433, 2.9448509
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Douera

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Douera

Douera est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, située dans la banlieue Sud-Ouest d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Douera est située à environ 20 km au sud-ouest du centre-ville d'Alger[2] et à environ 17 km au nord de Boufarik.

Communes limitrophes de Douera
Rahmania Ouled Fayet Baba Hassen
Mahelma Douera Khraicia
Barrage de Douéra, Tessala El Merdja Tessala El Merdja Birtouta

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Douera est à l'origine un village de colonisation créé par arrêté le . Il est un des premiers villages érigés en commune, en août 1834. Douera est devenu une important centre militaire accueillant deux casernes (nommées Damrémont et Bugeaud) et des régiments du 19e corps d'armée. À partir de 1923, Douera accueille un grand centre de transmission militaire, puis un important hôpital-hospice de 2000 lits y est installé en 1962.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1998 2008
27 184 41 804 56 998
(Source : ONIS)


Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cette commune recèle plusieurs sources d'eau naturelle.

Oueds[modifier | modifier le code]

Cette commune est traversée par plusieurs oueds.

Barrages[modifier | modifier le code]

Cette commune bénéficie de l'eau du barrage suivant:

Ce barrage fait partie de plus de 65 barrages opérationnels en Algérie[4] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[5].

Réservoirs d'eau[modifier | modifier le code]

Cette commune comprend plusieurs réservoirs d'eau.

Stations de pompage[modifier | modifier le code]

Cette commune comprend plusieurs stations de pompage.

Forages et puits[modifier | modifier le code]

Cette commune comprend plusieurs forages et puits.

Retenues collinaires[modifier | modifier le code]

Cette commune comprend plusieurs retenues collinaires.

Stations d'épuration[modifier | modifier le code]

Cette commune comprend plusieurs stations d'épuration.

Stations de dessalement d'eau de mer[modifier | modifier le code]

Cette commune est approvisionnée en eau potable à partir de la station de dessalement d'eau de mer suivante:

Transport[modifier | modifier le code]

L'entrée de la 2e Rocade Sud d'Alger entre Douera et Souidania.

Douera se situe sur la 2e Rocade Sud d'Alger, mise en service en 2009 et 2010, et qui permet de contourner Alger en reliant Zéralda à Dar El Beïda[7].

Sport[modifier | modifier le code]

  • Club de football de Janah Lakhdare Commune de Douéra JLCD créé en 1947 (vert et rouge).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya d'Alger, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne du 19/12/1984, page 1570, délimitation du territoire de la commune de Douera.
  3. http://www.aps.dz/societe/16292-barrage-de-dou%C3%A9ra-amateurs-de-sports-nautiques,-p%C3%AAcheurs,-agriculteurs-et-riverains,-grands-b%C3%A9n%C3%A9ficiaires-du-projet
  4. http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re
  5. http://www.liberte-algerie.com/actualite/plus-de-5-milliards-de-m3-deau-des-barrages-deverses-en-mer-219053
  6. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/87855
  7. 2e Rocade Sud d’Alger : Boudouaou-Douéra opérationnel en septembre sur le portail de l'information automobile en Algérie. Consulté le 5 janvier 2011.