Distinguished Flying Cross (Royaume-Uni)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Distinguished Flying Cross
Image illustrative de l'article Distinguished Flying Cross (Royaume-Uni)
Avers de la Distinguished Flying Cross
Décernée par Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Type Décoration militaire britannique
Décerné pour Pour un ou des actes de vaillance, de courage ou de dévouement accomplis en vol, au cours d'opérations actives contre l'ennemi.
Statut Toujours décernée
Chiffres
Date de création 3 juin 1918
Total de récompensés environ 23 000
Importance
Précédent Citation militaire britannique Military Cross Distinguished Service Cross Conspicuous Gallantry Cross Suivant

Image illustrative de l'article Distinguished Flying Cross (Royaume-Uni)
Ruban de la Distinguished Flying Cross

La Distinguished Flying Cross, ou DFC, est une décoration militaire britannique créée le 3 juin 1918 et attribuée « pour un ou des actes de vaillance, de courage ou de dévouement accomplis en vol, au cours d'opérations actives contre l'ennemi ». À l'origine, cette décoration était réservée aux officiers (Officers) et aux adjudants (Warrant Officers) de la Royal Air Force et des autres forces aériennes du Commonwealth, mais pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été décernée aux officiers des autres armes, ainsi qu'à un certain nombre d'étrangers. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un critère commun d'obtention de la DFC était la destruction en vol de cinq avions ennemis, ou faits d'armes équivalents.

Pour les mêmes actions, les sous-officiers recevaient la Distinguished Flying Medal ou DFM, mais cette décoration a été supprimée en 1993 lors du remaniement du système d'honneur des ordres et décorations britannique. Aujourd'hui, les sous-officiers reçoivent désormais la DFC. Les actes de dévouement ne se déroulant pas lors d’opérations aériennes contre l'ennemi sont récompensés par l’Air Force Cross ou AFC.

La Distinguised Flying Cross est la troisième décoration militaire la plus élevée après la Victoria Cross et la Conspicuous Gallantry Cross.

Description[modifier | modifier le code]

La DFC est une croix florencée en argent, décorée d'une paire d'ailes et des lettres RAF, surmontées de la couronne impériale britannique. Elle est suspendue à un ruban blanc décoré de bandes diagonales violettes (purple). Les récipiendaires de cette décoration peuvent faire précéder leur nom par les lettre DFC. Lorsque la DFC est attribuée pour la seconde fois à un aviateur, le ruban de la médaille est décoré d’une agrafe ou bar ; on parle alors couramment de DFC and bar ou DFC and two bars, fait rarissime. Ces agrafes sont également visibles sur le ruban porté par le récipiendaire sous la forme de fleur (bouton de rose).

Durant les premières années d'attribution, les DFC étaient attribuées sans gravure. À partir de la Seconde Guerre mondiale, ces décorations sont généralement gravées sur le revers par l'année d'obtention du fait d'action ainsi que le nom du récipiendaire.


Le ruban était à l'origine à bandes horizontales mais changea dès 1919. Le dessin original de cette décoration est de Edward Carter Preston[1].

Distinguished Flying Cross ruban & bars
DFC DFC and Bar DFC and Two Bars
1918–1919
UK DFC 1918 BAR.svg
UK DFC 1918 w bar BAR.svg
UK DFC 1918 w 2bars BAR.svg
depuis 1919
United Kingdom Distinguished Flying Cross ribbon.svg
UK DFC w bar BAR.svg
UK DFC w 2bars BAR.svg

Statistiques[modifier | modifier le code]

La DFC a été décernée à environ 23 000 reprises.

  • 1 640 personnes ont reçu une DFC and bar
  • 50 personnes ont reçu une DFC and two bars

La dernière personne à recevoir une DFC and bar est le Wing Commander Philip Jeremy Robinson de la Royal Air Force en juillet 2008; il reçut sa première DFC pour des actions précédentes en Afghanistan en 2002, puis sa first bar pour ses actions en Irak en 2003.

En 2008, Le Lieutenant Michelle Goodman est devenue la première pilote à recevoir une DFC[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crompton, Ann, Edward Carter Preston 1885 - 1965, (Liverpool): University of Liverpool Art Gallery, 1999, ISBN 0-85323-792-1
  2. London Gazette: (Supplement) no. 58633. p. 3616. 7 March 2008. Retrieved 2007-11-11.

Voir aussi[modifier | modifier le code]