Darrall Imhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Imhoff.
Darrall Imhoff Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Darrall Tucker Imhoff
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Naissance 11 octobre 1938
San Gabriel (Californie)
Taille 2,08 m (6 10)
Situation en club
Poste Pivot
Draft NBA
Année 1960
Position 3e rang
Franchise Knicks de New York
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1960-1961
1961-1962
1962-1963
1963-1964
1964-1965
1965-1966
1966-1967
1967-1968
1968-1969
1969-1970
1970-1971
1971-1972

1972
Knicks de New York
Knicks de New York
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Cincinnati Royals
Cincinnati Royals
Trail Blazers de Portland
4,7
5,9
2,7
4,8
5,0
4,9
10,7
9,3
9,2
13,6
8,1
2,6
2,6

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Darrall Tucker Imhoff (né le 11 octobre 1938 à San Gabriel, Californie) est un ancien joueur américain de basket-ball. Il passa douze saisons en NBA (1960-72), jouant pour une demi-douzaine d'équipes. Imhoff était le pivot titulaire des Knicks de New York, jouant lors du match mythique à 100 points de Wilt Chamberlain.

Il est actuellement Vice-Président des ventes et du marketing de United States Basketball Academy (USBA), un camp international de basket-ball située dans la vallée de la McKenzie River dans l'Oregon, à proximité de Eugene.

Université[modifier | modifier le code]

À l'Université de Californie à Berkeley, Imhoff fut nommé à deux reprises "All-American" et fut le meilleur rebondeur NCAA 1959. En 1960, il fut le meilleur marqueur et rebondeur de Berkeley et fut sélectionné dans l'équipe américaine participant aux JO 1960.

Imhoff était dans son année senior prêt à intégrer la National Basketball Association en 1960 lorsque l'entraîneur Pete Newell, sélectionneur de l'équipe américaine, l'intégra dans l'équipe olympique. Il évoluait derrière Lucas, et le joueur d'Indiana Walt Bellamy et l'équipe remporta la médaille d'or.

NBA[modifier | modifier le code]

Imhoff fut sélectionné au 3e rang de la draft 1960, un transfert qui provoqua beaucoup d'excitation. Les Knicks avaient déjà deux All-stars dans leurs rangs, Richie Guerin et Willie Naulls et recrutèrent Imhoff pour compléter le potentiel de l'équipe. Cependant, Imhoff ne répondit pas aux immenses attentes placées en lui. Il se retrouva même pivot remplaçant en fin de saison. Considéré comme un échec majeur, il fut transféré aux Pistons de Détroit en 1962.

Son manque de vitesse et ses capacités aux shoots limités s'exposèrent au grand jour, mais travailla dur pour progresser. Son temps de jeu augmenta sous le maillot des Pistons jusqu'à ce qu'il soit transféré aux Lakers de Los Angeles en 1964.

Dans une équipe composée de stars telles Jerry West, Elgin Baylor et d'autres, Imhoff était un joueur respecté. Il contribua à amener l'équipe aux Finales NBA en 1965 et 1966. Lors de la saison 1966-1967, Imhoff put enfin exploiter tout son potentiel, réalisant 12 points, 13 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres par match en tant que titulaire. Il participa alors au All-Star Game 1967. Cependant, il fut largement diminué lors des Finales par Bill Russell des Celtics de Boston et qui se reproduit en 1968. Cet événement poussa les Lakers à signer Wilt Chamberlain à la fin de cette année, Imhoff étant transféré aux 76ers de Philadelphie où il occupa le poste de pivot remplaçant.

Les 76ers étaient 2e à l'Est, mais furent éliminés par Boston et Russell en playoffs. Imhoff était titulaire lors de la saison 1969-1970, Philadelphie s'inclinant en playoffs face à Milwaukee et Lew Alcindor. Il disputa une saison avec Cincinnati avant d'achever sa carrière sur le banc des Portland en 1972.

Lien externe[modifier | modifier le code]