Dai Vernon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vernon.

David Frederick Wingfield Verner

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Larry Jennings et Dai Vernon

Alias
Dai Vernon
Naissance 11 juin 1894
Ottawa
Décès 21 août 1992
Hollywood
Nationalité Canadien
Pays de résidence États-Unis
Profession Prestidigitateur
Activité principale Cartomagie

David Frederick Wingfield Verner (né le 11 juin 1894 à Ottawa, en Ontario et décédé le 21 août 1992 à Hollywood) était un prestidigitateur canadien. Son nom de magicien, Dai Vernon, lui aurait été attribué par un journaliste ayant mal orthographié son nom au moment de la rédaction de son article.[réf. nécessaire]

Biographie[modifier | modifier le code]

Dai Vernon est également appelé dans la communauté des magiciens « The Professor ». En effet, il a pour ainsi dire révolutionné le close-up, et a laissé son empreinte dans la façon d'aborder la prestidigitation. Sa grande spécialité était la cartomagie, mais cela ne l'empêchait pas de pratiquer beaucoup d'autres formes de magie avec succès (pièces, notamment). Il est un des responsables de la montée de l'intérêt pour les cartes de marque « Jerry's Nugget » et fut le premier à les utiliser régulièrement. De grands noms de la magie actuelle ont appris avec Vernon (Michael Ammar, Bruce Cervon, John Carney, Larry Jennings, Ricky Jay, Richard Turner, Charlie Miller). Il était un des résidents les plus remarqués de l'hôtel « The Magic Castle (en) », à Los Angeles, où des magiciens du monde entier venaient le rencontrer et apprendre de lui.

À Houdini, qui affirmait pouvoir comprendre n'importe quel tour de prestidigitation s'il le voyait exécuté trois fois, Dai Vernon présenta un tour sept ou huit fois, et Houdini dut s'avouer vaincu. Vernon en profita pour ajouter dans ses publicités : The Man Who Fooled Houdini (l’homme qui a trompé Houdini).

Il meurt à l'âge de 98 ans, le 21 août 1992 à Hollywood. Il dira à la fin de sa vie : « Je n'ai qu'un regret, celui de n'avoir pu consacrer les quatre premières années de ma vie à la magie »[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

http://www.magicien-close-up.fr/dai-vernon.html (Présentation de quelques Dai Vernon).

http://www.actualites-magiques.fr/biographie/dai-vernon/ (Article sur Dai Vernon).