Copacabana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Copacabana (homonymie).
Copacabana
Vue aérienne de la zone sud de Rio de Janeiro. Copacabana à gauche de l'image.
Vue aérienne de la zone sud de Rio de Janeiro. Copacabana à gauche de l'image.
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
État Rio de Janeiro
Ville Rio de Janeiro
District Copacabana
Géographie
Coordonnées 22° 58′ 28″ S 43° 10′ 53″ O / -22.974436, -43.18133422° 58′ 28″ Sud 43° 10′ 53″ Ouest / -22.974436, -43.181334  
Localisation
Carte de Copacabana
Carte de Copacabana

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

Voir la carte administrative de Rio de Janeiro
City locator 14.svg
Copacabana

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

Voir la carte topographique de Rio de Janeiro
City locator 14.svg
Copacabana

Copacabana est, depuis le 6 juillet 1892, un district de Rio de Janeiro au Brésil. Il est situé au sud de la ville. Le quartier comprend la plage du même nom, longue de 4,5 km, l'une des plages les plus célèbres de la planète.

Quartier[modifier | modifier le code]

Les célèbres pavages

Copacabana est l'un des quartiers les plus connus de la ville. Il est d'abord dénommé Sacopenapã. Mais en 1754 un moine bénédictin, Antonio de Desterro Malheiro, alors qu'il est en perdition au large du Brésil fait la promesse que s'il s'en sort vivant, il donnera le nom de son village à l'endroit où il échouera. Au milieu du XIXe siècle, le quartier est renommé après la construction d'une chapelle abritant une réplique de la vierge de Copacabana, un petit village situé au bord du lac Titicaca en Bolivie.

Le quartier est animé et rempli de bons restaurants, cinémas, banques. De nombreux amateurs de football viennent y passer le temps. À partir des années 1960, la renommée de Copacabana grandit et attire davantage d'habitants que le quartier ne peut en contenir. Il forme un microcosme unissant des familles de classes sociales différentes dans un espace réduit entre la mer et la montagne.

Le 6 juillet 2012, un grand incendie éclate le jour anniversaire de ses 120 ans sur l'une des avenues principales[1].

La plage[modifier | modifier le code]

Panorama de la plage de Copacabana vue de la piscine de l'hôtel Pestana

Copacabana possède l'une des plus belles et célèbres plages de la planète, en demi-lune s'étendant sur 4,5 km, de Leme jusqu'à l'Arpoador, longeant l'avenue Atlântica. elle est surnommée en portugais la Princesinha do Mar, soit la « petite princesse des mers ». Copacabana est un des emblèmes touristiques de Rio de Janeiro, comme le Corcovado ou le Mont du Pain de Sucre.

Au milieu de la Plage de Copacabana se trouve le plus ancien hôtel de luxe d'Amérique du Sud, le Copacabana Palace, construit selon les plans d'un architecte français. Le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, un gigantesque feu d'artifice est tiré devant environ deux millions de personnes rassemblées et habillées en blanc. Comme le veut la tradition, à minuit, des fleurs sont jetées dans la mer. En 2006, les Rolling Stones y ont donné un concert devant 1,7 million de personnes.

En 2013, à l'occasion des Journées Mondial de la Jeunesse rassemblant les jeunes chrétiens venu du monde entier, la plage à accueilli plus de 3 millions de personnes pour une veillée et une grande messe en présence du Pape François.

La plage est le lieu de plusieurs événements sportifs internationaux, tels que les championnats du monde de beach soccer ou de volley-ball. Elle accueillera les épreuves de volleyball de plage, de natation en eau libre et de triathlon des Jeux olympiques d'été de 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Les Plages des Sixties : Copacabana, film documentaire d'Emmanuel Blanchard, Emmanuelle Noblécourt et Samuel Lajus, France, 2010, 44'

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :