Madureira (Rio de Janeiro)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madureira
Madureira, vue de Rua Domingos Lopes
Madureira, vue de Rua Domingos Lopes
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
État Rio de Janeiro
Ville Rio de Janeiro
Démographie
Population 50,106 hab. (2010)
Coordonnées 22° 52′ 15″ S 43° 20′ 12″ O / -22.87083333, -43.3366666722° 52′ 15″ Sud 43° 20′ 12″ Ouest / -22.87083333, -43.33666667  

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Madureira

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Madureira

Madureira est un quartier populaire de Rio de Janeiro au Brésil, situé dans la zone nord, tout près de Taquará, dans l'arrondissement de Jacarepaguá.

Vie de quartier[modifier | modifier le code]

C'est un quartier pauvre, animé, dense et festif. C'est aussi une ville très commerciale, truffée d'une série de commerces s'étant établis autour des points de transports et de communication. Madureira, malgré sa taille, héberge un important service et réseau de kombe (transport parallèle au transport en commun, à Rio de Janeiro) ainsi que la station de train de Madureira et le terminus d'autobus de Madureira, tous deux à proximité.

On y trouve aussi le Mercadão, un centre commercial important et populaire dans la zone ouest. On y offre nourriture, épices, animaux, œuvres artisanales, ainsi que des articles et confections religieuses appartenant au culte de la Macumba. Statue, objet de culte, outils, symboles.

Lors du Carnaval de Rio, le centre de Madureira devient la scène même de la festivité. La multitude s'y rejoint pour fêter, boire et danser dans les rues, accoutré de divers costumes et apparats reliés au Carnaval. Hors saison, le quartier reste toutefois animé avec une vie nocturne très active.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Dario Moreno, (1921-1968), a connu le succès grâce à l'hommage rendu à ce quartier par les auteurs - Carvalinho et Julio Monteiro - de cette chanson enregistrée en 1958 :

Si tu vas à Rio
N'oublie pas de monter là-haut
Dans un petit village
Caché sous les fleurs sauvages
Sur le versant d'un coteau
C'est à Madureira
Tu verras les Cariocas
Sortir des maisonnettes
Pour s'en aller à la fête
A la fête des sambas.

Articles connexes[modifier | modifier le code]