Comte Jellicoe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Comte Jellicoe est un titre de la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé, avec le titre subsidiaire de vicomte Brocas, de Southampton dans le comté de Southampton, le 29 juin 1925 en faveur de l'amiral de la flotte John Jellicoe, à son retour de Nouvelle-Zélande, où il était gouverneur-général, à titre héréditaire en faveur de sa descendance mâle directe. Il a également été nommé vicomte Jellicoe, de Scapa Flow, dans le comté des Orcades, le 15 janvier 1918, titre héréditaire en faveur de ses héritiers directs mâles et, à défaut, de sa fille aînée et de ses héritiers directs mâles, avec la possibilité, à défaut, de transmettre le titre à n'importe laquelle de ses autres filles dans l'ordre de naissance et à leurs héritiers mâles directs.

Vicomte Brocas est le titre de courtoisie utilisé pour désigner le fils aîné et héritier du comte Brocas[1]. Il a été choisi en raison du fait que la grand-mère de l'amiral Jellicoe, Jane Elizabeth, fille de Sir James Whalley-Smythe-Gardiner, 2e baronnet de Roche Court (Fareham), descendait du dernier des Brocas, Bernard, propriétaire du château de Beaurepaire (acheté en 1353, vendu en 1873), à Sherborne St John, dans le Hampshire. La famille de Brocas est originaire de Gascogne. Au service des Plantagenêt, elle a donné, entre autres, deux maîtres de cavalerie aux rois d'Angleterre, un connétable de Bordeaux, un sénéchal de Saintonge en France et un Maire de Londres.

Le titre de Lord Jellicoe passe à son fils unique, le second dans l'ordre des titres. Ce dernier est un ancien homme politique conservateur qui a été Premier Lord de l'Amirauté de 1963 à 1964, Lord Privy Seal et leader à la Chambre des Lords de 1970 à 1972. En 1999, il obtient la pairie à vie comme baron Jellicoe de Southampton, de Southampton, dans le Hampshire, et demeure membre de la Chambre des Lords, en dépit de la Loi sur la Chambre des Lords de 1999 qui abolit le droit automatique octroyé aux pairs héréditaires de siéger dans cette chambre parlementaire. Avant sa mort en 2007, le deuxième comte Jellicoe était le plus ancien membre de la Chambre des Lords et le plus ancien parlementaire au monde, ayant siégé depuis 1939.

Le siège de la famille est Tidcombe Manor, près de Pewsey, dans le Wiltshire.

Comte Jellicoe (1925)[modifier | modifier le code]

L'héritier présomptif est actuellement le jeune frère de l'actuel comte, Nicholas Charles Jellicoe (né en 1953).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brocas

Famille de Brocas