Colin Slade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colin Slade

alt=Description de l'image Colin Slade 2011.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Colin Richard Slade
Naissance 10 octobre 1987 (26 ans)
à Christchurch (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,83 m (6 0)
Position demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2008-
2009-2010
2011-
Canterbury
Crusaders
Highlanders
37 (286)[1]
26 (50)[1]
3 (14)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2010- Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 12 (65)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 30 octobre 2011.

Colin Richard Slade, né le 10 octobre 1987 à Christchurch, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais évoluant au poste de demi d'ouverture. Il fait partie de l'équipe de Nouvelle-Zélande qui a remporté la coupe du monde de rugby à XV 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Colin Slade fait ses débuts en National Provincial Championship (NPC) en 2008 avec Canterbury lors du match contre Manawatu[2]. Il débute l'année suivante dans le Super 14 avec les Crusaders contre les Chiefs et joue deux saisons avec la franchise néo-zélandaise avant de rejoindre les Highlanders en 2011. Il reste cependant avec l'équipe de Canterbury pour jouer le NPC. En 2010, il obtient sa première sélection avec l'équipe de Nouvelle-Zélande lors du match contre l'Australie du 12 septembre comptant pour le Tri-nations. Il retrouve la sélection nationale l'année suivante pour un test match contre les Fidji le 22 juillet. Les All-Blacks remportent la rencontre facilement sur le score de 60 à 14 et Slade marque 19 points dont un essai, son premier sous le maillot national[3].

En 2011, il est sélectionné par Graham Henry pour faire partie de l'équipe de Nouvelle-Zélande qui dispute la coupe du monde[4]. Appelé à être la doublure de Daniel Carter, il devient le choix numéro un au poste de demi d'ouverture quand Carter se blesse[5] même si les médias et les spécialistes doutent de ses capacités à remplacer la star néo-zélandaise[6],[7]. Handicapé par une blessure lors du quart de finale contre l'Argentine, il est remplacé sur le terrain par Aaron Cruden[8]. Contraint de déclarer forfait pour le reste de la compétition, il est remplacé dans le groupe par Stephen Donald[9]. Néanmoins, la Nouvelle-Zélande remporte la coupe du monde face à la France en finale le 23 octobre.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En province et franchise[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Colin Slade en Coupe du monde.
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats C. Slade Matchs C. Slade
Nouvelle-Zélande 2011 Vainqueur 7 v, 0 n, 0d 5 v, 0 n, 0 d 5/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Tri-nations[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Colin Slade dans le Tri-nations.
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats C. Slade Matchs C. Slade
Tri-nations 2010 1 6 v, 0 n, 0 d 1 v, 0 n, 0 d 1/6
Tri-nations 2011 2 2 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 1 d 3/4

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En province et franchise[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Depuis sa première sélection en 2010, Colin Slade dispute dix matchs en équipe nationale et marque trois essais, dix-huit transformations et trois pénalités (60 points)[10]. Il participe notamment à deux Tri-nations en 2010 et 2011 ainsi qu'à une coupes du monde en 2011[10]. Il dispute rencontres de coupe du monde en 2011 au cours desquelles il marque 36 points[Note 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ordre chronologique, il a :
    • disputé cinq matchs en 2011 (contre les Tonga, le Japon, la France, le Canada et l'Argentine) et marqué 36 points (1 essai, 14 transformations et 1 pénalité).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Slade Colin », sur www.itsrugby.fr (consulté le 27 juillet 2011)
  2. (en) « Colin Slade », sur www.highlanders-rugby.co.nz, Highlanders (consulté le 27 juillet 2011)
  3. Alexis Danjon, « Les Blacks sont prêts », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 22 juillet 2011 (consulté le 27 juillet 2011)
  4. (en) « Vito sneaks into All Blacks 30 », sur www.planetrugby.com,‎ 23 août 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  5. (en) Mike Robinson, « Slade can keep Carter out of All Blacks side, says coach », sur www.smh.com.au, The Sydney Morning Herald,‎ 6 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  6. « Colin Slade, le successeur de Dan Carter n'a pas convaincu », sur www.leparisien.fr, Le Parisien,‎ 9 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  7. « Rugby: dur dur d'être le successeur de Carter », sur www.leparisien.fr, Le Parisien,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  8. (en) « Slade was injured before quarter-final », sur tvnz.co.nz, Television New Zealand,‎ 11 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  9. (en) Steve Hepburn, « Donald surprised to catch such a break », sur www.odt.co.nz, Otago Daily Times,‎ 12 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  10. a, b et c (en) « Colin Slade », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 30 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]