Tri-nations 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tri-nations 2010

Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) SANZAR
Édition 15e
Date du 10 juillet au 11 septembre 2010
Nations Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Participants Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande
Matchs joués 9
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Nouvelle-Zélande Mils Muliaina (4 essais)
Drapeau : Australie James O'Connor (4 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Afrique du Sud Morné Steyn (77 pts)

Navigation

Le Tri-nations 2010 est un tournoi international de rugby à XV qui se dispute en neuf rencontres du 10 juillet au 11 septembre 2010, chacune des trois équipes participantes recevant et se déplaçant trois fois. Le Tri-nations met aux prises les sélections de Nouvelle-Zélande (All Blacks), d'Australie (Wallabies) et d'Afrique du Sud (Springboks). Les All Blacks remportent l'édition 2010 du Tri-nations en gagnant leurs six matchs.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Le 10 juillet à Auckland Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 32 - 12 Afrique du Sud Drapeau : Afrique du Sud
Le 17 juillet à Wellington Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 31 - 17 Afrique du Sud Drapeau : Afrique du Sud
Le 24 juillet à Brisbane Drapeau : Australie Australie 30 - 13 Afrique du Sud Drapeau : Afrique du Sud
Le 31 juillet à Melbourne Drapeau : Australie Australie 28 - 49 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande
Le 7 août à Christchurch Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 20 - 10 Australie Drapeau : Australie
Le 21 août à Johannesburg Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 22 - 29 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande
Le 28 août à Pretoria Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 44 - 31 Australie Drapeau : Australie
Le 4 septembre à Bloemfontein Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 39 - 41 Australie Drapeau : Australie
Le 11 septembre à Sydney Drapeau : Australie Australie 22 - 23 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

Classement[modifier | modifier le code]

No  Nation Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 6 6 0 0 3 0 184 111 73 27
2 Drapeau : Australie Australie 6 2 0 4 2 1 162 188 -26 11
3 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud (T) 6 1 0 5 1 2 147 194 -47 7
Vainqueur de la compétition (no 1).
T : tenant du titre 2009

Détails des matchs[modifier | modifier le code]

Premier match : Nouvelle Zélande - Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 32 – 12 Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud

(mt : 20 – 3)

10 juillet 2010 à Eden Park, Auckland

Points marqués :

  • Nouvelle-Zélande : 4 essais de Smith (18e), Nonu (35e), Read (57e) et Woodcock (79e); 3 transformations de Carter (19e, 36e, 59e) ; 2 pénalités de Carter (14e, 26e)
  • Afrique du Sud : 4 pénalités de Steyn (7e, 42e, 47e, 60e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 10-3, 13-3, 20-3, 20-6, 20-9, 27-9, 27-12, 32-12

Arbitre : Alan Lewis Drapeau : Irlande

Spectateurs : 30 000[1]
Résumé

Les Springboks ouvrent le score par une pénalité de Morné Steyn à la 7e (0-3). Bakkies Botha est exclu pour dix minutes à la 13e, Dan Carter réussit la pénalité à la 14e et permet aux All Blacks d'égaliser (3-3). Conrad Smith marque le premier essai néo-zélandais à la 18e à la suite d'une percée de Mils Muliaina, Carter transforme (10-3). Dan Carter marque une deuxième pénalité à la 26e (13-3) alors que le pack All Blacks domine en mêlée. Ma'a Nonu marque le deuxième essai néo-zélandais à la 35e, son 15e essais avec les All Blacks, la transformation de Dan Carter porte le score à 20-3 à la mi-temps pour les Néo-Zélandais.

Les Sud-Africains réduisent la marque par deux pénalités de Morné Steyn aux 42e et 47e (20-9). Kieran Read marque en puissance le troisième essai néo-zélandais à la 57e au terme d'une action collective des All Blacks, Dan Carter transforme (27-9). Les Néo-Zélandais marque un quatrième essai, celui du bonus, à la 79e par Tony Woodcock et s'imposent sur le score de 32 à 12.

Composition des équipes

Deuxième match : Nouvelle Zélande - Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 31 – 17 Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud

(mt : 13 – 7)

17 juillet 2010 au Westpac Stadium, Wellington

Points marqués :

  • Nouvelle-Zélande : 4 essais par Nonu (7e), Muliaina (12e), Ranger (46e) et Dagg (65e); 1 transformation de Carter (66e); 3 pénalités de Carter (30e, 69e) et Weepu (51e)
  • Afrique du Sud : 2 essais de Rossouw (36e) et Burger (74e); 2 transformations de Steyn (37e, 75e); 1 pénalité de Steyn (43e)

Évolution du score : 5-0, 10-0, 13-0, 13-7, 13-10, 18-10, 21-10, 28-10, 31-10, 31-17

Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande

Spectateurs : 35 000[2]
Résumé

Pour cette deuxième rencontre entre All Blacks et Springboks, les Sud-Africains sont privés de Bakkies Botha suspendu pour neuf semaines à la suite d'un coup de tête contre Jimmy Cowan lors de la première rencontre[3]. Le début de rencontre est marqué par le carton jaune donné à Danie Rossouw à la 4e pour brutalité sur Richie McCaw. Les Néo-Zélandais profitent de leur avantage numérique et marquent deux essais à la 7e par Ma'a Nonu et à la 12e par Mils Muliaina qui marque en contre sur passe de Piri Weepu (10-0). Dan Carter n'est pas en réussite car il manque une pénalité bien placée et deux transformations, il se reprend à la 30e en marquant une pénalité (13-0). Les Springboks reviennent au score à la 36e par un essai en force de Danie Rossouw qui prolonge une action de Jean de Villiers. Morné Steyn réussit la transformation, le score à la mi-temps est de 13 à 7 pour les All Blacks.

Les Springboks débutent bien en seconde mi-temps et marquent une pénalité par Morné Steyn (13-10). La réaction des All Blacks ne se fait pas attendre, ils marquent un essai en coin par Rene Ranger, non transformé par Dan Carter (18-10). Piri Weepu marque une pénalité à la 46e (21-10) puis Israel Dagg, entré en jeu à la 63e, marque le quatrième essai Néo-Zélandais à la 65e après avoir passé en revue quatre Springboks. Dan Carter transforme puis marque une pénalité à la 69e, il porte le score à 31 à 10. Les Sud-Africains réduisent l'écart au score par un essai de Schalk Burger à la 75e, Morné Steyn transforme. Le match se termine sur le score de 31 à 17 pour les All Blacks.

Troisième match : Australie - Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Australie Australie 30 – 13 Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud

(mt : 17 – 3)

24 juillet 2010 au Suncorp Stadium, Brisbane

Points marqués :

  • Australie : 2 essais de Mitchell (39e) et Genia (74e); 1 transformation de O'Connor (76e); 6 pénalités de Giteau (13e, 20e, 24e, 31e, 43e) et O'Connor (47e)
  • Afrique du Sud : 2 essais de Fourie (62e) et Steenkamp (71e); 1 pénalité de Steyn (18e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 9-3, 12-3, 17-3, 20-3, 23-3, 23-8, 23-13, 30-13

Arbitre : George Clancy Drapeau : Irlande

Spectateurs : 44 284[4]
Résumé

Les Springboks doivent jouer sans Jean de Villiers qui est suspendu pour deux semaines[5]. Comme lors de leurs deux premiers matchs, un joueur Sud-Africain est exclu en début de match, c'est au tour de Jaque Fourie qui quitte ses partenaires pour dix minutes à la 3e suite à une phase de jeu de 90 secondes des Australiens. L'indiscipline des Springboks est sanctionnée par quatre pénalités en première mi-temps. Un essai est refusé à James O'Connor à la 22e qui est passé en touche avant d'aplatir dans l'en but. Le premier essai australiens est marqué à la 39e par Drew Mitchell, permettant aux Wallabies de mener à la mi-temps par 17 à 3.

Les Australiens augmentent l'écart à la marque au débuté de la deuxième mi-temps par deux pénalités de Matt Giteau et James O'Connor (23-3). Le Springbok BJ Botha reçoit un carton jaune en début de seconde période à la 46e, les deux équipes jouent ensuite à 14 car l'Australien Quade Cooper est exclu à son tour à la 55e. Les Sud-Africains réagissent en marquant deux essais non transformés à la 62e par Fourie et à la 72e par Gurthrö Steenkamp (23-13) mais les Australiens creusent à nouveau l'écart par un essai de Will Genia à la 74e. O'Connor réussit la transformation, le score final est de 30 à 13 pour les Australiens qui infligent ainsi une nouvelle défaite aux Sud-Africains qui restent derniers au classement.

Quatrième match : Australie - Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Australie Australie 28 – 49 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 14 – 32)

31 juillet 2010 au Etihad Stadium, Melbourne

Points marqués :

  • Australie : 3 essais de Mitchell (7e), Ashley-Cooper (55e), Elsom (69e); 2 transformations de Giteau (55e, 70e); 3 pénalités de Giteau (3e, 30e) et Barnes (17e)
  • Nouvelle-Zélande : 7 essais de Carter (9e), Muliaina (12e, 46e), McCaw (24e), Jane (35e), Rokocoko (58e), Flynn (79e); 4 transformations de Carter (10e, 25e, 36e, 47e); 2 pénalités de Carter (6e, 33e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 8-3, 8-10, 8-15, 11-15, 11-22, 14-22, 14-25, 14-32, 14-39, 21-39, 21-44, 28-44, 28-49

Arbitre : Craig Joubert Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 51 409
Résumé

Les Australiens sont privés de Quade Cooper suspendu pour deux matchs pour plaquage dangereux sur Morné Steyn lors du match Australie-Afrique du Sud du 24 juillet[6]. Ils ouvrent le score à la 4e par une pénalité de Matt Giteau, les Néo-Zélandais égalisent peu après à la 7e par une pénalité de Dan Carter (3-3). Un dégagement de Carter est contré à la 8e par Drew Mitchell qui marque un essai en coin (8-3). Dan Carter contre à son tour Berrick Barnes à la 11 e et marque un essai dont il réussit la transformation, donnant ainsi l'avance aux All Blacks (8-10). La Nouvelle-Zélande marque un deuxième essai à la 13e à la suite d'un coup de pied à suivre de Cory Jane (8-15). Giteau réduit la marque par une pénalité à la 19e (11-15). Le pilier Néo-Zélandais Owen Franks reçoit un carton jaune pour plaquage à l'épaule à la 22e, cela n'empêche pas les All Blacks de marquer un essai en infériorité numérique par Richie McCaw à la 25e. La transformation de Dan Carter porte le score à 11-22. Drew Mitchell est exclu pour dix minutes à la 28e, les deux équipes évoluent alors toutes deux avec quatorze joueurs. Deux pénalités sont réussies par Giteau à la 32e et Carter à la 34e (14-25). Les All Blacks marquent un quatrième essai à la 35e par Cory Jane, la transformation réussie par Dan Carter permet aux néo-Zélandais de mener à la mi-temps par 32 à 14.

Drew Mitchell est exclu définitivement à la 43e, ayant reçu un deuxième carton jaune. Les All Blacks, qui jouent à quinze contre quatorze jusqu'à la fin du match, en profitent pour marquer un cinquième essai par Mils Muliaina à la 46e, Carter transforme l'essai (14-39). Un essai est refusé après arbitrage vidéo à l'Australien David Pocock à la 52e. Ce n'est que partie remise car après une longue domination les Australiens marquent un essai par Adam Ashley-Cooper à la 56e (21-39). Les Néo-Zélandais répliquent par un essai en coin de leur ailier Joe Rokocoko bien décalé par Ma'a Nonu (21-44). Les Wallabies marquent un deuxième essai par Rocky Elsom à la 70e, transformé par Giteau (28-44). Les Néo-Zélandais marquent un septième essai à la 79e par Corey Flynn rentré en cours de match. La rencontre se termine par une large victoire des Néo-Zélandais par 49 à 28 avec le bonus offensif. Les All Blacks restent invaincus dans la compétition avec trois victoires bonifiées en trois matchs.

Cinquième match : Nouvelle-Zélande - Australie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 20 – 10 Australie Drapeau : Australie

(mt : 17 – 10)

7 août 2010 au AMI Stadium, Christchurch

Points marqués :

  • Nouvelle-Zélande : 2 essais de Muliaina (6e), Smith (13e), 2 transformations de Carter (7e et 14e), 2 pénalités de Carter (34e, 71e)
  • Australie : 1 essai de Beale (9e), 1 transformation de Giteau (10e), 1 pénalité de Giteau (20e)

Évolution du score : 7-0, 7-7, 14-7, 14-10, 17-10, 20-10

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 39 000[7]
Résumé

Les Néo-Zélandais ouvrent le score par un essai de Mils Muliaina à la 6e sur passe de Joe Rokocoko. Dan Carter réussit la transformation (7-0). Les Wallabies égalisent une minute plus tard avec un essai en contre de Kurtley Beale qui profite d'une balle perdue par Dan Carter, Matt Giteau transforme (7-7). Les All Blacks marquent un deuxième essai à la 13e par Conrad Smith en conclusion d'une percée de Dan Carter. Ce dernier réussit la transformation (14-7). Matt Giteau réduit l'écart à la marque par une pénalité réussie à la 20e, mais Carter redonne sept points d'avantage aux Néo-Zélandais à la 34e (17-10).

Le score n'évolue pas pendant trente minutes en seconde mi-temps, les défenses prenant l'avantage sur les attaquants. Dan Carter réussit une deuxième pénalité à la 71e, enlevant ainsi le point de bonus défensif aux Australiens (20-10). Le match se termine par une quatrième victoire des All Blacks qui remportent la Bledisloe Cup et sont en très bonne position pour remporter l'édition 2010 du Tri-nations.

Composition des équipes

Sixième match : Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 22 – 29 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 16 – 14)

21 août 2010 à Soccer City, Soweto

Points marqués :

  • Afrique du Sud : 1 essai de Burger (24e), 1 transformation de Steyn (25e), 5 pénalités de Steyn (10e, 14e, 31e, 44e, 63e)
  • Nouvelle-Zélande : 3 essais par Woodcock (37e), McCaw (77e) et Dagg (80e), 1 transformation de Carter (80e), 4 pénalités de Carter (6e, 21e, 28e, 68e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 13-6, 13-9, 16-9, 16-14, 19-14, 22-14, 22-17, 22-22, 22-29

Arbitre : Nigel Owens Drapeau : Pays de Galles

Spectateurs : 88 791[8]
Résumé

À l'occasion de ce match, le capitaine des Springboks, John Smit, obtient sa 100e sélection en équipe nationale. Dan Carter marque une pénalité de 50 m en coin et ouvre le score pour les All Blacks à la 6e (0-3). Morné Steyn égalise puis donne l'avantage aux Springboks en réussissant deux pénalités aux 10e et 14e (6-3). Dan Carter égalise par une autre pénalité à la 21e (6-6) mais Schalk Burger marque un essai en force à la 24e et la transformation par Morné Steyn permet aux Sud-Africains de mener par 13 à 6. Dan Carter marque une pénalité à la 28e, Morné Steyn lui répond à la 31e, le score est alors de 16 à 9 pour les Springboks. Une transmission rapide du ballon vers Tony Woodcock en position d'ailier lui permet de marquer un essai un essai en coin. La transformation n'est pas réussie par Carter, le score est par suite de 16 à 14 pour l'Afrique du Sud lorsque la mi-temps est sifflée.

En deuxième mi-temps, l'Afrique au Sud augmente l'écart au score par deux pénalités réussies par Morné Steyn aux 43e et 63e (22-14). La fin du match est dominée par les All Blacks qui reviennent au score par une pénalité de Dan Carter à la 68e puis un essai de Richie McCaw à la 77e qui marque en coin alors que son pied est près de toucher le sol en touche (22-22). Les Néo-Zélandais marquent un troisième essai à la 80e par Israel Dagg à la suite d'un ballon perdu par les Sud-Africains et d'une percée de Ma'a Nonu. Dan Carter réussit la transformation. Les All Blacks s'imposent par 29 à 22 et sont assurés de remporter l'édition 2010 du Tri-nations.

Lors de ce match Dan Carter a battu avec 1113 points le record de points marqués par un joueur en test matchs, le record était détenu par Jonny Wilkinson avec 1111 points. Ce dernier conserve cependant le record de points marqués en matchs internationaux avec 1178 points[9]

Composition des équipes

Septième match : Afrique du Sud - Australie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 44 – 31 Australie Drapeau : Australie

(mt : 24 – 28)

28 août 2010 au Loftus Versfeld Stadium, Pretoria

Points marqués :

  • Australie : 4 essais de Genia (2e), O'Connor (5e, 10e) et Mumm (25e); 4 transformations de Giteau (3e, 5e, 10e, 26e) ; 1 pénalité de Giteau (47e)
  • Afrique du Sud : 5 essais de Smith (8e), Steenkamp (13e), Spies (31e), F. Steyn (49e) et Pietersen (79e); 5 transformations de M. Steyn (8e, 14e, 31e, 51e) et James (80e); 3 pénalités de M. Steyn (19e, 45e) et F Steyn (67e)

Évolution du score : 0-7, 0-14, 7-14, 7-21, 14-21, 17-21, 17-28, 24-28, 27-28, 27-31, 34-31, 37-31, 44-31

Arbitre : Alan Lewis Drapeau : Irlande

Spectateurs : 43 152[10]
Résumé

À l'occasion de cette rencontre, Victor Matfield dispute son 100e test match avec l'équipe d'Afrique du Sud[11]. Un essai est refusé à la 2e à Drew Mitchell qui aplatit juste avant la ligne de but. Ce n'est que partie remise car à la 3e Will Genia profite d'un plaquage manqué de Victor Matfield pour marquer le premier essai australien, Matt Giteau transforme (0-7). Les Australiens marquent un deuxième essai à la 5e par James O'Connor après une percée de Kurtley Beale, Giteau réusit la transformation (0-14). Les Sud-Africains reviennent au score par un essai de Juan Smith à la 8e, transformé par Morné Steyn (7-14). James O'Connor profite d'une réception manquée par Bryan Habana à la 9e et marque le troisième essai des Wallabies, Giteau transforme (7-21). Les Springboks reviennent à nouveau au score par un essai en force de leur pilier Gurthrö Steenkamp à la 14e, Morné Steyn réussit la transformation (14-21). Une pénalité réussie par Morné Steyn à la 20e permet aux Sud-Africains de revenir à quatre points des Australiens (17-21), mais dès la 25e Dean Mumm marque le quatrième essai australien après une pénalité rapidement jouée par Genia, la transformation réussie par Giteau redonne onze points d'avance aux Wallabies (17-28). À la 31e, un essai de Pierre Spies transformé par Morné Steyn permet aux Springboks de réduire l'écart à la marque, la mi-temps est sifflée sur le score de 28 à 24 pour l'Australie.

Les deux équipes marquent chacune une pénalité en début de deuxième mi-temps par Morné Steyn à la 46e et Matt Giteau à la 48e (27-31). Les Springboks prennent pour la première fois l'avantage au score par un essai de François Steyn à la 50e sur une passe acrobatique de Morné Steyn, ce dernier réussit la transformation (34-31). François Steyn réussit une pénalité de plus de 50 mètres à la 68e, ce qui donne six points d'avance aux Sud-Africains (37-31). Les Springboks marquent un cinquième essai par JP Pietersen à la 79e, Butch James réussit la transformation. Le score final est de 44 à 31 en faveur des Sud-Africains qui remportent ainsi leur premier match dans ce Tri-nations.

Huitième match : Afrique du Sud - Australie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 39 – 41 Australie Drapeau : Australie

(mt : 13 – 31)

4 septembre 2010 au Free State Stadium, Bloemfontein

Points marqués :

  • Afrique du Sud : 3 essais de Fourie (40e), Steenkamp (45e), de Villiers (54e), 3 transformations de M.Steyn (40e, 46e, 55e), 6 pénalités de M.Steyn (5e, 18e, 50e, 61e, 70e, 76e)
  • Australie : 4 essais de Beale (8e), O'Connor (14e), Moore (21e), Elsom (25e), Mitchell (72e), 5 transformations de Giteau (9e, 15e, 22e, 26e), O'Connor(73e), 2 pénalités de Giteau (2e) et Beale (79e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-10, 3-17, 6-17, 6-24, 6-31, 13-31, 20-31, 23-31, 30-31, 33-31, 36-31, 36-38, 39-38, 39-41

Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre

Spectateurs : 38 523[12]
Résumé

Matt Giteau ouvre le score pour l'Australie dès la 2e en marquant une pénalité consécutive à un ballon gardé au sol par Bryan Habana (0-3). Les Sud-Aricains égalisent par une pénalité de Morné Steyn à la 5e (3-3). Les Wallabies marquent un premier essai par Kurtley Beale à la 8e au terme d'une attaque au grand large des trois-quarts australiens. Matt Giteau transforme et porte le score à 3-10. Le deuxième essai australien est marqué par James O'Connor à la 13e, après un ballon perdu à la touche par Victor Matfield et un ballon rapidement transmis par les Wallabies sur l'autre aile. Giteau réussit la transformation (3-17). Les Springboks reviennent au score par une pénalité de Morné Steyn à la 18e (6-17), mais les Australiens marquent ensuite un essai en force par leur talonneur Stephen Moore avec une transformation réussie par Giteau (6-24). Les Wallabies augmentent l'écart à la marque avec un essai de Rocky Elsom à la 24e qui conclut une percée plein centre de James O'Connor. Giteau réussit à nouveau la transformation (6-31). Le capitaine sud-africain, Victor Matfield, sonne alors le réveil de son équipe par un exploit personnel à la 40e. Il lobe au pied un défenseur et transmet à Jaque Fourie qui marque le premier essai des Springboks. Morné Steyn réussit la transformation, la mi-temps est sifflée sur le score de 31 à 13 pour l'Australie.

En seconde mi-temps, les Springboks poursuivent leur remontée au score, marquant vingt points sans en concéder. Ils marquent tout d'abord leur deuxième essai par Gurthrö Steenkamp malgré un plaquage de Elsom, Morné Steyn transforme (20-31). Ce dernier marque une pénalité à la 50e puis transforme le troisième essai sud-africain marqué en force par Jean de Villiers à la 54e (30-31). Une pénalité réussie par Morné Steyn permet aux Sud-Africains de mener au score à la 61e par 33 à 31. Les Australiens doivent jouer à quatorze pendant dix minutes à partir de la 69e lorsque Saia Fainga'a est exclu pour plaquage dangereux, cette faute permet à Morné Steyn de marquer une nouvelle pénalité à la 70e (36-31). Bien que jouant à quatorze, les Wallabies marquent un essai par Drew Mitchell sur une remise à l'intérieur de Matt Giteau. Giteau réussit la transformation, ce qui permet aux Australiens de mener à nouveau à la marque (36-38). Les Springboks pensent avoir le match gagné lorsque Morné Steyn réussit une pénalité à la 76e (39-38), mais Kurtley Beale marque une pénalité de 55 mètres à la 80e et permet aux Wallabies de remporter le match par 41 à 39. À la suite de cette défaite, les Sud-Africains terminent à la dernière place de l'édition 2010 du Tri-nations.

Neuvième match : Australie - Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Australie Australie 22 – 23 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 14 – 6)

11 septembre 2010 au ANZ Stadium, Sydney

Points marqués :

  • Australie : 2 essais de O'Connor (16e) et Cooper(44e), 4 pénalités de Giteau(7e, 33e, 40e) et Beale (61e)
  • Nouvelle-Zélande : 2 essais de McCaw (67e) et Read (72e), 2 transformations de Weepu (68e, 73e), 3 pénalités de Weepu (3e, 12e, 53e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 8-6, 11-6, 14-6, 19-6, 19-9, 22-9, 22-16, 22-23

Arbitre : Mark Lawrence Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 70 288[13]
Résumé

Les Néo-Zélandais ouvrent le score dès la 3e avec une pénalité réussie par Piri Weepu (0-3). Un essai est refusé à l'Australien Lachie Turner à la 6e, pour passage en touche, mais l'arbitre revient à une faute commise par les All Blacks et Matt Giteau réussit la pénalité à la 7e (3-3). Piri Weepu redonne l'avantage aux Néo-Zélandais en réussissant une pénalité à la 12e (3-6). Cet avantage est de courte durée car James O'Connor marque un essai à la 16e sur passe de Ben McCalman (8-6). Matt Giteau augmente l'avantage au score des Wallabies en marquant deux pénalités aux 33e et 40e (14-6).

En début de deuxième mi-temps, l'Australie marque un essai par Adam Ashley-Cooper à la 44e (19-6). Piri Weepu marque une pénalité pour la Nouvelle-Zélande à la 53e et l'Australien Kurtley Beale fait de même à la 61e (22-9). La fin du match est à l'avantage des All Blacks qui marquent deux essais, le premier par Richie McCaw à la 67e sur passe de Kieran Read en sortie de mêlée et le second par Kieran Read qui marque en force à la 72e. Les deux essais sont transformés par Piri Weepu, ce qui permet aux Néo-Zélandais de s'imposer sur le score de 23 à 22. La Nouvelle -Zélande remporte ainsi ses six matchs de l'édition 2010 du Tri-nations.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Équipe Essais
1 Mils Muliaina Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 4
- James O'Connor Drapeau : Australie Australie 4
3 Richie McCaw Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3
- Drew Mitchell Drapeau : Australie Australie 3
- Gurthrö Steenkamp Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 3

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Équipe Points
1 Morné Steyn Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 77
2 Matt Giteau Drapeau : Australie Australie 64
3 Dan Carter Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 63
4 James O'Connor Drapeau : Australie Australie 27
5 Mils Muliaina Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 20

Fair-play[modifier | modifier le code]

no  Équipe C. J. C. R.
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1 0
2 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 4 0
3 Drapeau : Australie Australie 3 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rampant All Blacks lay down a marker », sur www.scrum.com,‎ 10 juillet 2010 (consulté le 24 juillet 2010)
  2. (en) Graham Jenkins, « All Blacks make it two from two », sur www.espnscrum.com,‎ 17 juillet 2010 (consulté le 24 juillet 2010)
  3. (en) « Botha to miss Tri-Nations », sur planetrugbyby.com,‎ 11 juillet 2010 (consulté le 12 juillet 2010)
  4. (en) Wallabies smash Springboks in TriNations, sur trinationsweb.com
  5. (en) Springboks lose banned De Villiers, sur planetrugby.com
  6. « Fourie et Cooper suspendus », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 25 juillet 2010 (consulté le 25 juillet 2010)
  7. (en) « All Blacks outmuscle Wallabies », sur www.espnscrum.com, ESPN,‎ 7 août 2010 (consulté le 7 aoüt 2010)
  8. (en) « Feuille de match Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande du 21-08-2010 », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 21 août 2010 (consulté le 22 aoüt 2010)
  9. (en) « Dan Carter breaks Wilkinson's points record », sur www.rugbyweek.com,‎ 21 aoüt 2010 (consulté le 22 aoüt 2010)
  10. (en) « Wallabies implode again at altitude », sur www.theroar.com.au,‎ 28 aoüt 2010 (consulté le 29 aoüt 2010)
  11. (en) « Smit wants a win for Matfield », sur www.planetrugby.com,‎ 25 aoüt 2010 (consulté le 26 aoüt 2010)
  12. (en) « Stunning Wallabies win finally breaks hoodoo », sur www.theroar.com.au,‎ 4 septembre 2010 (consulté le 5 septembre 2010)
  13. (en) « Fiche match 9 », sur www.lequipe.fr,‎ 11 septembre 2010 (consulté le 11 septembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]