Colecovision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ColecoVision
Colecovision

Fabricant Coleco
Type Console de salon
Génération Deuxième

Date de sortie Drapeau : États-Unis Août 1982
Drapeau : France juin 1983
Fin de production Octobre 1985
Processeur Zilog Z80 @ 3.58 MHz
Média Cartouche
Jeu le plus vendu Donkey Kong

Précédent Coleco Telstar Logo ColecoVision

ColecoVision

La ColecoVision est une console de jeu vidéo de deuxième génération commercialisée par Coleco (Connecticut Leather Company), sortie en août 1982. Elle propose des graphismes et des manettes similaires aux jeux d'arcade de l'époque.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Colecovision est commercialisé à l'été 1982 pour un prix de 199 $. Le catalogue de lancement comprend douze titres, avec dix titres à venir en plus. Finalement, environ 170 titres sont sortis sur cartouche pendant toute sa vie. La majorité des titres de son catalogue sont des conversions de jeux d'arcade.

Coleco a commercialisé un module qui rend la console compatible avec l'Atari 2600, lui apportant la plus vaste bibliothèque de jeux de toutes les consoles du moment. Le module a provoqué une action judiciaire d'Atari, mais cette dernière n'a pas pu en empêcher les ventes du module. Pour l'anecdote, grâce à ce module, les possesseurs de cartouches VCS2600 français découvraient enfin leurs jeux en 128 couleurs au lieu de la simple colorisation suspecte 8 couleurs de la version noir et blanc de ceux-ci, sur VCS2600 SECAM.

Un autre module, sorti en été 1983, transforme la console en véritable ordinateur, le Coleco Adam, avec clavier et lecteur de cassette.

À Noël 1982, Coleco a vendu 500 000 consoles, principalement grâce à la qualité des jeux livrés. Tandis que la fortune d'Atari s'est faite grâce au jeu Space Invaders, la ColecoVision est la première console à accueillir le jeu Donkey Kong. Les droits furent négociés pour 250 000$.

Les ventes ont rapidement dépassé un million début 1983, avant le krach du jeu vidéo de 1983 aux États-Unis. À la fin du premier trimestre 1984, les ventes sont en baisse, s'élevant à 2 millions au total. Commercialisée en Europe sous le nom de CBS ColecoVision, la console est disponible en France à l'été 1983 pour un prix de 1 790 francs. Le module Adam est brièvement proposé à la vente au début 1984.

Coleco Industries envisage son retrait de l'industrie du jeu vidéo en juin 1985 et la ColecoVision est officiellement abandonnée en octobre 1985.

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]