Cité des sciences et de l'industrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cité des sciences.
Cité des sciences et de l’industrie
Image illustrative de l'article Cité des sciences et de l'industrie
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse Cité des Sciences et de l’Industrie
Parc de la Villette
30, avenue Corentin-Cariou
75019 Paris
Coordonnées 48° 53′ 44″ N 2° 23′ 17″ E / 48.895556, 2.38805648° 53′ 44″ Nord 2° 23′ 17″ Est / 48.895556, 2.388056  
Informations générales
Date d’inauguration 13 mars 1986
Collections Musée scientifique
Superficie 150 000 m2[1]
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 3 200 000 (2005)
3 042 000 (2008)[2]
Site web http://www.cite-sciences.fr/

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Cité des sciences et de l’industrie

La Cité des sciences et de l’industrie est un établissement spécialisé dans la diffusion de la culture scientifique et technique. Créée à l'initiative du Président Giscard d'Estaing, elle a pour mission de diffuser à un large public, notamment aux enfants et aux adolescents, les connaissances scientifiques et techniques, ainsi que de susciter l'intérêt des citoyens pour les enjeux de société liés à la science, à la recherche et à l'industrie.

La Cité est située dans le Parc de la Villette au niveau de la porte de la Villette, sur un emplacement occupé auparavant par les abattoirs de la Villette, dans le 19e arrondissement de Paris, en France.

Elle est au cœur d'un dispositif visant à valoriser la culture scientifique et technique : les Centres de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI). Avec la Cité de la musique et Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, elle fait partie du parc de la Villette.

Le projet de réhabilitation des abattoirs, qui a pour vocation de les transformer en musée des sciences et techniques est confié le 15 septembre 1980 à Adrien Fainsilber. Complément du Palais de la découverte situé au Grand Palais, la Cité des sciences et de l'industrie ouvre ses portes le 13 mars 1986, inaugurée par François Mitterrand à l'occasion de la rencontre entre la sonde astronomique Giotto et la Comète de Halley.

En 2009, la Cité des sciences et le Palais de la découverte sont regroupés dans un établissement commun, nommé Universcience, au statut d’EPIC[3].

Espaces[modifier | modifier le code]

Vue intérieure

La Cité abrite de nombreux espaces et services :

  • Explora (Niveau 1, 2, et 3) :
    Regroupe les principales expositions permanentes organisées autour de thèmes : les mathématiques, l'image, les sons, les jeux de lumière, l'espace, l'océan, l'énergie, l'automobile, les roches et volcans, étoiles et galaxies, etc.
  • La Bibliothèque des sciences et de l'industrie (ex-« Médiathèque », Niveau -1) :
    La bibliothèque scientifique s'étend sur 3 étages. Elle est divisée en trois grands secteurs : grand public, enfance et histoire des sciences. On y trouve également des bornes interactives qui permettent de visionner directement des films, documentaires, dessins animés, etc,... Au niveau 0, on trouve la médiathèque enfant et le cinéma Les Shadoks. Dans cette médiathèque on trouve également les trois espaces de services suivants :
    • Le Carrefour numérique² (Niveau -1) :
      Ce lieu de 1 200 mètres carrés (en accès libre et gratuit) est dédié à la découverte et à l’expérimentation des pratiques du numérique et des technologies innovantes. Espace Public Numérique depuis 2001, son offre initialement dédiée à la réduction de la fracture numérique a évoluée avec l'ouverture d'un atelier de fabrication (Fab Lab) et d'un laboratoire d'usages (Living Lab) inaugurés en mars 2014. Le Carrefour numérique² accueille et organise avec ses partenaires, dont de nombreuses associations de l'open source ou des logiciels libres, des événements ouverts à tous.
    • La Cité des métiers (Niveau -1) :
      Lieu d'information sur l'emploi, les formations, les métiers, la Cité des métiers met à disposition des conseillers et un important fonds documentaire[4]. Cette cité des métiers a servi de référence pour la création d'un réseau international de plates-formes semblables[5].
    • La Cité de la santé (niveau -1) :
      Située à l'entrée de la médiathèque grand public, la Cité de la santé est un espace d'information et de conseils sur tout ce qui concerne la santé.
  • La Cité des enfants (Niveau 0) :
    conçue pour accueillir des enfants de 2 à 12 ans, la Cité des enfants est divisée en deux espaces : l'espace pour les 2 à 7 ans (ayant remplacé l'ancien espace 3-5 ans), et l'espace pour les 5 à 12 ans (rénové en 2009).
  • L'Auditorium (Niveau 0) est la salle de conférences des programmes du Collège ;
  • Le cinéma Louis Lumière (Niveau 0) ;
  • Un planétarium est situé dans les expositions (Niveau 2) ;
  • Un centre des congrès (Niveau -1) ;
  • L'aquarium (Niveau -2) ;
  • La salle Jean Bertin (Niveau 0) ;
  • L'espace Condorcet (Niveau 0) ;
  • Une aire de pique-nique (Niveau -1) ;
  • Une boutique de livres et jouets scientifiques (Niveau 0) ;
  • Des restaurants (Niveau -2) ;

Budget[modifier | modifier le code]

Les subventions allouées par l'État en 2008 se sont élevées à 91,896 millions d'euros et sont affectées à la Cité à hauteur de :

  • 84,125 millions d'euros aux dépenses de fonctionnement
  • 7,771 millions d'euros aux dépenses d'investissement.

Les ressources propres de l'établissement ont représenté 24,745 millions d'euros en fonctionnement et 2,828 million d'euros en investissement. Elles proviennent notamment de la billetterie, des prestations de services du Centre des congrès de la Villette, des ventes d'ouvrages, d'études ou de produits d'expositions, des partenariats et des concessions.

Présidence[modifier | modifier le code]

Les présidents du musée ont été successivement :

Autour de la Cité des sciences et de l’industrie[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par la ligne de métro (M)(7) à la station Porte de la Villette et la ligne (M)(5) à la station Porte de Pantin, ainsi que par le tramway (T)(3b) les lignes de bus (BUS) RATP PC3 139 150 152 249 75.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Hébert, « La Cité des sciences et de l'industrie et la diffusion de l'information scientifique et technique », Réalités industrielles, p. 78–82, mai 2007 [sommaire et résumé]