Château de Montfaucon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Montfaucon
Image illustrative de l'article Château de Montfaucon
Type Château fort
Début construction XIe siècle
Propriétaire initial Famille de Montfaucon
Propriétaire actuel Commune
Destination actuelle Ruines
Protection  Inscrit MH (1976)
Coordonnées 47° 14′ 46″ N 6° 04′ 42″ E / 47.2462, 6.0784 ()47° 14′ 46″ Nord 6° 04′ 42″ Est / 47.2462, 6.0784 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Comté de Bourgogne
Région Franche-Comté
Département Doubs
Commune Montfaucon

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Château de Montfaucon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Montfaucon

Le château de Montfaucon est un château fort (en ruine) de Montfaucon près de Besançon en Franche-Comté du XIe siècle ayant appartenu à la puissante famille de seigneurs féodaux de Montfaucon. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 7 décembre 1976[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des seigneurs de Montfaucon.

Le château fort de Montfaucon est construit au sommet d'un éperon rocheux au XIe siècle par le premier seigneur de Montfaucon au début de la féodalité : Conon de Montfaucon, vassal du comte Renaud Ier de Bourgogne et du puissant archevêque de Besançon et prince du Saint-Empire romain germanique Hugues Ier de Salins.

Au XIIIe siècle, un bourg fortifié est fondé à côté du château, et doté d'une église paroissiale en 1311.

La famille des seigneurs de Montfaucon est alors une des familles de seigneurs les plus puissantes du comté de Bourgogne et du comté de Montbéliard durant tout le Moyen Âge et entre dans la composition de la lignée des comtes de Montbéliard dès le XIIe siècle avec Amédée II de Montfaucon.

En 1477, le château est un des rares châteaux du Comté de Bourgogne à ne pas être détruit par l'armée du roi Louis XI après la mort du duc de Bourgogne Charles le Téméraire et la tentative d'annexion militaire par le roi de France de l'État bourguignon (dont fait partie le Comté de Bourgogne).

Il est transmis au XVe siècle en héritage à la famille des Chalon-Arlay-Prince d'Orange et restera en leur possession jusqu'à la Révolution française.

Le château est abandonné définitivement après la guerre de 10 ans (1634-1644) menée par Richelieu (cardinal et premier ministre de Louis XIII) pour tenter de reconquérir le Comté de Bourgogne aux Habsbourg d'Espagne.

En 1984, la commune de Montfaucon achète les ruines du château et entreprend depuis un important et long chantier de restauration pour le tourisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • B. Bardenet, J. P. Berger & Ph. Gandel, Châteaux et châtellenies des Chalon-Araly du XIIIe au XVe siècle, Mémoire de maîtrise, Université de Besançon, 1985, 4 vol.
  • H de Faget de Casteljau, Lignées féodales comtoises (lignages de Montfaucon, Neufchâtel, Rougement) dans : Actes du 99e Congrès national des Sociétés savantes, Besançon, 1974, section de philologie et d'histoire, t. II, Paris, 1977, p. 7-25.
  • G. Paglia, Amédée III de Montfaucon, un seigneur rassembleur, Mémoire de maîtrise, Université de Besançon, 1996.
  • M de Tribolet-Hardy, Le cartulaire de Montfaucon en Franche-Comté, thèse de l'École des Chartes, 1965, 5 vol dact.
  • René Locatelli, Le château de Montfaucon (Doubs), d'après les sources écrites, Paris, 2012, no 349 dans les Dossiers d'Archéologie, p. 30-39.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur les autres projets Wikimedia :