Canard domestique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canard domestique
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Canard domestique » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Canards dans une ferme en Thaïlande
Canards dans une ferme en Thaïlande
Taxons concernés

Dans la famille des Anatidae

L'expression canard domestique fait référence à des races principalement issues de deux espèces différentes de canards. Les races issues du Canard colvert, le canard le plus commun en Europe, et les races issues du Canard musqué américain appelée plus spécifiquement Canard de Barbarie. Certaines lignées de Canard branchu sont également considérées comme domestique, quelques Dendrocygnes, principalement le Dendrocygne veuf. Ces races sont élevées pour la chair (plus particulièrement pour le foie gras dans quelques régions) et les œufs.

Ces oiseaux appartiennent à l'ordre des ansériformes, à la famille des anatidés et à la sous-famille des anatinés (canards de surface ou barboteurs).

Les espèces[modifier | modifier le code]

La plupart des races de canards domestiques sont issues du Canard colvert Anas platyrhynchos avec lequel elles demeurent interfécondes, à l'exclusion du Canard de Barbarie et des canards d'ornements d'espèces différentes, souvent peu modifiées par rapport aux souches originelles sauvages.

Des spécimens de Sarcelles qui sont des petits canards aurait été momentanément domestiquée par les Romains, si on en croit Charles Dessalines d'Orbigny ...Les Romains élevaient, dans des enclos assez vastes pour qu'elles pussent s'y ébattre, des sarcelles destinées à paraître dans leurs festins[1]... Avant lui, Georges-Louis Leclerc de Buffon (1707-1788) écrivait dans son œuvre Histoire naturelle : ...On servoit souvent des sarcelles à la table des Romains ; elles étoient assez estimées pour qu’on prît la peine de les multiplier en les élevant en domesticité, comme les canards ; nous réussirions sans doute à les élever de même ; mais les Anciens donnoient apparemment plus de soins à leur basse-cour, et en général beaucoup plus d’attention que nous à l’économie rurale et à l’agriculture[2]... Buffon lui-même citait Pierre Belon (1517-1564) : Elle étoit en grande estime ez banquets des Romains ; et n’est pas moins renommée ez cuisines françoises, tellement qu’une sarcelle sera bien souvent aussi chèrement vendue comme une grande oye ou un chapon ; la raison est que chacun cognoist qu’elle est bien délicate[3]. Les oiseaux en question sont soit des sarcelles d'été soit des sarcelles d'hiver.

Au XIIIe siècle, les canards issus du Canard colvert sont domestiqués pour leur chair en Europe occidentale.

En France, selon l'arrêté du fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques[4] sont considérées comme domestiques en droit les canards suivants :

Identification[modifier | modifier le code]

Le canard domestique cancane et se nourrit de bête que l'on trouve sous l'eau,dans la mare .

Races et variétés[modifier | modifier le code]

On distingues les canards d'ornement, élevés uniquement pour l'agrément, et les canards d'élevage, élevés pour leur chair, leurs œufs voire leurs plumes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La durée d'incubation des œufs est de 27 à 28 jours sauf pour le canard de Barbarie où la durée d'incubation est de 35 jours. Et pour les autres espèces les oeufs sont couvés d'à peu près la même durée d'incubation (27-35 jours)

La consommation de canard[modifier | modifier le code]

Composition de la graisse de canard d'élevage (pourcentage massique) :

Acide gras Pourcentage
Acide oléique 44.2
Acide palmitique 24.7
Acide linoléique 12.0
Acide stéarique 7.8
Acide palmitoléique 4.0
Acide erucastiqueAcide érucastique 1.1
Acide alpha-linoléniqueAcide α-linolénique 1.0
Acide myristique 0.7

Le Canard domestique dans l'histoire[modifier | modifier le code]

Un canard domestique, avec un mouton et un coq, participe au premier vol de montgolfière avec passagers animaux le . Après deux vols sans passager, il s'agissait pour les frères Montgolfier de tester si des êtres vivants pouvaient supporter un voyage dans les airs[5].

Le Canard domestique dans la culture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Dessalines d'Orbigny (1845) Dictionnaire universel d'histoire naturelle, Paris
  2. Leclerc, Comte de Buffon (1783) Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du cabinet du Roi, Tome Vingt-quatrième, chapitre Les sarcelles
  3. Pierre Belon (1555) L’Histoire de la nature des oyseaux, avec leurs descriptions et naïfs portraicts retirez du naturel, escrite en sept livres, G. Cavellat, Paris
  4. « Espèces, races et variétés d'animaux domestiques. », sur animaux-fr.com, ANIMALERIE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE
  5. Delannoy D. (2007) Animaux de la ferme. Artémis Editions, 95 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]