Canard des Bahamas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Canard des Bahamas ou Pilet des Bahamas (Anas bahamensis) est une espèce de canard de surface d'Amérique, des Caraïbes et des Galapagos[1]. Certains des spécimens de ces espèces sont partiellement migrateurs, nidifiant en Argentine et hivernant plus au nord.

Description[modifier | modifier le code]

À l'instar de nombreux canards de l'hémisphère sud, il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Ce canard est principalement brun avec des joues blanches, la première partie du bec rouge bordé de noir et la seconde partie grise[1]. Il ne peut pas être confondu avec un autre canard de sa taille.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le canard des Bahamas se nourrit de plantes aquatiques et des petites créatures de surface obtenues en plongeant. Ils nichent à même le sol, près de l'eau.

Ces canards vivent en couples ou en petits groupes.

Répartitions[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les zones humides avec un important degré de salinité, telles que les lacs saumâtres, les estuaires et les mangroves. On le trouve sur le continent américains, son aire de répartition se trouve du sud-est de la Floride, voire au Texas jusqu'en Argentine.

Il peut être aperçu en Europe, il s'agit alors de spécimens, ou de leur descendants, échappés de parc ornithologique.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite et nommé pour la première fois par Carl von Linné dans son Systema Naturae en 1758[2]. Son nom n'a pas changé depuis.

Trois sous espèces sont reconnues[3] A. b. bahamensis aux Caraïbes, A. b galapagensis aux Galapagos, et la sous-espèce la plus grande A. b. rubirostris dans le reste de l'Amérique du Sud.

Une variété dite argentée est considérée en France comme domestique[4]. Ce sont des canards d'ornement.

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Anas bahamensis bahamensis Linnaeus 1758
  • Anas bahamensis galapagensis (Ridgway) 1890
  • Anas bahamensis rubrirostris Vieillot 1816

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Steve Madge et Burn, Hilary, Wildfowl: An Identification Guide to the Ducks, Geese and Swans of the World (Helm Identification Guides), Christopher Helm,‎ 1988 (ISBN 978-0-7470-2201-5), p. 224-225
  2. (la) C Linnaeus, Systema naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. EditioA. rostri extremo dilatato rotundato, ongue incurvo. decima, reformata., Holmiae. (Laurentii Salvii).,‎ 1758, p. 124 :

    « A. grisea, rostro plumbeo: macula laterali fulva, macula alarum viridi luteaque. »

  3. (ITIS, 2008)
  4. « ESPÈCES, RACES ET VARIÉTÉS D'ANIMAUX DOMESTIQUES. », sur animaux-fr.com, ANIMALERIE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE