Bromochlorodifluorométhane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bromochlorodifluorométhane
représentations du Bromochlorodifluorométhane
représentations du Bromochlorodifluorométhane
représentations du Bromochlorodifluorométhane
Identification
Nom IUPAC Bromochlorodifluorométhane
Synonymes

fréon 12B1,
Halocarbone R12 B1,
Halon 1211,
R12B1

No CAS 353-59-3
Apparence gaz comprimé, liquéfié, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute CBrClF2  [Isomères]
Masse molaire[2] 165,365 ± 0,004 g/mol
C 7,26 %, Br 48,32 %, Cl 21,44 %, F 22,98 %,
Propriétés physiques
fusion -160,5 °C[1]
ébullition -4 °C[1]
Solubilité dans l'eau : nulle[1]
Masse volumique 1,799 g·cm-3
Pression de vapeur saturante 2,5 Bar (20 °C)
Point critique 42,5 bar, 153,75 °C [3]
Thermochimie
Cp
Précautions
Transport
-
   1974   
SIMDUT[5]
A : Gaz comprimé
A,
Écotoxicologie
LogP 2,1[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bromochlorodifluorométhane aussi appelé R-12B1, fréon 12B1, Halocarbone R12 B1, halon 1211, ou R12B1, est un halon. C'est un gaz ininflammable. Il est principalement utilisé pour éteindre les incendies (extincteur), mais entre également dans la fabrication de mélanges réfrigérants. La production et la consommation de cet halon seront arrêtées en 2010 (Protocole de Montréal : accord international pour la protection de la couche d'ozone stratosphérique).

Applications industrielles[modifier | modifier le code]

  • Entre dans la composition de mélanges réfrigérants
  • C'est un agent de lutte contre l'incendie

Propriétés[modifier | modifier le code]

  • Gazeux dans les conditions atmosphériques (plus lourd que l'air)
  • Incolore
  • ininflammable
  • Odeur : légèrement éthérée
  • ODP (Ozone Depletion Potential) : 3
  • GWP (Global Warming Potential) : 1300

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e BROMOCHLORODIFLUOROMETHANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le 12 avril 2010)
  4. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 1, 2 et 3, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-857-8, 0-88415-858-6 et 0-88415-859-4)
  5. « Bromochlorodifluorométhane » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009