Tétrafluorure de carbone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir R14.
Tétrafluorure de carbone
Tétrafluorure de carbone
Identification
Nom IUPAC Tétrafluorure de carbone
Synonymes

tétrafluorométhane
Perfluorométhane
Fréon 14,
Halon 14,
Arcton 0,
CFC 14,
PFC 14,
R 14

No CAS 75-73-0
No EINECS 200-896-5
PubChem 6393
SMILES
InChI
Apparence gaz comprimé incolore sans odeur[1].
Propriétés chimiques
Formule brute CF4  [Isomères]
Masse molaire[2] 88,0043 ± 0,0008 g/mol
C 13,65 %, F 86,35 %,
Propriétés physiques
fusion −183,6 °C[1]
ébullition −127,8 °C[1]
Solubilité 0.005 %V à 20 °C
0.0038 %V à 25 °C
Masse volumique 3,72 g·l-1, gaz (15 °C)
d'auto-inflammation >1 100 °C[1]
Pression de vapeur saturante 3,65 MPa (15 °C)
106,5 kPa (−127 °C)
Point critique 37,4 bar, −45,55 °C[3]
Thermochimie
Cp
Précautions
Directive 67/548/EEC


Transport
-
   1982   
SIMDUT[5]
A : Gaz comprimé
A,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le Tétrafluorure de carbone (CF4) ou Perfluorométhane ouTétrafluorométhane ou Fréon 14 ou R 14 ou Halon 14 ou CF4 est un gaz fluoré.

C'est le perfluorocarbure (PFC) le plus abondant dans l'atmosphère terrestre où il contribue à l'effet de serre : son potentiel de réchauffement de la planète (PRP) est 6 500 fois plus élevé que celui du dioxyde de carbone. Sa concentration dans l'atmosphère s'élève désormais à 0,070 ppb en volume[6].

Composés apparentés ou proches[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d TETRAFLUOROMETHANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le 12 avril 2010)
  4. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 1, 2 et 3, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-857-8, 0-88415-858-6 et 0-88415-859-4)
  5. « Tétrafluorure de carbone » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  6. Page de l'EPA(Agence américaine de protection de l’environnement), citant le GIEC, concernant le potentiel de différents gaz en termes de réchauffement climatique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]