Dichlorodifluorométhane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dichlorodifluorométhane
représentation du Dichlorodifluorométhane
représentation du Dichlorodifluorométhane
représentation du Dichlorodifluorométhane
Identification
Nom IUPAC Dichlorodifluorométhane
Synonymes

R 12
Dichlorure de difluorométhane

No CAS 75-71-8
No EINECS 200-893-9
No E E940
SMILES
InChI
Apparence gaz comprimé liquefié incolore, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute CCl2F2  [Isomères]
Masse molaire[3] 120,914 ± 0,005 g/mol
C 9,93 %, Cl 58,64 %, F 31,42 %,
Moment dipolaire 0,51 ± 0,05 D [2]
Propriétés physiques
fusion -158 °C[1]
ébullition -30 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 0,3 g·l-1[1]
Paramètre de solubilité δ 11,3 MPa1/2 (25 °C)[4]
Masse volumique 1,5 g·cm-3[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 568 kPa[1]
Point critique 41,4 bar, 111,85 °C[5]
Thermochimie
Δvap 166,95 kJ/kg (1,013 bar au point d'ébullition)
Propriétés électroniques
1re énergie d'ionisation 12,05 ± 0,24 eV (gaz)[6]
Précautions
Directive 67/548/EEC[7]
Dangereux pour l’environnement
N



Transport[7]
20
   1028   
SIMDUT[8]
A : Gaz comprimé
A,
Écotoxicologie
LogP 2,16[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dichlorodifluorométhane CCl2F2 , aussi vendu sous l'appellation Freon-12 ou R12 selon la liste des gaz fluorés et frigorigènes, est un chlorofluorocarbure (CFC) utilisé comme propulseur dans les aérosols jusqu'à ce que sa fabrication ait été interdite en 1995. Le potentiel de déplétion ozonique de CFC-12 est 0,82, ce qui est relativement haut. Cependant, en 2005, on le trouve encore avec le trichlorofluorométhane en aérosols.

Applications industrielles[modifier | modifier le code]

Principales applications du dichlorodifluorométhane avant son interdiction d'emploi :

Il est désormais remplacé par le R134a (Protocole de Montréal: L'accord international pour la protection de la couche d'ozone stratosphérique).

Le dichlorodifluorométhane est toujours inscrit dans la liste officielle des additifs alimentaires du Codex alimentarius, sous l'appellation E940[9]

Propriétés[modifier | modifier le code]

Phase liquide

  • Équivalent gaz/liquide (1,013 bar et 15 °C) : 292 vol/vol

Phase gazeuse

  • Masse volumique du gaz (1,013 bar au point d'ébullition) : 6,25 kg·m-3
  • Masse volumique de la phase gazeuse (1,013 bar et 15 °C) : 5,11 kg·m-3
  • Facteur de compressibilité (Z) (1,013 bar et 15 °C) : 0,995
  • Densité (air = 1) (1,013 bar et 21 °C) : 4,2
  • Volume spécifique (1,013 bar et 21 °C) : 0,195 m³/kg
  • Chaleur spécifique à pression constante (Cp) (1,013 bar et 30 °C) : 0,074 kJ/(mole.K)
  • Chaleur spécifique à volume constant (Cv) (1,013 bar et 30 °C) : 0,065 kJ/(mole.K)
  • Rapport des chaleurs spécifiques (gamma : Cp/Cv) (1,013 bar et 30 °C) : 1,138889
  • Viscosité (1,013 bar et °C) : 0,0001168 poise
  • Conductivité thermique (1,013 bar et °C) : 9,46 mW/(m.K)

Autres données

  • ODP (Ozone Depleting Potential) : 0,82
  • GWP (Global Warming Potential) à 100 ans : 10 900

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g DICHLORODIFLUOROMETHANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 16 juin 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 142006679X et 978-1420066791), p. 9-50
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  5. (en) « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le 12 avril 2010)
  6. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 9781420066791), p. 10-205
  7. a et b Entrée de « Dichlorodifluoromethane » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 24 avril 2009 (JavaScript nécessaire)
  8. « Dichlorodifluorométhane » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  9. Codex alimentarius, « Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires », sur codexalimentarius.net,‎ 2009 (consulté le 19 juin 2010)