Brigitte Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubert.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Brigitte Auber.

Brigitte Aubert

Description de cette image, également commentée ci-après

Brigitte Aubert au Salon du livre de Paris,

Activités Écrivain, scénariste, auteur de pièces radiophoniques
Naissance (58 ans)
Cannes, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman policier
Distinctions Grand prix de littérature policière 1997

Brigitte Aubert, née à Cannes le , est un écrivain français de romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1956 à Cannes, Brigitte Aubert grandit au cœur du Festival international du cinéma : ses parents exploitent le cinéma Olympia. Après l'obtention d'une maîtrise en droit du travail, à la Faculté de Nice, elle entre, en 1977, dans l'exploitation cinématographique comme programmatrice art et essai à l'UGC Méditerranée, profession qu'elle continue d'exercer à l'heure actuelle.

Dès 1982, elle devient scénariste/dialoguiste et productrice pour une maison de courts métrage, RN7 productions.

En 1984, elle participe au concours de nouvelles organisé par la Série noire et TF1. Sa nouvelle Nuits noires fait partie des dix textes primés qui sont édités dans le recueil Contes des neuf et une nuits. Depuis, elle publie régulièrement aux Éditions du Seuil. Elle maîtrise avec la même aisance le suspense psychologique et l’art du roman d’aventures, proche de l’espionnage, mais elle avoue se sentir attirée par la terreur et son romantisme. Grand prix de littérature policière en 1997 pour La Mort des bois. Elle a également écrit plusieurs romans pour un public plus jeune en collaboration avec Gisèle Cavali.

L'œuvre de Brigitte Aubert rivalise avec les Anglo-Saxons, spécialistes du thriller. En une vingtaine de romans publiés en l'espace de 17 ans, elle est devenue l'auteur français phare de la collection "Seuil policier", ses romans ont été traduits dans plus de dix-sept pays, dont les États-Unis, et, rétrospectivement, elle apparaît comme la grande révélation des années 1990 dans le champ du roman policier français.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans pour adultes[modifier | modifier le code]

Romans hors série[modifier | modifier le code]

Série Jacksonville[modifier | modifier le code]

  1. Brigitte Aubert, Ténèbres sur Jacksonville, Paris, Seuil, coll. « Seuil policiers »,‎ 1994, 307 p. (ISBN 978-2-02-022586-1, notice BnF no FRBNF35705725r)
  2. Brigitte Aubert, La Morsure des ténèbres, Paris, Seuil,‎ 16 février 1999, 269 p. (ISBN 978-2-02-036572-7, notice BnF no FRBNF369737287)

Série Élise Andrioli[modifier | modifier le code]

  1. Brigitte Aubert, La Mort des bois, Paris, Seuil, coll. « Seuil policiers »,‎ 1996, 255 p. (ISBN 978-2-02-025400-7, notice BnF no FRBNF35800517j)
  2. Brigitte Aubert, La Mort des neiges, Paris, Seuil, coll. « Seuil policiers »,‎ 5 mai 2000, 290 p. (ISBN 978-2-02-041573-6, notice BnF no FRBNF37186998n)

Série Mortelle Riviera[modifier | modifier le code]

  1. Brigitte Aubert, Le Couturier de la mort, Paris, Seuil, coll. « Points » (no 733),‎ 11 avril 2000, 225 p. (ISBN 978-2-02-033817-2, notice BnF no FRBNF37186745h)
  2. Brigitte Aubert, Descentes d'organes, Paris, Seuil, coll. « Points » (no 862),‎ 11 avril 2001, 217 p. (ISBN 978-2-02-033818-9, notice BnF no FRBNF37637878t)

Série Louis Denfert, reporter[modifier | modifier le code]

  1. Brigitte Aubert, Le Miroir des ombres, Paris, 10/18, coll. « Grands détectives » (no 4155),‎ 18 septembre 2008, 376 p. (ISBN 978-2-264-04632-1, notice BnF no FRBNF413387896)
  2. Brigitte Aubert, La Danse des illusions, Paris, 10/18, coll. « Grands détectives » (no 4156),‎ 18 septembre 2008, 410 p. (ISBN 978-2-264-04633-8, notice BnF no FRBNF41338787h)
  3. Brigitte Aubert, Projections macabres, Paris, 10/18, coll. « Grands détectives » (no 4229),‎ 20 mai 2009, 426 p. (ISBN 978-2-264-04890-5, notice BnF no FRBNF41486920h)
  4. Brigitte Aubert, Le Secret de l'abbaye, Paris, 10/18, coll. « Grands détectives » (no 4377),‎ 21 octobre 2010, 416 p. (ISBN 978-2-264-05057-1, notice BnF no FRBNF423097262)
  5. Brigitte Aubert, Le Royaume disparu, Paris, 10/18, coll. « Grands détectives » (no 4549),‎ 5 septembre 2013, 384 p. (ISBN 978-2-264-05391-6)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Romans pour la jeunesse, avec Gisèle Cavali[modifier | modifier le code]

Romans hors série[modifier | modifier le code]

Série Les Trois Scotch[modifier | modifier le code]

  1. Cauchemar dans la crypte / ill. Gaëtan de Séguin. Paris : Magnard jeunesse, 2001, 47 p. (Les p'tits policiers). (ISBN 2-210-98059-3). Rééd. ill. Marie-Geneviève Thoisy. Étampes : Lire c'est partir, 2006, 59 p. (ISBN 2-35024-036-3)
  2. L’Assassin habite en face / ill. Clément Oubrerie. Paris : Magnard jeunesse, 2002, 47 p. (Les p'tits policiers ; 12). (ISBN 2-210-98080-1). Rééd. ill. Gaëtan de Seguin. Paris : Magnard jeunesse, 2004, 47 p. (Tipik cadet : policier ; 9). (ISBN 2-210-98355-X)

Série Duo de choc[modifier | modifier le code]

  1. Témoin sur vidéo / ill. Bart. Paris : Magnard jeunesse, 2002, 134 p. (Les policiers ; 3). (ISBN 2-210-98428-9). Rééd. Paris : Magnard jeunesse, mai 2004, 138 p. (Tipik junior : policier ; 8). (ISBN 2-210-98471-8)
  2. La Mort sous contrat. Paris : Magnard jeunesse, août 2004, 165 p. (Tipik junior : policier ; 28). (ISBN -210-98459-9)

Saga Les Cavaliers des Lumières[modifier | modifier le code]

  1. Le Règne de la Barbarie. Paris : Plon jeunesse, mai 2008, 301 p. (Heroic). (ISBN 978-2-259-20773-7)
  2. La Voie des chimères.Paris : Plon jeunesse, novembre 2008, 307 p. (Heroic). (ISBN 978-2-259-20774-4)
  3. La Porte du Présage, à paraître.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]