Jacques-Napoléon Faure-Biguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faure-Biguet.

Jacques-Napoléon Faure-Biguet

Autres noms Jacques Decrest
Activités Romancier,journaliste, biographe
Naissance 1er octobre 1893
Paris, Drapeau de la France France
Décès 18 juillet 1954 (à 60 ans)
Le Vésinet, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman, roman policier, biographie
Distinctions Grand prix de littérature policière 1951

Œuvres principales

  • Fumées sans feu
  • La Fiancée morte

Signature

Signature de Jacques-Napoléon Faure-Biguet

Jacques-Napoléon Faure-Biguet , né le 1er octobre 1893 à Paris 9 e et mort le 18 juillet 1954 au Vésinet[1] est un écrivain, journaliste, biographe et auteur de romans policiers sous le pseudonyme de Jacques Decrest. Il est le petit-fils du général Paul-Vincent Faure-Biguet.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Jacques-Napoléon Faure-Biguet a fait ses études à Paris et fut condisciple de Henry de Montherlant auquel il consacra deux ouvrages.

Après la guerre, il dirige la collection de romans policiers Le Labyrinthe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sous le nom de J.-N. Faure-Biguet :

  • Poèmes, 1914-1915. S. Escoffier, Nizza 1916
  • La Fiancée morte. Flammarion, 1925
  • Les Prisonniers d’Amour. Flammarion, 1926
  • Le Prisonnier des Mers. Éditions de la Nouvelle Revue Critique, 1927
  • Passages de L’Oiseau. Éditions Victor Attinger, 1929
  • La Colonne de Nuées. Éditions de Flore, Paris 1948
  • Maurice Barrès, son œuvre. Paris 1924
  • Montherlant, homme de la Renaissance. Plon, Paris 1925
  • Gobineau « Le roman des grandes existences ». Plon, Paris 1930
  • Le Roi Alexandre Ier de Yougoslavie. Plon, Paris 1936
  • La petite Sœur Thérèse. Plon, Paris 1937
  • Les enfances de Montherlant (de neuf a vingt ans). Plon, Paris 1941
  • Le Général Leclerc. Plon, Paris 1948

Sous le nom de Jacques Decrest : Enquêtes du Commissaire Gilles

  • Hasard, Gallimard, 1933
  • Les rendez-vous du dimanche soir, NRF, 1935
  • La petite fille de Bois-Colombes, NRF, 1936
  • L'oiseau-poignard, NRF, 1936
  • La vérité du septième jour, NRF, 1939
  • Le Bal de la Montagne noire, Gallimard, 1941
  • La Semaine des tois Jeudis, Pierre Horay, 1946
  • Les chambres sans serrures, Ed. de Flore, 1949
  • L'Homme de trois Nuits, Ed. de Flore, 1950
  • Fumées sans feu, (en collaboration avec sa femme Germaine Decrest), Ed. de Flore, 1951, Grand prix de littérature policière 1951
  • La Maison du Haut, Ed. de Flore, 1952
  • L'Office des Ténèbres, Ed. de Flore, 1952
  • Le Tambour des Dunes, Ed. de Flore, 1953
  • Le Salon des Oiseaux, Ed. de Flore, 1954
  • Six bras en l'air, Ed. de Flore, 1954
  • Dieu mesure le vent, Ed. de Flore, 1955
  • Les complices de l'aube, Ed. de Flore, 1955
  • Les trois jeunes filles de Vienne, Livre de Poche, 1965

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance no 9/1511/1893 ; avec mention marginale du décès.