Bloodsport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloodsport (homonymie).

Bloodsport, tous les coups sont permis

Titre original Bloodsport
Réalisation Newt Arnold
Scénario Christopher Cosby
Mel Friedman
Sheldon Lettich
Acteurs principaux
Sociétés de production Cannon Group
Pays d’origine États-Unis
Genre Action
Sortie 1988
Durée 88 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution


Bloodsport est un film américain réalisé par Newt Arnold, sorti en 1988.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1975. Le capitaine Frank Dux, soldat américain, entraîné dés son plus jeune âge à l'art du Ninjutsu par un maître en art martiaux japonais, Senzo Tanaka, se rend à Hong Kong afin de participer au Kumité, un tournoi d'arts martiaux, un tournoi clandestin, illégale de Mixed Martial Arts où se réunissent, tous les cinq ans, les meilleurs combattants de la planète et qui peut parfois se terminer par la mort des combattants. Il le fait pour honorer son mentor de lui avoir permit de s'entraîner à la place de son fils, Shingo, décèdé.

Durant son enfance, Dux et un groupe d'amis se rendent dans la maison des Tanaka pour voler un katana, mais avant qu'il ne soit appréhendé par Senzo et Shingo, Dux remet le katana à sa place. Impressionné par l’honnêteté de Dux et son manque de peur, Senzo l'entraîne lui et Shingo aux arts martiaux. Suivant la mort de Shingo, Senzo accepte d'entraîner Dux comme un membre du clan Tanaka. Quand les supérieurs de Dux apprennent son intention de se rendre au kumite, ils refusent de le laisser partir. Qu'importe, il déserte, dit au revoir à son mentor et se rend à Hong Kong. Deux officiers de la police de l'armée, Helmer and Rawlins sont chargés de l'arrêter et de le ramener pour désertion.

Après son arrivé à Hong Kong, Dux se lie d'amitié avec un lutteur Ray Jackson et Victor Lin, qui devient le manager pour Jackson et Dux. Les deux américains et le champion en titre du Kumite, Chong Li, un combattant aussi sournois et cruel que talentueux, gagnent tous leurs combats le premier jour du tournoi. Dux gagne l'inimitié de Li après avoir battu son record du plus rapide KO. Dux entame une relation amoureuse avec Janice Kent, qui tente d'enquêter sur le Kumite mais qui est horrifié par sa brutalité. Le deuxième jour du tournoi, Jackson se retrouve contre Li. Bien qu'il semble dominer le début du combat, il fanfaronne au moment où il peut en terminer avec Li, qui reprend le dessus et gagne brutalement le combat en envoyant Jackson à l'hôpital. Dux promet qu'il va venger Jackson. Kent tente de convaincre Dux d'abandonner le tournoi, mais il refuse.

Le dernier jour de la compétition, Dux est coincé par Helmer et Rawlins. Après avoir semer la police locale, il promet aux agents de se rendre une fois que le tournoi sera terminé. Dux arrive en finale du tournoi pour faire face à Li, qui a choqué le public en tuant son adversaire précédente sans aucun remords. Dux domine Li. Alors ce dernier a recours à une poignée de poudre qui l'aveugle. Dux utilise ses autres sens (comme Senzo lui a appris) pour surmonter le handicap et force Li à crier "matte" (un cri d'abandon). Il devient ainsi le premier vainqueur occidental du Kumite. Il retourne ensuite aux États-Unis avec les agents de police judiciaire.

Critique[modifier | modifier le code]

Bloodsport est sorti directement en vidéo où il a eu un tel succès que les fans ont demandé la sortie en salle. Le film est donc sorti au cinéma et a même été numéro un en France et en Malaisie, propulsant Jean-Claude Van Damme au rang de star des films d'action.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournoi du kumité[modifier | modifier le code]

Kumite bracket.gif

Tournage[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Van Damme croise par hasard le producteur israélien Menahem Golan, et lui fait une démonstration de l’un de ses célèbres coups de pied. Celui-ci lui demande de se présenter le lendemain à son bureau. Menahem Golan sort alors de son tiroir le script de Bloodsport et lui confie le premier rôle. Mais le scénario est pauvre et le tournage à Hong Kong est chaotique. Après avoir vu le premier montage Menahem Golan veut abandonner. Mais Jean-Claude Van Damme, désespéré, propose au producteur de reprendre le montage du film. Le film sort alors en vidéo et est un succès tel qu'il sort ensuite au cinéma. Le véritable Frank Dux, légende des arts martiaux, était coordinateur des combats sur le film.

D'abord excellente, la relation entre Frank Dux et Jean-Claude Van Damme s'est dégradées jusqu'à aboutir à un procès - Frank Dux reprochait à Jean-Claude Van Damme de ne pas lui avoir versé des droits d'auteurs. Frank Dux a finalement été débouté de sa demande par le tribunal de Los Angeles[1].

La plupart des répliques de l'acteur Bolo Yeung sont identiques à celles de Bruce Lee dans Opération dragon (1973). Il faut rappeler que Bolo Yeung avait joué dans ce film, affrontant Bruce Lee lors d'un tournoi d'arts martiaux. Le jeu vidéo auquel jouent Jean-Claude Van Damme et Donald Gibb s'intitule Karate Champ.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Bloodsport à travers le monde[modifier | modifier le code]

Pays Titre Titre (Original)
Drapeau de l’Argentine Argentine The Great White Dragon El Gran Dragón Blanco
Drapeau du Brésil Brésil The Great White Dragon O Grande Dragāo Branco
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie Bloody Sport Кървав спорт
Drapeau du Canada Canada Bloodsport Bloodsport
Drapeau de la République tchèque République tchèque Bloosport Krvavý sport
Drapeau de la Finlande Finlande Bloodsport: To The Last Man Bloodsport: Viimeiseen Asti
Drapeau de la France France Bloodsport: All Strikes Are Allowed Bloodsport: Tous Les Coups Sont Permis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Bloodsport: A True Story Bloodsport: Eine Wahre Geschichte
Drapeau de la Hongrie Hongrie Ensanguined Games Véres Játékok
Drapeau de l'Italie Italie Without Exclusion of Blows Senza Esclusione Di Colpi
Drapeau du Mexique Mexique Bloody Contact Contacto Sangriento
Drapeau de la Pologne Pologne Bloody Sport Krwawy Sport
Drapeau du Portugal Portugal Destructive Force Força Destruidora
Roumanie Roumanie Bloodsport Sportul sângeros
Drapeau de la Russie Russie Bloody Sport Кровавый спорт
Drapeau de l'Espagne Espagne Bloody Contact Contacto Sangriento
Drapeau de la Suède Suède The Challenge Utmaningen
Drapeau de la Turquie Turquie Bloodsport Kan Sporu

Récompenses[modifier | modifier le code]

Impacts dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Court TV Online - Frank Dux v. Jean-Claude Van Damme

Lien externe[modifier | modifier le code]