Frank Dux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frank Dux
Defaut.svg
Nom complet Frank W. Dux
Naissance 13 juillet 1956 (57 ans)
Style Ninjutsu

Frank Dux, né le 13 juillet 1956, est une personnalité très controversée[1] du milieu des arts martiaux, fondateur d'un art-martial de synthèse nommé FASST (acronyme de focus, action, skill, strategy, tactics) qui serait, d'après son fondateur, la première forme américaine de ninjutsu.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Relations avec Jean-Claude Van Damme[modifier | modifier le code]

Sa biographie romancée a fait l'objet d'une adaptation au cinéma dans le film Bloodsport où Frank Dux est interprété par Jean-Claude Van Damme. D'abord en excellents termes avec l'acteur, leurs relations se sont dégradées jusqu'à aboutir à un procès - Frank Dux reprochait à Jean-Claude Van Damme de ne pas lui avoir versé des droits d'auteurs. Frank Dux a finalement été débouté de sa demande par le tribunal de Los Angeles[2].

Inspiration[modifier | modifier le code]

Les histoires de Frank Dux ont eu une influence sur la production de films de ninja aux États-Unis, notamment sur la série des American Ninja et American Warrior[3] avec Michael Dudikoff qui présente un ninja travaillant pour l'armée américaine.

Controverses[modifier | modifier le code]

Frank Dux a fait de nombreuses déclarations sur sa vie et sa biographie :

  • il aurait participé avec succès à de nombreux kumites secrets, notamment à Hong Kong en Chine, et serait titulaire de nombreux titres et prix, toutefois aucun d'entre eux ne semble documenté.
  • il a affirmé dans un ouvrage autobiographique, The Secret Man[4], avoir été contacté directement par le directeur de la CIA William Casey pour opérer en tant qu'agent paramilitaire pour la CIA[5], il prétend également dans le même ouvrage être intervenu en Iran, au Nicaragua, et même en Union soviétique aux côtés des autorités locales. Ces propos ne sont avérés par aucune autre source et d'après plusieurs sources son éditeur aurait arrêté de publier cet ouvrage suite à l'absence de tout élément accréditant les thèses qui y sont exposées.
  • Sheldon Lettich, le réalisateur et scénariste de Bloodsport, a déclaré en interview que Frank Dux était juste un rêveur plein d'illusions et un grand baratineur[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]