Beth Orton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orton.

Beth Orton

Description de cette image, également commentée ci-après

Beth Orton en concert à Seattle en 2002.

Informations générales
Nom Elizabeth Caroline Orton
Naissance (43 ans)
Activité principale Chanteuse
Genre musical Folk, electronica
Années actives 1993 - aujourd'hui
Labels Heavenly (1996–2005)
EMI-UK (2005–aujourd'hui)
Astralwerks (2003-aujourd'hui)
Site officiel www.beth-orton.co.uk/

Elizabeth Caroline Orton, plus connue sous le nom de Beth Orton, est une auteure-compositrice-interprète anglaise. Née le 14 décembre 1970, elle est connue pour sa musique "folktronica", mélange d'éléments de la folk et de l'electronica. Sa collaboration avec William Orbit et les Chemical Brothers lui permet de se faire connaître dès le milieu des années 1990, bien qu'elle ait déjà enregistré quelques morceaux auparavant. Son premier album solo "SuperPinkyMandy" sort en 1993 au Japon uniquement. Son deuxième album solo "Trailer Park" enthousiasme la critique à sa sortie en 1996. Mais c'est avec les albums "Central Reservation" (1999) et "Daybreaker" (classé dans le top 10 des charts anglais en 2001) que se développe son réseau de fans. Le dernier album sorti en date "Comfort of Strangers" marque un virage encore plus accentué vers la folk, Orton délaissant les sonorités électroniques des albums précédents. Ses chansons peuvent être entendues dans de nombreux films et shows TV américains, comme "Felicity", "How to Deal" ou encore "Vanilla Sky". Grâce à cela, la popularité que Beth Orton a acquise au Royaume-Uni au fil des ans commence à gagner l'Amérique.

Avant la musique[modifier | modifier le code]

Beth Orton naît en 1970 à East Derehalm dans le comté de Norfolk en Angleterre. Elle grandit avec ses deux frères dans une ferme porcine à Norwich avant de déménager pour l'East London à l'âge de quatorze ans. Son père quitte sa mère, artiste et activiste politique, alors que Beth a onze ans. Il décède peu après. À l'âge de dix-neuf ans, elle perd également sa mère, ce qui la conduit à partir pour la Thaïlande. Elle y effectue un court séjour dans un monastère bouddhiste. Elle enchaîne par la suite les boulots, tels que serveuse chez Pizza Hut. Elle dirige même pendant un temps sa propre entreprise de restauration. Intéressée avant tout par la comédie, elle s'inscrit à l'Anna Scher Theatre School et fait même une tournée, "Une saison en enfer", au sein d'une petite troupe dans tout le Royaume-Uni, la Russie et l'Ukraine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Beth Orton rencontre William Orbit dans un club londonien alors qu'il lui demande une cigarette. Ils entament une relation peu après, mais il faut à William un certain temps avant d'inviter son amie à venir faire quelques enregistrements vocaux sur son projet "Strange Cargo". Elle n'est pas censée chanter au début mais, après une soirée bien arrosée, elle décide de se mettre à la chanson elle aussi. De cette époque-là, le titre le plus connu est certainement "Water From A Vine Leaf", coécrit par elle. C'est également à cette époque qu'Orbit et Orton reprennent "Don't Wanna Know 'Bout Evil" de John Martyn, la première chanson qu'ils enregistrent ensemble.

SuperPinkyMandy[modifier | modifier le code]

Peu de temps après cela, Orton et Orbit sortent un L.P. ensemble. "Don't Wanna Know 'Bout Evil" est le premier titre de cet album intitulé "SuperPinkyMandy" en l'honneur d'une poupée de chiffon qu'elle acheta à l'âge de six ans. L'album sort au Japon uniquement et en nombre très limité (entre 1000 et 5000 copies). De nombreuses chansons sont coécrites par Beth et d'autres sont par la suite réutilisées dans d'autres albums. C'est à cette époque qu'elle rencontre Ed et Tom des Chemical Brothers dans un pub et commence une série de collaborations avec eux avec, en tout premier lieu, une apparition sur le titre "Alive Alone" tiré de l'album "Exist Planet Dust".

Trailer Park[modifier | modifier le code]

Son premier single solo, "I Wish I Never Saw The Sunshine", reprise des Ronettes, est édité en très petit nombre au milieu de l'année 1996 et précède directement "She Cries Your Name". C'est ensuite qu'arrive l'album qu'elle-même considère comme son tout premier opus, "Trailer Park", en octobre 1996. Cet album, grâce auquel elle est nommée pour deux Brit Awards et gagne le Mercury Music Prize en 1997, est très bien reçu par la critique et relativement bien écoulé. En juin 1997, elle sort son premier hit single : une réédition de "She Cries Your Name".

Central Reservation[modifier | modifier le code]

Elle fait une apparition cet été-là à la Lilith Fair et sort l'E.P. "Best Bip", améliorant ainsi son record dans les charts en atteignant la place n°38 au Royaume-Uni. L'album "Central Reservation", lui permet de poursuivre sa carrière avec succès. Malgré les sonortiés électroniques, marque de fabrique d'Orton, un côté beaucoup plus acoustique se fait entendre dans cet album, les chansons abordant des sujets plus personnels, comme "Pass In Time" qui traite de la mort de sa mère. Cet album permet à Orton de gagner son second Mercury Music Prize et d'être nommée pour la récompense du meilleur artiste féminin de l'année 2000 aux Brit Awards.

Daybreaker[modifier | modifier le code]

En juillet 2002 sort l'album "Daybreaker", suite de chansons electronica, pop et de ballades. Quelques artistes y font des apparitions, les Chemical Brothers, Emmylou Harris, Ryan Adams et Four Tet. Grand succès commercial (n°8 dans les charts britanniques), l'album est considéré par beaucoup comme son plus grand succès. Puis vient en 2003 un E.P., "The Other Side Of Daybreaker", édité aux États-Unis uniquement, compilation de B-sides et de remixes de "Daybreaker". En 2003 sort également un best-of intitulé "Pass In Time" contenant, en outre de ses plus grands succès, quelques raretés.

Comfort Of Strangers[modifier | modifier le code]

Le quatrième album en studio, "Comfort Of Strangers", sort en février 2006. La musique s'éloigne de l'electronica et se rapproche d'un folk alternatif plus traditionnel.

Sugaring Season [modifier | modifier le code]

Sugaring Season parait le 2 Octobre 2012. Pendant les six années qui séparent Comfort of Strangers de Sugarin Season, Beth Orton a élevé sa fille Nancy, a suivi une thérapie, arrêté de fumer, s'est mariée à Sam Amidon, eu un deuxième enfant et a un temps envisagé de ne plus chanter mais d'être romancière[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Orton a été intimement liée à quelques musiciens connus, comme William Orbit ou Ryan Adams.

Connue pour être atteinte de la maladie de Crohn, elle assure n'avoir souffert d'aucun symptôme depuis plus de trois ans, grâce à un régime strict.

Elle donne naissance en décembre 2006 à une fille. Elle annule sa tournée britannique de septembre 2006 à cause de sa grossesse.

Elle est aujourd'hui mariée au musicien Folk Sam Amidon. Ils ont un fils, Arthur, né en 2011.

Musique et télévision[modifier | modifier le code]

En 2002, sa chanson Thinking About Tomorrow sera reprise dans Charmed lors de l'épisode 14 de la saison 5 intitulé "Le marchand de sable".

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • SuperPinkyMandy (Japon uniquement - 1993)
  • Trailer Park (1996)
  • Central Reservation (1999)
  • Daybreaker (2002)
  • Comfort of Strangers (2006)
  • Sugaring Season (2012)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Pass in Time (2003)
  • The Other Side of Daybreak (2003)

E.P.[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Don't Wanna Know 'Bout Evil (1992)
  • I Wish I Never Saw the Sunshine (1997)
  • She Cries Your Name (1996)
  • Touch Me With Your Love (1996)
  • Someone's Daughter (1997)
  • She Cries Your Name (1997)
  • Stolen Car (1999)
  • Central Reservation (1999)
  • Anywhere (2002)
  • Thinking About Tomorrow (2003)
  • Conceived (2005)
  • Shopping Trolley (2006)
  • Something More Beautiful (2012)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]