Basilique San Domenico (Pérouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique San Domenico
Image illustrative de l'article Basilique San Domenico (Pérouse)

Présentation
Nom local Basilica di San Domenico
Culte Catholicisme
Type Basilique
Rattachement Archidiocèse de Pérouse
Début de la construction XIVe siècle
Fin des travaux XVe siècle
Architecte Giovanni Pisano
Style dominant gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie
Commune Pérouse
Coordonnées 43° 06′ 04″ N 12° 23′ 45″ E / 43.101, 12.395743° 06′ 04″ Nord 12° 23′ 45″ Est / 43.101, 12.3957  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique San Domenico

Géolocalisation sur la carte : Pérouse

(Voir situation sur carte : Pérouse)
Basilique San Domenico

La basilique San Domenico (Basilica di San Domenico en italien) est une basilique catholique de l'archidiocèse de Pérouse en Ombrie (Italie). Comme son nom l'indique, elle est dédiée à saint Dominique.

Elle est située sur la place Giordano Bruno, le long du « Corso Cavour ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La basilique San Domenico a été construite au cours des premières années du XIVe siècle (à partir de 1304) à l'initiative des dominicains, d'après un projet de Giovanni Pisano[1]. Les travaux prirent fin en 1458.

À l'origine, l'édifice était une grande église de style gothique à « salle », avec la nef de la même hauteur, caractérisée par dix piliers hexagonaux, des grands arcs en ogive ainsi que de grandes fenêtres à vitres décorées.

Entre 1629 et 1632 l'intérieur a été complètement réaménagé par Carlo Maderno selon un plan en croix latine composé de trois longues nefs au un style sobre, le tout de couleur blanche. L'abside est éclairée par une énorme fenêtre à vitraux décorés. La voûte en berceau débute aussitôt au-dessus des arcades. De l'édifice original il ne reste que le cloître (1455-1579) ainsi qu'à la hauteur du chœur, une grande fenêtre gothique (21 m de haut et 8,5 m de large) datant du XVe siècle (la partie supérieure est de 1759).

Les deux cloîtres du couvent en annexe accueillent les archives d'État et le Musée national d'archéologie de l'Ombrie.

Extérieur[modifier | modifier le code]

L'édifice est de style gothique dépouillé et austère. En façade encore à l'état brut, un double escalier baroque conduit au portail d'entrée qui date de la fin du XVIe siècle. Le campanile a été construit entre 1464 et 1500 par Gasperino di Antonio. À l'origine il mesurait 126 m mais en mai 1546, son hauteur a été réduite à 100 m afin d'en augmenter la stabilité ou pour assurer une meilleure vue depuis la forteresse de la Rocca Paolina vers la vallée.

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'édifice conserve de nombreuses œuvres d'art:

Certaines œuvres d'art appartenant à la basilique sont conservée à la Galerie nationale de l'Ombrie, Pérouse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Francesco Federico Mancini, Giovanna Casagrande, Pérouse. Guida storica-artistica, Italcards, Pérouse.
  • (it) Touring Club Italiano, Guida d'Italia: Umbria 1966, p. 109-110.
  • (it) Francesco Federico Mancini, Perugia. Kunst- und Geschichtsführer, Pérouse, 1985.
  • (de) Rolf Toman (Hrsg.), Die Kunst der Gotik. Architektur - Skulptur - Malerei. Cologne, 1998.
  • (de) Klaus Zimmermanns, Umbrien. Cologne 1987. (DuMont Kunst-Reiseführer), p. 96, fig. 27.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giorgio Vasari, Le Vite

Liens externes[modifier | modifier le code]