Bardelys le magnifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bardelys le magnifique

Titre original Bardelys the Magnificent
Réalisation King Vidor
Scénario Dorothy Farnum
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Sortie 1926
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bardelys le magnifique (Bardelys the Magnificent) est un film américain réalisé en 1926 par King Vidor.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le roi Louis XIII confie au comte de Chatellerault la mission d'épouser Roxalanne de Lavedan, afin que sa fortune ne quitte pas le royaume. Chatellerault échoue et prétend que le cœur de la jeune femme est imprenable. Le marquis de Bardelys, un courtisan, parie sa fortune avec Chatellerault qu'il arrivera à séduire la belle en moins de trois mois. En route, Bardelys découvre un homme mourant du nom de Lespéron dont il prend l'identité pour approcher Roxalanne. Mais Lespéron était un traître, et Bardelys se voit arrêté pour trahison, et condamné à mort...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non-crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Le film a longtemps été considéré comme perdu puis a été retrouvé en 2006 en France Lorsque leurs droits sur le roman de Sabatini ont expiré en 1936, les cadres de la MGM choisirent de ne pas les renouveler et furent donc obligés de détruire les éléments du film, y compris le négatif original. Les seuls extraits que l'on croyait conservés étaient une bande-annonce et un court extrait entrevu dans un autre film de King Vidor (Mirages (Show People, 1928). Une copie nitrate 35 mm du film (malheureusement incomplète, il y manque la 3e bobine) fut retrouvée en France en 2006, et fut la base de la "reconstruction" de 2008 par Lobster Films, Paris[2].
Il a été diffusé pour la première fois à la télévision le dimanche 12 octobre 2008 à 0h55 sur France 3 dans le cadre de l'émission Cinéma de minuit[3] de Patrick Brion.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'acteur John Wayne, alors âgé de 19 ans, fait ici ses débuts à l'écran en tant que cascadeur.
  • Dans Mirages (Show People), autre film de King Vidor, on aperçoit quelques images du film au cinéma où les héros sont allés le voir. Ces images ont longtemps été les seules existantes, avant la redécouverte du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les scènes avec E. Connelly en Richelieu furent finalement coupées avant la sortie du film, selon Silent Era (Cf; loien externe)
  2. Selon Silent Era (Cf. lien externe)
  3. Blog de Patrick Brion, créateur et animateur du Cinéma de minuit

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]