Le Tournant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tournant

Description de l'image  The Turn in The Road.jpg.
Titre original The Turn in the Road
Réalisation King Vidor
Scénario King Vidor
Acteurs principaux
Sociétés de production Brentwood Film Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1919
Durée 50 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Tournant (The Turn in the Road) est un film américain écrit et réalisé par King Vidor, sorti en 1919.

Synopsis[modifier | modifier le code]

« J'avais toujours désiré utiliser l'écran cinématographique pour exprimer l'espérance et la foi, faire des films qui présenteraient des idées positives et une forme d'idéal plutôt que des thèmes négatifs. Chaque fois que je me suis écarté de cette résolution, je n'en ai eu que du regret. [...] j'imaginai donc l'histoire d'un jeune homme terrassé par une tragédie personnelle, hésitant sur la voir à suivre, se demandant « Qu'est-ce que la vérité ? ».

Très amoureux de sa femme, il attendrait avec elle l'heureuse arrivée de leur premier-né. Mais la tragédie les frapperait lorsque la jeune femme paierait de sa vie la naissance de l'enfant. Le mari désorienté, incapable d'accepter le destin qui avait détruit son ménage, se plongerait dans le monde, en quête d'une réponse aux doutes qui le tourmentaient.

Le lendemain à l'heure du petit déjeuner l'histoire était terminée. Je l'intitulai « Le Tournant »[1]. »

— King Vidor, La Grande Parade

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • C'est le premier long métrage de King Vidor.
  • Dans son autobiographie[1], King Vidor raconte qu'il trouva le financement auprès d'un groupe de dentistes et de médecins, et que la société de production prit le nom du club de golf de ces médecins, et s'appela donc « Brentwood Film Corporation. »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b King Vidor, La Grande Parade - Autobiographie, Éd. JC Lattès, 1981 (traduction française de C. Berge et M. Doassans)