Le Grand Passage (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Grand Passage.

Le Grand Passage

Titre original Northwest Passage
Réalisation King Vidor
Scénario Talbot Jennings
Laurence Stallings
Acteurs principaux
Sociétés de production MGM
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film d'aventures
Sortie 1940
Durée 125 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Grand Passage (Northwest Passage) est un film américain réalisé par King Vidor, sorti en 1940, adapté du roman Le Grand Passage (1937) de l'écrivain américain Kenneth Roberts.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1759. Après avoir été expulsé d'Harvard pour s'être moqué du président de l'Université, Langdon Towne revient chez lui à Portsmouth (New Hampshire) et annonce à sa fiancée Elizabeth Browne qu'il va devenir un grand artiste. Après avoir insulté le puissant Wiseman Clagett, Langdon se retrouve encore obligé de fuir. Avec son ami "Hunk" Marriner, ils rencontrent le Major Robert Rogers, sur le point de monter une expédition contre une tribu indienne en guerre. Rogers demande à Langdon de se joindre à eux pour dessiner des cartes, mais il ne réussira à les engager qu'en les faisant boire.

La troupe de rangers navigue d'abord sur le lac Champlain puis sur le Saint Laurent en essayant d'éviter les Indiens qui se sont alliés aux Français dans leur guerre contre les Anglais. Lorsqu'ils découvrent des navires français à l'embouchure du fleuve, ils sont forcés de débarquer et de porter leurs canots à travers un terrain très difficile. À Saint Francis (Odanak), les rangers tombent sur les Indiens, qui ont massacré les pionniers blancs, et dans la bataille Langdon est sérieusement blessé. Après leur victoire sur les Indiens, ils commencent un long voyage vers Fort Wentworth. Ils marchent pendant des jours avec pour seule nourriture du maïs séché. Un jour, ils décident de se séparer pour tenter leur chance à la chasse et de se retrouver à la Montagne de l'Aigle. Lorsqu'ils s'y retrouvent, ils ne sont plus que 50 sur les 150 qu'ils étaient au départ. Malgré leur découragement, poussés par le Major Rogers qui leur promet de la nourriture à Fort Wentworth, ils repartent. À l'approche du fort, Rogers part en avant, pour découvrir le lieu vide. Heureusement, un peu plus tard, les Anglais arrivent, apportant avec eux de la nourriture. Leur mission accomplie, Rogers et ses hommes continuent leur marche à la recherche du passage du Nord-Ouest.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Metro-Goldwyn-Mayer achète les droits du livre dès septembre 1937 et prévoit d'en faire son premier film en Technicolor. En mars 1938, W. S. Van Dyke profite d'un temps mort dans le tournage de Marie-Antoinette pour faire des repérages en Colombie-Britannique.

En juin 1938, des retards poussent la MGM à reculer le tournage. Robert Z. Leonard prend la suite de Van Dyke pour terminer Sweethearts pour que ce dernier puisse avoir plus de temps pour travailler au film. Divers sites de tournage sont envisagés à travers l'Ouest des États-Unis. En juillet et août, près de 70 personnes vont tourner 20 000 m de pellicule dans les environs de McCall (Idaho). En août, décision est prise de reporter le tournage au printemps 1939, suite à de mauvaises conditions climatiques.

Fin février 1939, Van Dyke est retiré du film pour cause de chevauchement avec le tournage d'It's a Wonderful World. Finalement c'est King Vidor qui est choisi pour le remplacer, même si Jack Conway avait déjà réalisé certaines scènes fin 1938. De mars à juin, des extérieurs commencent à être tournés au lac Payette (Idaho), mais ce n'est pas avant le 6 juillet que le tournage des scènes principales commence. À ce moment-là, environ 200 personnes, acteurs et techniciens, sont basés à McCall. Ils y restent jusque début août, et dès le 16 août la plupart reviennent terminer le tournage aux studios MGM en Californie[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Fin mars, des tests couleur sont faits avec Spencer Tracy, prévu dès le montage du film par le studio pour le rôle du Major Rogers. En avril, des publicités citent Wallace Beery pour le rôle du Sergent McNatt (qui sera finalement interprété par Donald MacBride, Robert Taylor pour le rôle de Langdon Towne (interprété finalement par Robert Young). MGM prévoit d'emprunter Anne Shirley à la RKO, probablement pour le rôle d'Elizabeth Browne (finalement interprété par Ruth Hussey), mais peut-être pour le rôle d'Ann (interprété par Laraine Day, mais coupé au montage)[1].

Plusieurs centaines d'Indiens Nez-Percés et Pieds-Noirs participent au tournage dans le Parc national de Glacier.

Budget[modifier | modifier le code]

En avril 1938, un article d'Hollywood Reporter annonce déjà un budget d'un million et demi de dollars. Finalement il sera estimé à près de 2 700 000 $ et, même si ce fut un des plus grands succès de 1940, le film fut déficitaire[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Selon une note sur le site de l'AFI (Cf. lien externe)