Bâbord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La réplique de la Santa Maria se trouve à bâbord du navire de croisière AIDAblu

Bâbord est le côté gauche d'un navire, lorsqu'on est placé dans son sens de marche. Bâbord, comme une grande partie des termes de navigation, est issu du moyen néerlandais bakboord qui signifie « côté (boord) du dos (moyen néerlandais bac ou bak, lui-même du vieux bas francique *bakko, dos. cf. bacon) du timonier », qui fait face à l'aviron de gouverne (moyen néerlandais stier « gouvernail »), d'où stierboord devenu estribord en français classique puis tribord[1]. Ce terme est aussi utilisé dans le monde de l’aéronautique ainsi que dans le domaine ferroviaire.

Moyens mnémotechniques[modifier | modifier le code]

De nombreux moyens mnémotechniques basés sur les préfixes peuvent être indiqués :

  • Imaginer le mot bateau, "ba" est à gauche comme babord et le t de "teau" est à droite comme tribord.
  • s'imaginer lire le mot « batterie » (l'addition des deux préfixes « ba » et « tri » font ba-tri) à l'avant d'un navire, et observer que : « ba » est à gauche du mot batterie (batri), comme bâbord ; que « tterie » (tri) est à droite du mot batterie (batri), comme tribord.
  • rechercher dans les deux préfixes « ba » et « tri » les lettres communes à l'une ou l'autre orientation (gauche et droite) : « ba » de babord ne peut correspondre qu'à gauche par son "a"; « tri » de tribord ne peut correspondre qu'à droite par son "r".
  • Dans "tribord" il y a un "i" comme dans "droite".
  • La seconde lettre de chacun correspond à la seconde lettre de l'autre. Exemples : tRibord = dRoite ; bAbord = gAuche.
  • une autre phrase mnémotechnique indique : "Bacy rouge, tricot vert (ou noir) " soit "babord-cylindre-rouge, tribord-cône-vert" ce qui signifie que bâbord est associé à une marque (bouée, feu) cylindrique rouge, alors que tribord est associé à une marque conique verte (ou noire).

Bâbord et la couleur rouge[modifier | modifier le code]

La couleur rouge est en général associée au côté bâbord.

Sur un navire naviguant la nuit, le feu de côté rouge indique le côté bâbord et donne une idée du sens de marche et la direction du navire. (voir article règlement international pour prévenir les abordages en mer : RIPAM).

Les bouées (bouées bâbord) balisant la gauche des chenaux dans la zone géographique "A", en venant de la mer vers la terre sont de couleur rouge, si elles portent un feu celui-ci est également de couleur rouge. (voir article balisage)

Cependant dans la région "B" (Amérique du nord, Antilles, Caraïbes, etc.) la couleur du balisage latéral est inversée, les marques, bouées ou balises à laisser à bâbord en venant de la mer vers le port sont vertes et celles à laisser à tribord sont rouges.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]