Atérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Atérien est un faciès industriel d'Afrique du Nord. Il correspond plus ou moins à la fin du Paléolithique moyen et au début du Paléolithique supérieur (de 40 000 à 30 000 ans BP, voire jusqu'à 20 000 ans BP au Sahara). Il a été défini par Maurice Reygasse en 1922 et doit son nom au site de Bir el-Ater en Algérie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Atérien, région de Djelfa (Zaccar), Algérie

L'Atérien semble dériver du Moustérien : il associe la mise en œuvre du débitage Levallois à la confection d'outils sur éclat diversifiés (racloirs, denticulés, etc.) présentant fréquemment des pédoncules destinés sans doute à faciliter leur emmanchement.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

La présence d'Atérien est limitée à l'Afrique du Nord : on le trouve de la Mauritanie au Nil, surtout au Maroc (Taforalt, Dar es-Soltan), dans le Sahara (Bir Tefawi, oasis de Kharga), au Niger (Seggedim) et bien sûr en Algérie (site éponyme de Bir el-Ater), à Bérard, Karouba et au Camp FANCHET D'ESPEREY (Arzew).

Restes humains[modifier | modifier le code]

Quelques restes humains ont été mis au jour en association avec des industries atériennes, notamment à Dar es-Soltan, Témara et El Harhoura près de Rabat. Il s'agit d’Homo sapiens archaïques.

Références[modifier | modifier le code]

  • Debénath, A., Raynal, J.-P., Roche, J., Texier, P.-J. et Ferembach, D. (1986) - « Stratigraphie, habitat, typologie et devenir de l'Atérien marocain : données récentes », L'Anthropologie, t. 90, no 2, p. 233-246.
  • Reygasse, M. (1922) - « Note au sujet de deux civilisations préhistoriques africaines pour lesquelles deux termes nouveaux me paraissent devoir être employés », in: XLVIème session de l'Association française pour l'avancement des Sciences, Montpellier, p. 467-472.
  • Camps G. (1957) - Le gisement atérien du Camp Franchet d'Espérey. LIBYCA: Antropologie - Archéologie - Préhistoires Tome III- 1955,pp 17-56.
  • Tixier, J. (1967) - Fiches typologiques africaines : Pièces pédonculées atériennes du Maghreb et du Sahara, Paris, Congrès Panafricain de Préhistoire et d'Études Quaternaire, Muséum National d'Histoire Naturelle, sous la dir. de L. Balout.

Articles connexes[modifier | modifier le code]