Andreï Markov (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andreï Markov et Markov.
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Andreï Markov

Description de l'image  Andrei Markov1.jpg.
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Drapeau du Canada Canada
Né le 20 décembre 1978,
Voskressensk (URSS)
Joueur
Position Défenseur
Tire de la gauche
Équipe LNH Canadiens de Montréal
A joué pour Superliga
Khimik Voskressensk
HK Dinamo Moscou
KHL
Vitiaz Tchekhov
LAH
Citadelles de Québec
Repêc. LNH 162e choix au total, 1998
Canadiens de Montréal
Carrière pro. Depuis 1995

Temple de la renommée russe : 2009

Andreï Viktorovitch Markov (en russe : Андрей Викторович Марков ; né le 20 décembre 1978 à Voskressensk en URSS) est un joueur de hockey sur glace professionnel russe évoluant avec les Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey. Le 16 juillet 2010, il devient citoyen canadien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en Europe[modifier | modifier le code]

Avant de faire son entrée dans la LNH, ce défenseur évolue dans la ligue élite de Russie avec le Khimik Voskressensk puis avec le HK Dinamo Moscou, remportant le championnat lors de la saison 1999-2000 avec le Dinamo. Il est également nommé défenseur de l'année en 1998-1999 et en 1999-2000, et meilleur joueur du championnat en 1999-2000.

Carrière en Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Acquis par les Canadiens lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1998 à la 162e position, Markov connaît de bonnes saisons récoltant plus de 20 points au cours de chacune des neuf saisons qu'il passe dans la LNH. En 2006-07, il est classé à la 8e position des défenseurs ayant fait le plus de passes (43). L'année suivante, il se classe troisième buteur parmi les défenseurs de la ligue avec 16 réalisations. La saison 2008-09 est à ce jour sa meilleure en carrière avec une production de 64 points. Ses 52 passes le placent au premier rang chez les défenseurs de la LNH pour le nombre de passes. Mais à 4 matchs de la fin de la saison dans une victoire contre les Maple Leafs de Toronto, Markov se blesse et ne rejoue plus de la saison. En l'absence du défenseur russe les Canadiens perdent leurs quatre derniers matchs de la saison, se qualifient de justesse pour les séries éliminatoires pour se faire éliminer en perdant quatre rencontres consécutivement.

En 2009, il se blesse à la jambe gauche après être entré en contact avec un patin de Carey Price au cours du tout premier match de saison régulière. Il subit une intervention chirurgicale d'urgence dans un hôpital de Toronto et sera à l'écart du jeu pour une période minimale d'environ quatre mois[2]. Le vendredi 18 décembre 2009, Markov obtient le feu vert des médecins pour son retour au jeu le lendemain, la veille de son 31e anniversaire et plus d'un mois avant la date de retour prévu. Il célèbre son retour au jeu avec 2 buts chez les Islanders de New York. Jusque-là le Canadien maintenait un dossier de 15 victoires et 18 défaites plus 3 autres défaites en prolongation (15-18-3). Avec Markov le tricolore conserve une fiche de 24-15-7, dont deux des défaites en temps règlementaire sans Markov dans l'alignement, pour finalement se qualifier de justesse pour les séries éliminatoires. Pendant les séries éliminatoires de la même saison, il se blesse au genou droit lors de la 2e ronde contre les Penguins de Pittsburgh suite à une mise en échec de Matt Cooke. Cette blessure lui fit manquer le début de la saison 2010-2011 suite à une opération pour réparer le ligament. Malheureusement, seulement 7 match après son retour au jeu, il se blesse à nouveau au genou droit lors d'une partie contre les Hurricanes de la Caroline. Cette même blessure nécessita une nouvelle opération qui le mit à l'écart du jeu pour le reste de la saison. Le 23 juin 2011, Markov signe un contrat de trois saisons avec le Canadien.

Le 10 mars 2012, il effectue enfin un retour au jeu, contre les Canucks de Vancouver, après avoir raté 141 matchs et il obtient une assistance[3].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Au niveau international, Markov dispute avec l'équipe de Russie les Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin, les Championnats du monde de 1999, 2000 et 2005, et la Coupe du monde de 2004. Il est élu meilleur défenseur du championnat du monde qui se déroule à Moscou en Russie en 2007. Il termine avec 3 buts et 5 passes en 8 matchs, remportant la médaille de bronze. En 2008, il aide l'équipe de Russie à remporter la médaille d'or au Championnat du monde de hockey, à Québec. Il est alors le quatrième joueur et le deuxième défenseur de l'histoire des Canadiens à remporter une finale du Championnat du monde.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[4],[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
1996-1997 Khimik Voskressensk Superliga 43 8 4 12 32 - - - - - -
1997-1998 Khimik Voskressensk Superliga 43 10 5 15 83 - - - - - -
1998-1999 HK Dinamo Moscou Superliga 38 10 11 21 32 16 3 6 9 6
1999-2000 Dinamo Moscou Superliga 29 11 12 23 28 - - - - - -
2000-2001 Canadiens de Montréal LNH 63 6 17 23 18 -6 - - - - - -
2000-2001 Citadelles de Québec LAH 14 0 5 5 4 +7 7 1 1 2 2 -1
2001-2002 Canadiens de Montréal LNH 56 5 19 24 24 -1 12 1 3 4 8 -2
2001-2002 Citadelles de Québec LAH 12 4 6 10 7 +14 - - - - - -
2002-2003 Canadiens de Montréal LNH 79 13 24 37 34 +13 - - - - - -
2003-2004 Canadiens de Montréal LNH 69 6 22 28 20 -2 11 1 4 5 8 +3
2004-2005 Dinamo Moscou Superliga 42 7 16 23 76 +27 10 2 0 2 22 +8
2005-2006 Canadiens de Montréal LNH 67 10 36 46 74 +13 6 0 1 1 4 +2
2006-2007 Canadiens de Montréal LNH 77 6 43 49 56 +2 - - - - - -
2007-2008 Canadiens de Montréal LNH 82 16 42 58 63 +1 12 1 3 4 8 0
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 78 12 52 64 36 -2 - - - - - -
2009-2010 Canadiens de Montréal LNH 45 6 28 34 32 +11 8 0 4 4 0 -3
2010-2011 Canadiens de Montréal LNH 7 1 2 3 4 +2 - - - - - -
2011-2012 Canadiens de Montréal LNH 13 0 3 3 4 -4 - - - - - -
2012-13 Vitiaz Tchekhov KHL 21 1 6 7 16 +3 - - - - - -
2012-2013 Canadiens de Montréal LNH 48 10 20 30 14 -9 5 0 1 1 0 -2
2013-2014 Canadiens de Montréal LNH 81 7 36 43 34 12 Séries en cours ?
Totaux Superliga 233 46 48 94 237 45 10 10 20 26
Totaux LNH 765 98 344 442 413 +30 54 3 16 19 28 +3

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition[5],[6]
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
1996 Championnat d'Europe -18 ans 5 0 0 0 0 médaille d'or Médaille d’or
1997 Championnat du monde junior 6 0 1 1 2 +10 médaille de bronze Médaille de bronze
1998 Championnat du monde junior 7 2 3 5 6 +7 médaille d'argent Médaille d'argent
1999 Championnat du monde 6 1 4 5 2 +3 Cinquième place
2000 Championnat du monde 6 0 2 2 0 +7 Onzième place
2004 Coupe du monde 2 0 1 1 2 -1 Quart de finale
2005 Championnat du monde 9 1 4 5 20 +8 médaille de bronze Médaille de bronze
2006 Jeux Olympiques 8 1 2 3 6 +7 Quatrième place
2007 Championnat du monde 8 3 5 8 2 +5 médaille de bronze Médaille de bronze
2008 Championnat du monde 6 0 2 2 4 -1 médaille d'or Médaille d’or
2010 Jeux olympiques 4 0 2 2 0 -1 Sixième place
2014 Jeux olympiques 5 0 2 2 0 +2 Cinquième place

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Markov deviendra citoyen canadien », sur www.rds.ca,‎ 14 juillet 2010 (consulté le 15 juillet 2010).
  2. « Absence de quatre mois pour Markov », sur rds.ca,‎ 2 octobre 2009 (consulté le 3 avril 2013).
  3. (fr) « Le CH comptera sur le retour de Markov », sur www.rds.ca,‎ 10 mars 2012 (consulté le 11 mars 2012).
  4. (en) « Andreï Markov (hockey sur glace) hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  5. a et b (en) « Andrei Markov », sur Eliteprospects.com (consulté le 3 avril 2013).
  6. (en) « Andrei Markov profile », sur Eurohockey.com (consulté le 3 avril 2013).