André Chéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chéron.

André Chéron

Description de cette image, également commentée ci-après

André Chéron

Naissance
Colombes, France
Décès (à 84 ans)
Leysin, Suisse
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Joueur d'échecs

André Chéron (né le à Colombes, mort le à Leysin), était un joueur d'échecs français, excellent théoricien des finales.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Chéron a vécu en Suisse et fut champion de France en 1926, 1927 et 1929. Il brilla également à l'olympiade d'échecs de Londres, en 1927, où il faisait partie de l'équipe de France, ainsi qu'au tournoi de La Haye en 1928 (championnat du monde amateur).

Gravement malade de la poitrine, il passa 20 ans en sanatorium (en particulier à Leysin). C'est alors qu'il rédigea son ouvrage en 4 volumes, Nouveau Traité complet d'échecs. La fin de partie (1923), qui eut plusieurs éditions en France. Il traite de toutes les finales pouvant arriver dans la pratique et contient aussi plus de 100 études composées par l'auteur. Le livre fut longtemps considéré comme l'ouvrage capital sur les finales ; dans les milieux échiquéens, on parlait simplement du Chéron.

En 1934, Chéron écrivit un autre livre traitant de questions théoriques sur les problèmes d'échecs (Les Échecs artistiques).

En 1940, il cosigna avec Émile Borel une Théorie mathématique du bridge à la portée de tous.

Entre 1952 et 1958, il publie son grand œuvre Lehr und Handbuch der Endspiele. L'ouvrage sera réédité (en allemand) entre 1960 et 1970. En 1959, il a fait partie des cinq premiers problémistes qui ont reçu le titre de maître international de composition échiquéenne honoris causa, avant les premiers titres décernés à partir des points des Albums FIDE.

Publications[modifier | modifier le code]

Œuvres en français[modifier | modifier le code]

  • André Chéron, La Fin de partie, Aigle, 1923
  • André Chéron, Traité complet d'échecs, Bruxelles, 1927
    Plus complet que la réédition de Paris en 1939 qui ne comporte pas la deuxième partie : " Théorie du milieu de partie" qui constituait le principal intérêt de l'ouvrage.
  • André Chéron, Manuel d'échecs du débutant, Paris, 1928
  • André Chéron, Initiation au problème d'échecs stratégique, Paris, 1930
  • André Chéron, Les Échecs artistiques, Lausanne - Genève - ... , Librairie Payot & Cie, 1934
  • André Chéron, Miniatures stratégiques françaises, Nancy - Strasbourg - Paris, 1936
  • André Chéron, Traité complet d'échecs, Paris, 1939
  • André Chéron, Nouveau manuel d'échecs du débutant, Payot, Paris, 1958
  • André Chéron, Les Échecs artistiques, Librairie Payot, Paris, 1957, réédition en 1971

Lehr und Handbuch der Endspiele en allemand[modifier | modifier le code]

Les œuvres d'André Chéron ne sont plus disponibles aujourd'hui qu'en allemand (éditeur : Rattman).

Lien externe[modifier | modifier le code]