Amédée Borrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borrel.
Maison natale d'Amédée Borrel à Cazouls-lès-Béziers

Amédée Borrel, né le 1er août 1867 à Cazouls-lès-Béziers (Hérault) et mort le 14 septembre 1936 à Strasbourg, est un médecin et biologiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buste d'Amédée Borrel
(volé en 2008) à Cazouls-lès-Béziers
Plaque apposée sur la maison natale d'Amédée Borrel

Il étudie la médecine à l'Université de Montpellier[1].

Il entre à l'Institut Pasteur en 1892, où il devient chef de laboratoire. Il fait partie du groupe dit « des Pasteuriens », disciples de Louis Pasteur. En novembre 1894, il fait partie du groupe de pasteuriens choisis pour veiller Louis Pasteur, victime d'une crise d'urémie.

Il travaille avec Ilya Ilitch Metchnikov sur la tuberculose, puis collabore avec Alexandre Yersin et Léon Charles Albert Calmette sur un vaccin contre la peste bubonique. En 1895, il publie avec Yersin et Calmette un ouvrage intitulé Le microbe de la peste à bubons - Action thérapeutique du sérum des animaux vaccinés aux Annales de l'Institut Pasteur, ainsi qu'un document intitulé La peste bubonique (deuxième note) aux Archives de médecine navale et coloniale.

En 1903, il fait partie des créateurs du Bulletin de l'Institut Pasteur.

Il mène des travaux sur la théorie virale du cancer, dont il est un des pionniers convaincu et enthousiaste.

Par ailleurs, il met au point l'un des tout premiers masques à gaz durant la Première Guerre mondiale.

Il devient titulaire de la chaire de bactériologie de la faculté de Médecine de Strasbourg, puis est nommé directeur de l'Institut d'hygiène et de bactériologie de Strasbourg de 1919 à 1936[1].

Un genre de bactérie, (Borrelia), a été nommée en son honneur. Ces bactéries sont responsables de deux types de borréliose, la maladie de Lyme et la fièvre récurrente.

Aujourd'hui, une avenue de Cazouls-lès-Béziers porte son nom.

Amédée Borrel a eu quatre enfants dont un fils Albert Borrel, décédé durant la Première Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche biographique sur le site de l'Académie royale de Médecine de Belgique consulté le 10 mai 2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Borrel est l’abréviation botanique officielle de Amédée Borrel.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI