Allakaket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allakaket
Vue aérienne d'Allakaket
Vue aérienne d'Allakaket
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alaska Alaska
Borough Région de recensement de Yukon-Koyukuk
Code FIPS 02-01860
Démographie
Population 105 hab. (2010)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 66° 33′ 48″ N 152° 38′ 50″ O / 66.563333, -152.64722266° 33′ 48″ Nord 152° 38′ 50″ Ouest / 66.563333, -152.647222  
Altitude 122 m
Superficie 1 120 ha = 11,2 km2
· dont terre 9,3 km2 (83,04 %)
· dont eau 1,9 km2 (16,96 %)
Fuseau horaire AKST (UTC-9)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Allakaket

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Allakaket

Allakaket est une localité d'Alaska aux États-Unis dans la Région de recensement de Yukon-Koyukuk. En 2010, il y avait 105 habitants.

Situation - Climat[modifier | modifier le code]

Elle se situe sur la rive sud de la rivière Koyukuk, au sud-ouest de son confluent avec la rivière Alatna, à environ 310 kilomètres au nord-ouest de Fairbanks et à 80 kilomètres en amont de Hughes. Le village se situe en bordure de la rivière.

Le climat est continental froid. La moyenne des températures en juillet est de 21°, et les températures en janvier ont une moyenne de -18°, avec des records à -59° en hiver et 34° en été. La rivière Koyukuk est libre de glaces de juin à octobre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs populations indigènes ont vécu à cet endroit, Koyukon Atapascans, Esquimaux, venant du nord et du nord-est. Ils vivaient tout au long de l'année dans plusieurs camps, se déplaçant en fonction des saisons pour chasser le gibier et pêcher. En 1851, le campement d'Alatna était un lieu traditionnel de commerce et d'échanges. En 1906, une mission évangélique (St. John's-in-the-Wilderness Episcopal Mission) s'y établit et une poste ouvrit en 1925.

C'est en 1975 que les deux communautés d'Alatna et d'Allakaket furent réunies. Une nouvelle école et un aéroport furent construits en 1979. Mais en 1994 une grave inondation détruisit maisons et réserves. Les habitants reconstruisirent leur village près de l'ancien site, mais les nouvelles installations se retrouvèrent en dehors des limites de la ville.

La population est constituée actuellement en majorité de descendants des Atapascans, les Esquimaux Kobuk vivant plutôt à Alatna. Une activité de subsistance alimentaire représente la seule ressource des habitants. Vente et importation, ainsi que la possession de boissons alcoolisées sont interdites dans le village.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]