Holy Cross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Holy Cross
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alaska Alaska
Borough Région de recensement de Yukon-Koyukuk
Code FIPS 02-33030
Démographie
Population 178 hab. (2010)
Densité 1,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 11′ 53″ N 159° 46′ 24″ O / 62.198056, -159.77333362° 11′ 53″ Nord 159° 46′ 24″ Ouest / 62.198056, -159.773333  
Altitude 41 m
Superficie 9 700 ha = 97 km2
· dont terre 81 km2 (83,51 %)
· dont eau 16 km2 (16,49 %)
Fuseau horaire AKST (UTC-9)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Holy Cross

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Holy Cross

Holy Cross est une localité d'Alaska aux États-Unis, dans la Région de recensement de Yukon-Koyukuk. Au recensement de 2010 sa population était de 178 habitants.

Situation - climat[modifier | modifier le code]

Elle est située à l'intérieur des terres, sur la rive ouest du Ghost Creek Slough, à 40 milles (64 km) au nord-ouest d'Aniak, à 34 milles (55 km) d'Anvik et à 420 milles (676 km) au sud-ouest de Fairbanks

Les températures extrêmes sont de -62 degrés Fahrenheit (-52 °C) en janvier à 93 degrés Fahrenheit (34 °C) en juillet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Holy Cross a vu arriver les premiers européens en 1840, quand les explorateurs russes, menés par Lavrenti Zagoskine, y arrivèrent. Il y avait alors 170 habitants. Une mission catholique et une école y ont été établis en 1880 par le père jésuite Aloysius Robaut, la poste a ouvert en 1899. Le nom du village, qui était auparavant Anilukhtakpak puis Askhomute, est alors devenu Holy Cross, en rapport avec celui de la mission.

Dans les années 1930-1940, un bateau à vapeur apportait le courrier et les marchandises deux ou trois fois par an. L'église et les bâtiments de la mission ont été détruits en 1956 après que l'école ait cessé de fonctionner.

Actuellement les habitants pratiquent une économie de subsistance, à base de chasse de pêche et de culture maraîchère. La localité n'est pas reliée à d'autres par la route, uniquement par voie fluviale ou par petit avion.

Sources et références[modifier | modifier le code]