Alexia Barlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexia Barlier

Nationalité Drapeau de la France Française
Profession actrice
Films notables Dialogue avec mon jardinier
Site internet http://www.alexia.barlier.com

Alexia Barlier est une actrice française, bilingue en anglais, par sa mère néo-zélandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexia Barlier découvre le théâtre à 14 ans avec La nuit des rois de Shakespeare. Cette expérience se révèle décisive et lui donne une passion pour la comédie qu’elle cultive toujours aujourd’hui. Elle suit ensuite pendant 3 ans les cours préparatoires des Cours Simon en même temps que le lycée. Ce sont ensuite les Cours Viriot puis le Laboratoire de l’Acteur dirigé par Hélène Zidi-Chéruy : Elle obtient en parallèle une Maîtrise de Communication et Théorie des Médias à la Sorbonne Nouvelle en 2005.

Entièrement bilingue et de double nationalité française et néo-zélandaise par sa mère -ancienne danseuse classique reconvertie en prof de yoga tibétain- elle a le goût de l’effort et la curiosité. Son père, directeur de galeries d’Art, et son grand-père artiste-peintre, cultivent dès son plus jeune âge son ouverture d’esprit en l’emmenant d’expos en expos. La culture imprègne son éducation et son envie de mordre la vie à pleine dent !

L’aventure qui commence la mène de la télévision au théâtre et au cinéma. Alexia compte parmi ses partenaires de jeu nombre de grands acteurs du cinéma français: Michel Serrault, Daniel Auteuil, Sophie Marceau, Jacques Villeret, Pierre Arditi, Jacques Weber, Karin Viard, Philippe Torreton, Stephane Freiss.

Talent Adami à Cannes en 2007, Alexia est révélée par son rôle dans les deux court métrages des frères Larrieu, Comédiennes, projetés au Festival de Cannes cette année là . Toujours en 2007, elle se fait remarquer dans le rôle de Magda, la maitresse de Daniel Auteuil dans le film Dialogue avec mon Jardinier de Jean Becker.

Et c'est la télévision qui lui a offert ses premiers "premiers rôles". En 2010, Alexia est l'héroïne de la série d'action Kali pour Canal+. Elle y apparaît transformée en femme “transhumanisée”, capable de sauter d’un toit à un autre, spécialiste des sports de combats et des armes a feux. Kali la machine à tuer, sorte de super soldat surentraîné et froid, et Kali jeune anglaise traumatisée, cobaye d’une expérience horrible à qui on a effacé la mémoire et qu’on semble chercher à vouloir éliminer. Elle tient également le premier rôle féminin face a Philippe Torreton dans Tempêtes, un film sur les sauveteurs en mer de St Malo diffusé a l'automne 2010 sur France 3. Son rôle ? Une sauveteuse plongeuse, femme courageuse, indépendante, nature, qui n’a pas sa langue dans sa poche et dévouée aux autres… En 2010, elle devient la co-équipere de Stephane Freiss dans la série de TF1 La loi selon Bartoli. Alexia y incarne une jeune mère célibataire, passionnée de chant, particulièrement rebelle et dotée d’un solide sens de la répartie. Le juge Bartoli, surpris puis séduit par son caractère et son excellent sens de l’analyse, l’engage à plein temps pour l’aider dans ses enquêtes.

À partir de 2012, elle joue Eva Blum, la pétillante et dégourdie brigadière qui aide Sagamore Stévenin dans ses enquêtes criminelles dans la série policière Falco (TF1). Série primée au Festival de la Fiction TV de La Rochelle du Prix du Public de la Meilleure Nouvelle Série de l'année 2012-2013.

Ces dernières années, Alexia Barlier s'est vu offrir également de jolis rôles au cinéma, comme celui de l'avocate Solange Doumic dans le film de Frédéric Tellier SK1, La Traque de Guy Georges - sortie prévue fin 2014, début 2015, qu'elle interprète face à Nathalie Baye et Raphael Personnaz. Elle joue aussi dans le prochain film de Tonie Marshall, Tu veux ou tu veux pas, où elle incarne Daphné, l'ex-copine de Patrick Bruel qui attise la jalousie de Sophie Marceau.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Court métrages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]