Raphaël Personnaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raphaël Personnaz

Description de cette image, également commentée ci-après

Raphaël Personnaz au festival de Cannes 2010

Naissance 23 juillet 1981 (33 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables La Princesse de Montpensier
Trois mondes
La Stratégie de la poussette
Marius

Raphaël Personnaz est un acteur français né le 23 juillet 1981.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 23 juillet 1981 dans le XIIIe arrondissement de Paris, d'un père dessinateur de meubles et d'une mère traductrice de poètes grecs contemporains[1], Raphael Personnaz a commencé sa carrière principalement au théâtre. Il s'est formé au Conservatoire national supérieur d'art dramatique et au Cours Florent. Après quelques figurations, il obtient un premier rôle dans le téléfilm Un homme à la maison.

Si sa carrière au cinéma est plus tardive et se concentre surtout sur des seconds rôles, il se fait progressivement un nom à la télévision où il apparaît dans des séries (Nestor Burma, Louis la Brocante…) et des téléfilms où il obtient souvent des rôles principaux (Demain nous appartient, Quand la mer se retire).

Il commence progressivement à se faire un nom au cinéma dans des films plus indépendants dont certains seront des succès critiques et publics : À la petite semaine (2003), La Première Fois que j'ai eu 20 ans (2004) ou encore La Faute à Fidel de Julie Gavras (2006). Il apparaît dans une publicité pour la marque de jeans Levi's avec Léa Seydoux en 2007.

C'est toujours par le biais des second rôles que Raphaël Personnaz se fera connaître au cinéma, comme celui de l'amant de Karin Viard dans Les Invités de mon père en 2010.

C'est d'ailleurs 2010 qui sera l'année charnière de sa carrière, principalement pour son rôle dans La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier, présenté en compétition au Festival de Cannes. Le film, salué pour la qualité de la réalisation, reconnue, de Tavernier, et dans lequel sont mis en avant de nouveaux talents, ont profité à Raphaël Personnaz ; en effet, sa prestation du Duc d'Anjou, initialement attribuée à Louis Garrel, sera unanimement saluée par l'ensemble des critiques qui voient en lui la véritable révélation du film. Pour ce rôle, il obtient le Swann d'Or de la révélation masculine au Festival du film de Cabourg en 2011 ainsi qu'une nomination au César du meilleur espoir masculin lors de la 36e cérémonie des Césars.

Début 2011, il est membre du jury des courts métrages lors du Festival international du film fantastique de Gérardmer 2011. Il est également à l'affiche de la comédie à succès La Chance de ma vie et il partage l'affiche de Forces spéciales au côté de Diane Kruger et Benoît Magimel.

En décembre 2012, il interprète le rôle d'Al dans le film dramatique Trois mondes, aux côtés de Clotilde Hesme et Arta Dobroshi, un film réalisé par Catherine Corsini, qui vaudra une nomination au prix Un certain regard du Festival de Cannes 2012.

Du 16 au 20 janvier 2013, il est membre du jury lors du 16e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, présidée par Florence Foresti. Le même mois, il joue le rôle de Thomas Platz dans la comédie La Stratégie de la poussette, aux côtés de Charlotte Le Bon, et réalisé par Clément Michel.

Aux côtés de Daniel Auteuil et Jean-Pierre Darroussin notamment, il incarne Marius, dans les films Marius, Fanny et César, signés par Auteuil. Tournés à Marseille, il s'agit des adaptations cinématographiques de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol.

En 2014, il sera à l'affiche du nouveau François Ozon, Une nouvelle amie. Il retrouve une nouvelle fois, pour l'occasion, Anaïs Demoustier, après George et Fanchette diffusé en 2010 à la télévision, et Quai d'Orsay, en salles en 2013.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]