Adaptations des aventures de Sherlock Holmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page liste différentes adaptations des aventures de Sherlock Holmes classées par media, Sherlock Holmes étant un détective privé imaginaire créé par Sir Arthur Conan Doyle.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Basil Rathbone dans le rôle de Sherlock Holmes

Sherlock Holmes est le personnage de fiction qui a été le plus représenté au cinéma avec plus de 260 films où il est le personnage principal. Dès les débuts de ce nouvel art, Conan Doyle déplorait que les enquêtes de Holmes fussent situées à l'époque où le film se tournait et non à l'époque victorienne, qui est celle des récits originaux.[réf. nécessaire] De cette erreur de départ découla plus tard, pendant la Seconde Guerre mondiale, l'utilisation du personnage à des fins de propagande par les Américains, qui l'opposèrent au Troisième Reich de manière anachronique. Les œuvres plus récentes s'attachent toutes à reconstituer l'ambiance victorienne.

En parallèle, de nombreux films se servirent d'Holmes comme d'un archétype du détective. À cet égard, l'anecdote révèle que le tout premier film (muet) consacré à Sherlock Holmes (Sherlock Holmes Baffled) est un film parodique, mettant en scène un personnage anonyme portant casquette et fumant la pipe.[réf. nécessaire]

Plusieurs acteurs eurent le rôle de Sherlock Holmes. Parmi eux, l'interprétation de l'acteur britannique Peter Cushing dont la figure ascétique est devenue indissociable, aux yeux des cinéphiles, de celle du personnage qu'il n'incarna pourtant qu'une seule fois à l'écran dans Le chien des Baskerville de Terence Fisher en 1959.

Basil Rathbone incarna le personnage dans pas moins de 26 films datant des années 1940, devenant ainsi l'autre référence picturale du personnage.

Principaux films[modifier | modifier le code]

Dès 2009, Warner Bros. lance une franchise librement inspirée des romans de Conan Doyle. Deux films sont déjà sortis, et un troisième est prévu.

À la télévision[modifier | modifier le code]

Tournage du téléfilm Sherlock Holmes and the Case of the Silk Stocking

Sa première présence au petit écran date de 1937 dans un téléfilm américain[1]. Depuis lors, plusieurs séries et téléfilms furent consacré à Sherlock Holmes.
Les séries Sherlock Holmes avec Jeremy Brett et Sherlock avec Benedict Cumberbatch sont considérées par les holmésiens comme les meilleures.

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Dessins animés[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

Les adaptations radiophoniques des aventures du détective sont très nombreuses de par le monde, que ce soient des adaptations des aventures du Canon ou des aventures inédites.

Sur scène[modifier | modifier le code]

En romans[modifier | modifier le code]

De nombreux auteurs ont rendu hommage au détective, soit en inventant de nouvelles histoires qu'auraient pu vivre Holmes et Watson, soit en écrivant des aventures que Conan Doyle n'a fait que mentionner dans ses nouvelles, soit encore en faisant vivre les personnages secondaires (Irene Adler, Wiggins, Mme Hudson…). D'autres auteurs ont rendu un hommage plus iconoclaste, en donnant une version futuriste ou exotique aux enquêtes, ou en détournant le personnage.

En bande dessinée[modifier | modifier le code]

CC No 33 Sherlock Holmes

Le détective a fait l'objet de plusieurs adaptations en bande dessinée, que ce soient des adaptations d'aventures écrites par Conan Doyle, d'aventures apocryphes respectueux du "canon" holmésien ou encore de pastiches et de parodies s'éloignant plus ou moins du mythe. Des personnages secondaires ont également l'occasion de vivre leurs aventures en bandes dessinées.

En revues et magazines[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • Sherlock Holmes Mystery Magazine, revue américaine
  • les revues et fanzines des Sociétés Holmésiennes : "Ironmongers Daily Echo" (Société Sherlock Holmes de France), par exemple
  • Le Carnet d'Écrou, les Évadés de Dartmoor, société des études holmésiennes et autres de Strasbourg

En jeux[modifier | modifier le code]

En jeux vidéo[modifier | modifier le code]

En jeu de société[modifier | modifier le code]

En livres-jeux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sherlock Holmes (livre-jeu).

Le personnage de l'enquêteur a été décliné en "Livre dont vous êtes le héros", le lecteur devant opérer des choix dans ses investigations pour résoudre une ou plusieurs énigmes.

Parodies et personnages contrefaisant Sherlock Holmes[modifier | modifier le code]

  • Muppet Show : sketch Sherlock Holmes and the Case of the Disappearing Clues (épisode 3 de la première saison ; Sherlock Holmes est interprété par Rowlf, le chien pianiste).
  • Charlotte Holmes dans le magazine pour enfants D-Lire
  • Herlock Sholmes, rival d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc.
  • (en) Sherlock Hemlock (en) dans 1, rue Sésame
  • Loufock-Holmes, qui apparaît dans plusieurs nouvelles de Cami.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Stuart Davies, Starring Sherlock Holmes, Titan Books, 2007
  • Max-Philippe Morel, Sherlock Holmes en bandes dessinées, Les Évadés de Dartmoor, 2011
  • Philippe Tomblaine, Sherlock Holmes dans la bande dessinée, L'Apart, 2011
  • (en) Alan Barnes, Sherlock Holmes on screen, Reynolds and Hearn, 2011
  • Natacha Levet, De Baker Street au grand écran, éd. Autrement, 2012
  • Max-Philippe Morel, Sherlock Holmes à l'écran : Les Adaptations et Sherlock Holmes au cinéma et à la télévision : Les Apocryphes, Les Évadés de Dartmoor, 2013
  • Les Egarés de Strasbourg, Sherlock Holmes crève l'écran, lulu.com, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Oudin, Enquête sur Sherlock Holmes, 1997 p. 53