Adam Dunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Adam Dunn Baseball pictogram.svg
Adam Dunn on August 10, 2011.jpg
Frappeur désigné,
premier but, voltigeur
Frappeur gaucher  Lanceur droitier
Premier match
20 juillet 2001
Statistiques de joueur (2001-2014)
Moyenne au bâton ,237
Moyenne de présence sur les buts ,364
Moyenne de puissance ,490
Coups sûrs 1631
Circuits 462
Buts-sur-balles 1317
Équipes

Adam Troy Dunn (né le 9 novembre 1979 à Houston, Texas, États-Unis) est un ancien joueur des Ligues majeures de baseball. Il évolue aux postes de joueur de premier but, de voltigeur et frappeur désigné de 2001 à 2014 et frappe 462 circuits en carrière.

Il compte deux sélections au match des étoiles et a frappé 40 circuits ou plus dans 6 saisons différentes. En 2012, il devient le 50e joueur de l'histoire à réussir 400 coups de circuit dans le baseball majeur. Au moment de sa retraite, il est le 3e joueur le plus souvent retiré sur des prises en carrière (2 379 fois), 35e dans l'histoire pour les circuits et 40e avec 1 317 buts-sur-balles soutirés aux lanceurs adverses[1]. Il mène le baseball majeur à 4 reprises pour les retraits sur des prises, mais mène aussi en deux occasions pour les buts-sur-balles.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la New Caney High School de New Caney (Texas), Adam Dunn suit des études supérieures à l'Université du Texas à Austin. Il est quarterback des Texas Longhorns en football américain durant une saison, mais opte finalement pour le baseball[2].

Reds de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Adam Dunn en 2006 avec les Reds de Cincinnati.

Il est drafté le 2 juin 1998 par les Reds de Cincinnati au deuxième tour de sélection[3]. Il perçoit un bonus de 772 000 dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 11 juin 1998.

Il passe trois saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 20 juillet 2001. Il frappe 19 coups de circuit en seulement 66 parties à sa saison recrue et termine 4e au vote annuel déterminant la recrue par excellence de la Ligue nationale[4].

En 2002, il est invité au match des étoiles.

Dunn, un frappeur gaucher, se distingue surtout pour sa puissance au bâton. Après des saisons de 26 et 27 circuits en 2002 et 2003 avec les Reds, il connaît sa meilleure année en offensive avec 46 longues balles en 2004. Il totalise également 102 points produits cette année-là.

De 2005 à 2008, Dunn a frappé 40 circuits à chaque saison, égalant un record des majeures pour le plus grand nombre de saisons consécutives avec exactement le même total de circuits (Ken Boyer en avait totalisé 24 chaque année de 1961 à 1964 et Fred Lynn 23 de 1983 à 1987).

En 2007, Dunn produit 106 points. Il s'agit de la 3e de 4 saisons de 100 points produits ou plus pour lui.

En revanche, comme c'est souvent le cas pour les frappeurs de puissance, Adam Dunn est fréquemment retiré au bâton. Il a dominé à trois reprises le baseball majeur pour le plus grand nombre de fois retiré sur trois prises (195 en 2004, 168 en 2005 et 194 en 2006).

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

Dunn en 2008 chez les Diamondbacks.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Le 11 août 2008, Adam Dunn est échangé des Reds de Cincinnati aux Diamondbacks de l'Arizona en retour des lanceurs Dallas Buck et Micah Owings, du receveur Wilkin Castillo et d'une somme d'argent. Premiers dans la division Ouest durant l'été, les Diamondbacks espèrent un championnat avec l'ajout de Dunn, mais ils ratent toutefois les séries éliminatoires et le puissant cogneur quitte l'Arizona une fois la saison terminée. En 44 parties avec les D-Backs, il frappe pour ,243 de moyenne au bâton avec 8 circuits et 26 points produits. Il termine l'année avec 40 longues balles, 100 points produits et une moyenne de ,236 au total avec Cincinnati et Arizona. Il est retiré 164 fois sur des prises, mais mène aussi tous les joueurs du baseball majeur avec 122 buts-sur-balles, un sommet personnel.

Nationals de Washington[modifier | modifier le code]

Adam Dunn en 2009 avec les Nationals.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Il signe comme joueur autonome avec les Nationals de Washington en février 2009 et amorce quelques semaines plus tard sa première saison dans cet uniforme. Avant cela, Dunn est membre de l'équipe des États-Unis qui dispute la Classique mondiale de baseball 2009, en mars.

Le 5 juillet 2009, il frappe son 300e coup de circuit en carrière[5] dans un gain des Nats, 5-3 sur les Braves d'Atlanta.

En 2009 avec Washington, il produit 105 points, un de moins que son record personnel. Il cogne 38 circuits. C'est la première fois en six saisons qu'il n'atteint pas le plateau des 40 longues balles en une année.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Dunn frappe 38 circuits et produit 103 points pour les Nationals. Il est aussi retiré au bâton 199 fois, un nombre record pour lui; seul Mark Reynolds le devance dans cette catégorie peu envieuse[6]. Pour la troisième fois de sa carrière, il est considéré au titre de joueur par excellence de la saison dans la Ligue nationale, mais avec une poignée de votes il termine loin derrière le vainqueur, soit au 21e rang du scrutin[7].

White Sox de Chicago[modifier | modifier le code]

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En décembre 2010, Adam Dunn signe un contrat de 56 millions de dollars pour quatre ans avec les White Sox de Chicago[8].

Il est un des joueurs les plus décevants de la saison 2011 dans le baseball majeur alors que sa moyenne au bâton ne dépasse même pas la ligne de Mendoza. En 122 parties jouées avec les Sox, Dunn ne frappe que pour ,159. C'est de loin sa pire performance en carrière et ses autres statistiques offensives vont de pair : seulement 66 coups sûrs, 11 circuits et 42 points produits. Il rate sa chance de dépasser Babe Ruth au second rang de l'histoire pour le plus grand nombre de saisons consécutives avec un minimum de 38 circuits, sa séquence prenant fin avec 7 campagnes du genre[9].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, Dun mène le baseball majeur pour les retraits sur des prises (222) mais aussi pour les buts-sur-balles (105). Il frappe 41 circuits, produit 96 points et honore sa deuxième sélection au match des étoiles.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Athletics d'Oakland[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2014, les White Sox échangent Adam Dunn aux Athletics d'Oakland contre le lanceur droitier Nolan Sanburn[10]. Le joueur de 34 ans annonce du même coup qu'il prendra sa retraite à la fin de la saison[11]. Au terme de la campagne, Dunn a la chance de jouer pour la première fois en séries éliminatoires après 2 001 matchs disputés en saison régulière. Malheureusement pour lui, les Athletics perdent le match de meilleur deuxième le 30 septembre en ouverture des éliminatoires et sont éliminés dans une partie où Dunn n'a pas la chance d'entrer en jeu. Immédiatement après la défaite, Dunn confirme sa retraite sportive[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Adam Dunn a joué 2 001 matchs en 14 saisons de carrière dans les majeures. Il compte 1 631 coups sûrs, dont 334 doubles, 10 triples et 462 circuits. Au moment de sa retraite après la saison 2014, il occupe le 35e rang de l'histoire des majeures pour les circuits et 40e avec 1 317 buts-sur-balles[1]. Il est aussi au moment de la retraite 3e de l'histoire du baseball majeur avec 2 379 retraits sur des prises[13] en 8 328 passages au bâton, derrière seulement Reggie Jackson et Jim Thome[14]. Sa moyenne au bâton en carrière est de ,237 mais elle est bonifiée d'une moyenne de présence sur les buts de ,364 et d'une moyenne de puissance de ,490. Dunn compte 1 168 points produits, 1 097 points marqués et 63 buts volés.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[15]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2001 Cincinnati 66 244 54 64 18 1 19 43 4 .262
2002 Cincinnati 158 535 84 133 28 2 26 71 19 .249
2003 Cincinnati 116 381 70 82 12 1 27 57 8 .215
2004 Cincinnati 161 568 105 151 34 0 46 102 6 .266
2005 Cincinnati 160 543 107 134 35 2 40 101 4 .247
2006 Cincinnati 160 561 99 131 24 0 40 92 7 .234
2007 Cincinnati 152 522 101 138 27 2 40 106 9 .264
2008 Cincinnati 114 373 58 87 14 0 32 74 1 .233
2008 Arizona 44 144 21 35 9 0 8 26 1 .243
2009 Washington 159 546 81 146 29 0 38 105 0 .267
2010 Washington 158 558 85 145 36 2 38 103 0 .260
Totaux 1448 4975 865 1246 266 10 354 880 59 .250

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) A Farewell To Adam Dunn, Sabermetric Bellwether, Neil Pane, FiveThirtyEight, 2 octobre 2014.
  2. (en) Fiche de Adam Dunn - Bio sur le site officiel de la MLB.
  3. (en) « 2nd Round of the 1998 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  4. (en) 2001 Awards Voting, baseball-reference.com.
  5. (en) Dunn's 300th Sparks Nats To a Victory, Chico Harlan, Washington Post, 5 juillet 2009.
  6. (en) 2010 Major League Baseball Batting Leaders, baseball-reference.com.
  7. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.
  8. (en) Fourth season in White Sox deal crucial to former Washington National Adam Dunn, Adam Kilgore, Washington Post, 3 décembre 2010.
  9. (en) Fun has returned for slugger Dunn, Scott Merkin / MLB.com, 6 mars 2012.
  10. (en) A's get Dunn from White Sox to boost offense, Jane Lee / MLB.com, 31 août 2014.
  11. (en) Dunn to retire following season, Scott Merkin / MLB.com, 31 août 2014.
  12. (en) Adam Dunn, 34, calls it a career, Doug Padilla, ESPN, 1er octobre 2014.
  13. (en) The King of the Three True Outcomes, Adam Dunn calls it a career, Jay Jaffe, Sports Illustrated, 1er octobre 2014.
  14. (en) Career Leaders & Records for Strikeouts, baseball-reference.com. Consulté le 28 octobre 2014.
  15. (en) Statistiques de Jason Kubel en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]