5e législature du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
4e législature 5e législature 6e législature
Gouvernement Chapleau Gouvernement Mousseau Gouvernement Ross Gouvernement Mercier
1881 1882 1883 1884 1885 1886 1887

La 5e législature du Québec a été élue lors de l'élection générale québécoise de 1881 tenue le 2 décembre 1881. La législature a duré jusqu'au 9 septembre 1886 au moment de la dissolution de l'Assemblée nationale.

Le gouvernement conservateur de Chapleau a été reporté au pouvoir avec un mandat majoritaire. Moins d'un an après sa réélection, Joseph-Adolphe Chapleau, quittant pour aller sur la scène fédérale, laisse la place à Joseph-Alfred Mousseau. Le gouvernement Mousseau reste au pouvoir du 31 juillet 1882 au 23 janvier 1884. Mousseau démissionne et le lieutenant-gouverneur nomme le président du conseil législatif John Jones Ross pour le remplacer.

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Députés en fonction qui se représentaient à cette élection : 52 sur 65 (80 %)
  • Nombre de ceux-ci qui furent réélus : 39 sur 52 (75 %)
  • Autres députés avec expérience parlementaire : 5
  • Nombre de nouveaux députés (pourcentage de renouvellement de l'Assemblée) : 26 sur 65 (40 %)
  • Députés élus sans opposition: 16
  • Députés qui ne terminèrent pas leur mandat : 16 (deux députés sont morts en fonction, trois élections ont été annulées sans que le député dépouillé de son poste ne gagne la reprise de l'élection, et 11 députés ont démissionné. De plus, trois députés élus pour compléter un mandat écourté n'ont pas terminé le leur.)
  • Députés qui firent partie du Cabinet : 10
  • Plus jeune député : Jean-Baptiste-Trefflé Richard, 25 ans
  • Plus vieux député : William Sawyer, 66 ans
  • Âge moyen : 46 ans

Liste des députés[modifier | modifier le code]

En caractères gras: membres du conseil des ministres

Circonscription Élu Parti
Argenteuil OWENS, William Conservateur
Bagot CASAVANT, Antoine Conservateur
Beauce BLANCHET, Jean Conservateur
Beauharnois BERGEVIN, Célestin Conservateur
Bellechasse FAUCHER DE SAINT-MAURICE, Narcisse-Henri-Édouard Conservateur
Berthier ROBILLARD, Joseph Conservateur
Bonaventure RIOPEL, Louis-Joseph puis MARTIN, Henri-Josué[1] Conservateur
Brome LYNCH, William Warren Conservateur
Chambly MARTEL, Michel-Dosithée-Stanislas Conservateur
Champlain TRUDEL, Robert Conservateur
Charlevoix GAUTHIER, Onésime Conservateur
Châteauguay LABERGE, Édouard puis ROBIDOUX, Joseph-Émery[2] Libéral
Chicoutimi-Saguenay SAINT-HILAIRE, Élie Conservateur indépendant
Compton SAWYER, William Conservateur
Deux-Montagnes CHAMPAGNE, Charles puis BEAUCHAMP, Benjamin[3] Conservateur
Dorchester AUDET, Nicodème Conservateur
Drummond-Arthabaska WATTS, William John puis GIROUARD, Joseph-Éna[4] Libéral
Gaspé FLYNN, Edmund James Conservateur
Hochelaga BEAUBIEN, Louis Conservateur
Huntingdon CAMERON, Alexander Libéral
Iberville DEMERS, Alexis-Louis Libéral
Jacques-Cartier LECAVALIER, Narcisse puis MOUSSEAU, Joseph-Alfred Conservateur
" " puis BOYER, Arthur[5] Libéral
Joliette LAVALLÉE, Vincent-Paul puis McCONVILLE, Joseph-Norbert-Alfred[6] Conservateur
Kamouraska GAGNON, Charles-Antoine-Ernest Libéral
La Prairie CHARLEBOIS, Léon-Benoît-Alfred Conservateur
L'Assomption MARION, Joseph Conservateur
Laval LORANGER, Louis-Onésime puis LEBLANC, Pierre-Évariste Conservateur
" " puis GABOURY, Amédée Libéral
" " puis LEBLANC, Pierre-Évariste[7] Conservateur
Lévis PÂQUET, Étienne-Théodore Conservateur
" " puis LEMIEUX, François-Xavier[8] Libéral
L'Islet MARCOTTE, Charles Conservateur
Lotbinière JOLY DE LOTBINIÈRE, Henri-Gustave puis LALIBERTÉ, Édouard-Hippolyte[9] Libéral
Maskinongé CARON, Édouard Conservateur
Mégantic IRVINE, George puis WHYTE, John[10] Libéral
Missisquoi SPENCER, Elijah Edmund Conservateur
Montcalm RICHARD, Jean-Baptiste-Trefflé Conservateur
Montmagny FORTIN, Louis-Napoléon Conservateur
" " puis BERNATCHEZ, Nazaire[11] Libéral indépendant
Montmorency DESJARDINS, Louis-Georges Conservateur
Montréal-Centre STEPHENS, George Washington (père) Libéral
Montréal-Est TAILLON, Louis-Olivier Conservateur
Montréal-Ouest McSHANE, James Libéral
Napierville PARADIS, François-Xavier Conservateur
Nicolet HOUDE, Charles-Édouard Conservateur
" " puis DORAIS, Louis-Trefflé[12] Conservateur indépendant
Ottawa DUHAMEL, Louis Conservateur
Pontiac BRYSON, Thomas puis POUPORE, William Joseph[13] Conservateur
Portneuf BROUSSEAU, Jean-Docile Conservateur
QUÉBEC (COMTÉ DE QUÉBEC) GARNEAU, Pierre Conservateur
Québec-Centre RINFRET, Rémi-Ferdinand Libéral
Québec-Est SHEHYN, Joseph Libéral
Québec-Ouest CARBRAY, Félix Conservateur
Richelieu LEDUC, Léon Conservateur
Richmond-Wolfe PICARD, Jacques Conservateur
Rimouski ASSELIN, Louis-Napoléon Conservateur
Rouville POULIN, Étienne Conservateur
Saint-Hyacinthe MERCIER, Honoré (père) Libéral
Saint-Jean MARCHAND, Félix-Gabriel Libéral
Saint-Maurice DESAULNIERS, François-L. Conservateur
Shefford FRÉGEAU, Isidore Conservateur
Sherbrooke ROBERTSON, Joseph Gibb Conservateur
Soulanges DUCKETT, William Conservateur
Stanstead THORNTON, John Conservateur
Témiscouata DESCHÊNES, Georges-Honoré Conservateur
Terrebonne CHAPLEAU, Joseph-Adolphe puis NANTEL, Guillaume-Alphonse[14] Conservateur
Trois-Rivières DUMOULIN, Sévère Conservateur
" " puis TURCOTTE, Arthur[15] Conservateur indépendant
Vaudreuil LALONDE, Émery (père) puis ARCHAMBAULT, François-Xavier puis LAPOINTE, Alfred[16] Conservateur
Verchères BERNARD, Abraham Libéral
Yamaska WÜRTELE, Jonathan Saxton Campbell Conservateur

Chronologie[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Joseph Riopel a démissionné en 1882 après avoir été élu à la Chambre des Communes. Henri-Josué Martin a été élu le 31 octobre 1882.
  2. Édouard Laberge est mort le 22 août 1883. Joseph-Émery Robidoux a été élu le 26 mars 1884.
  3. Charles Champagne a démissionné le 23 septembre 1882. Benjamin Beauchamp a été élu le 21 octobre 1882.
  4. William-John Watts a démissionné le 17 décembre 1885. Joseph-Éna Girouard a été élu le 24 mars 1886.
  5. Narcisse Lecavalier a démissionné le 11 juillet 1882. Joseph-Alfred Mousseau a été élu le 26 août 1882. Il démissionna le 22 janvier 1884. Arthur Boyer a été élu le 26 mars 1884.
  6. Vincent-Paul Lavallée a démissionné le 4 septembre 1885. Joseph-Norbert-Alfred McConville a été élu le 24 septembre 1885.
  7. Louis-Onésime Loranger a démissionné le 5 août 1882. Pierre-Évariste Leblanc a été élu le 30 octobre 1882. Cette élection a été annulée le 25 mai 1883. Amédée Gaboury a été élu le 13 juin 1883, mais cette élection a aussi été annulée le 31 mai 1884. Pierre-Évariste Leblanc a été réélu le 14 juillet 1884.
  8. Étienne-Théodore Pâquet a démissionné le 25 octobre 1883. François-Xavier Lemieux a été élu le 16 novembre 1883.
  9. Henri-Gustave Joly de Lotbinière a démissionné le 25 novembre 1885. Édouard-Hippolyte Laliberté a été élu le 30 janvier 1886.
  10. George Irvine a démissionné le 6 juin 1884. John Whyte a été élu le 29 octobre 1884.
  11. Un jugement de la Cour supérieure rendu le 5 janvier 1883 a déclaré Louis-Napoléon Fortin défait et Nazaire Bernatchez élu.
  12. L'élection de Charles-Édouard Houde a été annulée le 5 janvier 1883. Louis-Trefflé Dorais a été élu le 5 février 1883.
  13. Thomas Bryson est mort en fonction le 4 janvier 1882. William-Joseph Poupore a été élu le 6 mars 1882.
  14. Joseph-Adolphe Chapleau a démissionné le 29 juillet 1882. Guillaume-Alphonse Nantel a été élu le 19 août 1882.
  15. L'élection de Sévère Dumoulin a été annulée le 9 juillet 1883. Arthur Turcotte a été élu le 26 mars 1884.
  16. Émery Lalonde a démissionné en 1882. François-Xavier Archambault a été élu le 30 octobre 1882. Cette élection a été annulée le 30 mai 1884. Alfred Lapointe a été élu le 19 juin 1884.

Sources[modifier | modifier le code]