Louis Beaubien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaubien.
Louis Beaubien, 1867

Louis Beaubien (27 juillet 1837-19 juillet 1915) est un homme d'affaires et homme politique fédéral et provincial du Québec.

Né à Montréal, son père est le médecin et politicien Pierre Beaubien. Il est l'un des fondateurs de la ville d'Outremont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut élu à l'Assemblée législative du Québec pour la première fois en 1867 dans la circonscription d'Hochelaga. Élu député conservateur dans la circonscription fédérale d'Hochelaga lors des élections de 1872, il ne se représenta pas en 1874. Réélu au niveau provincial en 1875, 1878 et en 1881, il ne se représenta pas en 1886. Il fut orateur de l'Assemblée nationale (président) de 1876 à 1878.

En 1891, Charles-Eugène Boucher de Boucherville le nomme commissaire à l'agriculture et à la colonisation. Élu député conservateur dans la circonscription de Nicolet en 1892, il continua d'occuper son poste de commissaire dans les cabinets de Louis-Olivier Taillon et d'Edmund James Flynn. Il ne se représenta pas en 1897.

Il devint le 30e président de la Société Saint-Jean-Baptiste en 1882.

Il est le père du sénateur canadien Charles-Philippe Beaubien, grand-père du sénateur canadien Louis-Philippe Beaubien. Il est également cousin du sénateur Charles-Eusèbe Casgrain fils et de son frère le député Philippe Baby Casgrain, et neveu du député Charles-Eusèbe Casgrain (père).

Voir aussi[modifier | modifier le code]