3e législature du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2e législature 3e législature 4e législature
Gouvernement Boucher de Boucherville (1er) Gouvernement Joly de Lotbinière
1875 1876 1877 1878

La 3e législature du Québec a été élue lors de l'élection générale québécoise de 1875 tenue le 7 juillet 1875. La législature a duré jusqu'au 22 mars 1878 au moment de la dissolution de l'Assemblée nationale afin de tenir les quatrièmes élections générales. Cette législature a vu succéder le premier gouvernement Boucher de Boucherville (1874-1878) et le gouvernement Joly de Lotbinière (1878-1879).

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Députés en fonction qui se représentaient à cette élection : 54 sur 65 (83 %)
  • Nombre de ceux-ci qui furent réélus : 46 sur 54 (85 %)
  • Autres députés avec expérience parlementaire : 2
  • Nombre de nouveaux députés (pourcentage de renouvellement de l'Assemblée) : 19 sur 65 (29 %)
  • Députés élus sans opposition: 18
  • Députés qui ne terminèrent pas leur mandat : 9 (six députés ont démissionné et trois élections ont été annulées)
  • Députés qui firent partie du Cabinet : 10
  • Plus jeune député : Raymond Préfontaine, 24 ans
  • Plus vieux député : Sydney Robert Bellingham, 66 ans
  • Âge moyen : 44 ans

Liste des députés[modifier | modifier le code]

  • Les noms gras indiquent que la personne a été membre du conseil des ministres durant la législature.
  • Les noms en italique indiquent les personnes qui ont été chefs d'un parti politique durant la législature.
Liste des députés ayant siégé durant la 3e législature du Québec
Nom Parti District électoral
     Sydney Robert Bellingham Conservateur Argenteuil
     Pierre-Samuel Gendron (jusqu'en 1876)[1] Conservateur Bagot
     Flavier Dupont (à partir de 1876)[2] Conservateur
     François-Xavier Dulac Conservateur Beauce
     Élie-Hercule Bisson Libéral Beauharnois
     Pierre Fradet Conservateur Bellechasse
     Louis Sylvestre Libéral Berthier
     Pierre-Clovis Beauchesne (jusqu'en 1876)[3] Conservateur Bonaventure
     Joseph-Israël Tarte (à partir de 1877)[4] Conservateur
     William Warren Lynch Conservateur Brome
     Raymond Préfontaine Libéral Chambly
     Dominique-Napoléon Saint-Cyr Conservateur Champlain
     Onésime Gauthier Conservateur Charlevoix
     Édouard Laberge Libéral Châteauguay
     William Evan Price Conservateur Chicoutimi-Saguenay
     William Sawyer Conservateur Compton
     Gédéon Ouimet (jusqu'en 1876)[5] Conservateur Deux-Montagnes
     Charles Champagne (à partir de 1876)[6] Conservateur
     Louis-Napoléon Larochelle Conservateur Dorchester
     William John Watts Conservateur indépendant Drummond-Arthabaska
     Pierre Fortin Conservateur Gaspé
     Louis Beaubien Conservateur Hochelaga
     Alexander Cameron Libéral Huntingdon
     Louis Molleur Libéral Iberville
     Narcisse Lecavalier Conservateur Jacques-Cartier
     Vincent-Paul Lavallée Conservateur Joliette
     Charles-François Roy (jusqu'en 1877)[7] Conservateur Kamouraska
     Joseph Dumont (à partir de 1877)[8] Libéral
     Léon-Benoît-Alfred Charlebois Conservateur La Prairie
     Onuphe Peltier Conservateur L'Assomption
     Louis-Onésime Loranger Conservateur Laval
     Étienne-Théodore Pâquet Libéral Lévis
     Pamphile-Gaspard Verreault Conservateur L'Islet
     Henri-Gustave Joly de Lotbinière Libéral Lotbinière
     Moïse Houde Conservateur Maskinongé
     George Irvine (jusqu'en 1876)[9] Libéral Mégantic
     Andrew Kennedy (à partir de 1876)</small[10] Conservateur
     George Barnard Baker Conservateur Missisquoi
     Louis-Gustave Martin Conservateur Montcalm
     Auguste-Charles-Philippe Landry (jusqu'en 1876)[11] Conservateur Montmagny
     Louis-Napoléon Fortin (à partir de 1876)[12] Libéral
     Auguste-Réal Angers Conservateur Montmorency
     Alexander Walker Ogilvie Conservateur Montréal-Centre
     Louis-Olivier Taillon Conservateur Montréal-Est
     John Wait McGauvran Conservateur Montréal-Ouest
     Laurent-David Lafontaine Libéral Napierville
     François-Xavier Méthot (fils) (jusqu'en 1876)[13] Conservateur Nicolet
     Charles-Édouard Houde (à partir de 1876)[14] Conservateur
     Louis Duhamel Conservateur Ottawa
     Levi Ruggles Church Conservateur Pontiac
     Praxède Larue Conservateur Portneuf
     Pierre Garneau Conservateur Québec
     Rémi-Ferdinand Rinfret Libéral Québec-Centre
     Joseph Shehyn Libéral Québec-Est
     John Hearn (jusqu'en 1877)[15] Conservateur Québec-Ouest
     Richard Alleyn (à partir de 1877)[16] Conservateur
     Michel Mathieu Conservateur Richelieu
     Jacques Picard Conservateur Richmond-Wolfe
     Alexandre Chauveau Conservateur indépendant Rimouski
     Victor Robert Libéral Rouville
     Pierre Bachand Libéral Saint-Hyacinthe
     Félix-Gabriel Marchand Libéral Saint-Jean
     Élie Lacerte Conservateur Saint-Maurice
     Maurice Laframboise Libéral Shefford
     Joseph Gibb Robertson Conservateur Sherbrooke
     Georges-Raoul Saveuse de Beaujeu Conservateur indépendant Soulanges
     John Thornton Conservateur Stanstead
     Georges-Honoré Deschênes Libéral Témiscouata
     Joseph-Adolphe Chapleau Conservateur Terrebonne
     Henri-Gédéon Malhiot (jusqu'en 1876)[17] Conservateur Trois-Rivières
     Arthur Turcotte (à partir de 1876)[18] Conservateur indépendant
     Émery Lalonde (père) Conservateur Vaudreuil
     Joseph Daigle Libéral Verchères
     Jonathan Saxton Campbell Würtele Libéral Yamaska

Liste des conseillers législatifs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous montre les personnes qui ont siégé comme conseillers législatifs durant la 3e législature. Les conseillers législatifs étant nommés à vie, la dissolution de la législature n'a pas mis fin à leur mandat.

  • Les caractères gras indiquent que la personne a été membre du conseil des ministres durant la législature.
Conseillers législatifs ayant siégé durant la 3e législature du Québec
Nom Parti Collège électoral
     Jean-Louis Beaudry Conservateur Alma
     Thomas Wood Conservateur Bedford
     Joseph-Octave Beaubien (jusqu'en 1877) Conservateur De la Durantaye
     Pierre-Eustache Dostaler Conservateur De Lanaudière
     Jean-Baptiste-Georges Proulx Libéral De la Vallière
     Charles-Séraphin Rodier (jusqu'en 1876) Conservateur De Lorimier
     Joseph-Gaspard Laviolette (à partir de 1876) Conservateur
     Henry Starnes Conservateur De Salaberry
     Thomas Savage Conservateur Golfe
     Élisée Dionne Conservateur Grandville
     George Bryson Conservateur Inkerman
     Louis Richard (jusqu'en 1876) Conservateur Kennebec
     Joseph Gaudet (à partir de 1877) Conservateur
     Louis Panet Conservateur La Salle
     Alexandre-René Chaussegros de Léry Conservateur Lauzon
     Jean-Élie Gingras Conservateur Les Laurentides
     Félix-Hyacinthe Lemaire Conservateur Mille-Isles
     Charles-Eugène Boucher de Boucherville Conservateur Montarville
     Louis Archambeault Conservateur Repentigny
     Eustache Prud'homme Conservateur Rigaud
     John Fraser de Berry Conservateur Rougemont
     Pierre Boucher de la Bruère (à partir de 1877) Conservateur
     John Jones Ross Conservateur Shawinigan
     Pierre-Euclide Roy Conservateur Sorel
     John Sharples (père) (jusqu'en 1876) Conservateur Stadacona
     John Hearn (à partir de 1877) Conservateur
     James Ferrier Conservateur Victoria
     William Hoste Webb (à partir de 1875) Conservateur Wellington

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Samuel Gendron a démissionné le 12 juin 1876.
  2. Flavien Dupont a été élu le 7 juillet 1876.
  3. L'élection de Pierre-Clovis Beauchesne a été annulée le 19 décembre 1876.
  4. Joseph-Israël Tarte a été élu le 22 février 1877.
  5. Gédéon Ouimet a démissionné le 28 janvier 1876 pour accepter le poste de surintendant de l'Instruction publique.
  6. Charles Champagne a été élu le 3 mars 1876.
  7. Charles-François Roy a démissionné le 12 février 1877.
  8. Joseph Dumont a été élu le 19 mars 1877.
  9. George Irvine a démissionné le 28 janvier 1876 pour accepter un poste de commissaire de chemin de fer.
  10. Andrew Kennedy a été élu le 18 avril 1876.
  11. L'élection d'Auguste-Charles-Philippe Landry a été annulée le 29 mai 1876.
  12. Louis-Napoléon Fortin a été élu le 30 novembre 1876.
  13. L'élection de François-Xavier Méthot a été annulée le 28 juin 1876.
  14. Charles-Édouard Houde a été élu le 18 août 1876.
  15. John Hearn a démissionné le 9 novembre 1877 à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  16. Richard Alleyn a été élu le 17 décembre 1877.
  17. Henri-Gédéon Malhiot a démissionné le 28 janvier 1876 pour accepter un poste de commissaire de chemin de fer.
  18. Arthur Turcotte a été élu le 18 avril 1876.

Sources[modifier | modifier le code]