386

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 386 (nombre).

Années :
383 384 385  386  387 388 389

Décennies :
350 360 370  380  390 400 410
Siècles :
IIIe siècle  IVe siècle  Ve siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 386 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Août : Conversion d’Augustin, après la lecture des Épîtres de saint Paul.
  • 23 janvier : Valentinien II, sous l’influence de sa mère Justine favorable à l’homéisme, autorise les réunions des ariens par une constitution impériale ; la loi provoque la démission de Benivolus, le magister memoriae orthodoxe de la cour de Milan[1].
  • 26 février : loi de Théodose adressée au préfet du prétoire d'Orient Cynégius interdisant de déterrer et de vendre les reliques des martyrs[2].
  • 27 mars-2 avril, Milan : conflit des Basiliques pendant la Semaine sainte. Valentinien et son entourage réclament à Ambroise de Milan l'accès à la Basilica Nova, pour la célébration de la fête de Pâques par les homéens ; l'évêque, soutenu par le peuple refuse de la livrer. Le Dimanche des Rameaux (29 mars) Valentinien envoie des troupes pour faire le siège de la basilique Portiana, situé hors des murs. Ambroise résiste et s'enferme avec ses fidèles dans l'église[1].
  • 19 juin : transfert des reliques des martyrs Gervais et Protais dans la Basilica Apostolorum de Milan, inventées par Ambroise de Milan pour maintenir la ferveur du peuple à la foi catholique et à son évêque face au pouvoir impérial pro-arien[3].
  • Août : conversion d’Augustin au christianisme. Il renonce à l’enseignement et se retire à Cassiciacum, près de Milan[4]. Il met fin à ses projets matrimoniaux après la lecture de la vie de Saint Antoine[5].
  • Automne : invasion des Greuthunges (Goths) sur le bas Danube, conduit par leur roi Odotheus. Battus par le général romain de l'infanterie de Thrace Promotus lors du passage du fleuve, ils regagnent leur pays[6].
  • 12 octobre : Théodose Ier célèbre à Constantinople la victoire de ses troupes sur les Greuthunges par un triomphe. Une colonne historiée est édifiée à cette occasion[7].
  • Les Türk Tuoba (T'o-pa, Tabghatch), dirigés par Daowudi (en) (386-409), de son nom personnel Tuoba Gui (T’o-Pa Kouei), créent la dynastie des Wei du Nord (386-534) et absorbent ou détruisent les autres tribus barbares installées en Chine du Nord jusqu’en 439[8].
  • Gildon devient comte d’Afrique romaine[2].
  • Libanios, un ami de l'empereur Julien et porte-parole des religions anciennes, fait un discours plein de passion à Antioche En défense des temples[9], témoignant de l'abandon progressif des temples païens, qui sont détruits ou tombent en ruine, sauf ceux qui sont transformés en église.

Décès en 386[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Neil Brendan McLynn, Ambrose of Milan : church and court in a Christian capital, University of California Press,‎ 1994 (ISBN 9780520084612, résumé)
  2. a, b et c Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l’Église, vol. 5, Paris, Charles Robustel,‎ 1720 (résumé)
  3. Pierre Toubert, Pierre Moret, Remploi, citation, plagiat, Casa de Velázquez,‎ 2009 (ISBN 9788496820289, résumé)
  4. Jean-Joseph-François Poujoulat, Histoire de Saint Augustin, vol. 1, Mellier Frères,‎ 1846 (résumé)
  5. Maurice Huftier, Augustin, Éditions de l'Atelier (résumé)
  6. André Piganiol, André Chastagnol, L'empire chrétien, Presses universitaires de France,‎ 1972 (résumé)
  7. Michel Rouche, Clovis: Le Baptême de Clovis, son écho à travers l'histoire, vol. 2, Presses Paris Sorbonne,‎ 1997 (ISBN 9782840500797, résumé)
  8. René Grousset (1885-1952), [PDF] « L'empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », Payot, Paris,‎ quatrième édition : 1965, première édition : 1938
  9. A. D. Lee, Pagans and Christians in late antiquity : a sourcebook, Routledge,‎ 2000 (ISBN 9780415138925, résumé)
  10. Yves Denis Papin, Chronologie de l'histoire ancienne, Éditions Jean-paul Gisserot,‎ 1998 (ISBN 9782877473460, résumé)
  11. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group,‎ 2011 (ISBN 9781441154781, résumé)