État polyphasique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En chimie et en physique, une phase désigne une région de l'espace dont les paramètres ou propriétés sont uniformes, ou du moins varient peu entre deux points voisins. Cela signifie une unité :

Le contact entre deux phases est la surface de séparation. Cette surface peut être plus ou moins plane comme, par exemple, la surface d'une pièce métallique (séparation solide/gaz) ou la séparation huile/vinaigre dans une vinaigrette au repos. Elle peut être aussi plus ou moins sphérique comme dans le cas d'une goutte d'eau.

Parfois, une des phases est sous la forme de grains ou gouttelettes mélangée dans une autre phase, appelée matrice, les deux phases étant intimement liées ; c'est par exemple le cas des « yeux » d'huile dans la vinaigrette après agitation. On parle alors d'état polyphasique (émulsion) ou encore d'état dispersé ou d'état fractionné (pour la phase en grains). Il s'agit d'un mélange hétérogène, c'est-à-dire dont on peut distinguer les constituants à l'œil nu (ou du moins au microscope) ; c'est le contraire d'un mélange homogène.

Il existe 3 sortes de mélanges hétérogènes :

  • les mélanges hétérogènes simples qui se séparent en quelques minutes parfois même en quelques secondes,
  • les mélanges hétérogènes de type suspension qui eux prennent quelques jours ou même quelques heures à se séparer
  • et finalement les mélanges hétérogènes de type colloïde qui eux prennent des mois à se séparer.

On peut avoir les situations suivantes :

matrice phase fractionnée, dispersée
gaz liquide solide
gaz * aérosol,
brouillard
poudre,
aérosol
liquide bulle,
mousse
émulsion lysole
solide mousse gel xérosole


* : un mélange de gaz est toujours homogène

Propriétés caractéristiques des états dispersés[modifier | modifier le code]

Explosion d'un silo à grain dans le Kansas, 1998

Pour que l'on ait une phase dispersée dans une autre, il faut que les phases ne soient pas miscibles. Cela se modélise par une énergie liée à l'aire de la surface de contact, énergie appelée « tension superficielle ».

Une des propriétés fondamentales des états dispersés est liée à la surface de contact entre les phases. Cette surface de contact étant très importante, toutes les propriétés de surface (réactions chimiques, adsorption...) vont prendre une importance prépondérante. Cette surface de contact est aussi appelée « surface spécifique ». De fait, une phase fractionnée est beaucoup plus réactive qu'une phase massive, cela pouvant même provoquer des explosions si la réaction est exothermique :

Lorsque l'on veut favoriser une réaction, on fractionne volontairement les réactants ou les catalyseurs (sous forme de poudre ou de mousse solide) :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]