Établissement du port

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En océanographie, l'établissement du port en un lieu donné est le retard moyen de la pleine mer (marée haute) sur l'instant du passage de la Lune au méridien du lieu. On peut lui ajouter la notion d'âge de la marée, le retard entre le maximum d'amplitude de la marée et le maximum d'action des astres[1].

En théorie, la pleine mer se produit lorsque la Lune est au zénith mais dans la réalité, il existe un délai dû à différents facteurs. L'établissement du port varie fortement d'un lieu à l'autre de la planète, mais est relativement constant en un lieu précis. Au cours du cycle lunaire, l'écart par rapport à la moyenne varie d'environ ±30 min[2].

L'établissement du port permet d'estimer sommairement les marées, sachant le passage de la Lune au méridien. Il ne s'applique qu'aux marées de type semi-diurne, c'est-à-dire pour lesquelles la composante diurne est faible[3].

L'établissement du port est calculé par rapport au méridien local (en l'absence d'autre précision, on parle d'établissement moyen) ou par rapport au méridien de Greenwich : on parle d'établissement moyen relatif rapporté à Greenwich[4].

Au VIIIe siècle, Bède le Vénérable a été le premier à « affirmer l'existence et la constance, en chaque lieu, d'un retard de la marée sur l'heure lunaire[5]».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]