Hauteur significative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La hauteur significative est une quantité statistique utilisée pour caractériser l'état de la mer. Elle est souvent abrégée en Hs ou H1/3 (ou SWH : significant wave height en anglais). Elle représente la moyenne des hauteurs (mesurées entre crête et creux) du tiers des plus fortes vagues. Pour la calculer à partir d'un enregistrement d'élévation de la surface, on classe les vagues par ordre de hauteur, et la moyenne des hauteurs du tiers supérieur donne la Hs. Cette définition historique vient de l'estimation de la hauteur des vagues par l'observation visuelle, la hauteur significative étant proche de celle estimée par un observateur.

En pratique, la Hs est souvent prise égale à la hauteur Hm0 définie comme quatre fois l'écart type de l'élévation de la surface[1]. Cette dernière quantité est plus facile à calculer, soit à partir d'instruments in situ, soit à partir d'altimètres embarqués sur des satellites.

Le record mondial de hauteur significative observé par un instrument en mer est de 17,2 m, à la bouée M6, au sud-ouest de l'Irlande, lors de la tempête du [2]. Il est probable que la hauteur maximale subie par la bouée ait dépassé les 30 m.

Pour les mesures faites par Altimétrie_satellitaire , la valeur maximale enregistrée pour une moyenne de 1 seconde est de 20,1 m, lors du passage de la tempête Quirin en février 2011 dans l'Atlantique Nord[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « définition de "Significant wave height" », Glossary of Meteorology (consulté en 2007-06-30)
  2. « Site internet du Marine Institute irlandais » (consulté en 2008-01-13)
  3. Phenomenal sea states and swell radiation: a comprehensive analysis of the 12-16 February 2011 North Atlantic storms, Hanafin, J., Y. Quilfen, F. Ardhuin, D. Vandemark, B. Chapron, H. Feng, J. Sienkiewicz, P. Queffeulou, M. Obrebski, B. Chapron, N. Reul, F. Collard, D. Cormand, E. B. de Azevedo, D. Vandemark, and E. Stutzmann, “Phenomenal sea states and swell radiation: a comprehensive analysis of the 12-16 February 2011 North Atlantic storms,” 2012: Bull. Amer. Met. Soc., vol. 93, no. 12, pp. 1825–1832