Zone photique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diagramme des couches de la zone pélagique.

La zone photique, aussi nommée zone euphotique ou zone épipélagique, est la zone aquatique comprise entre la surface et la profondeur maximale d’un lac ou d’un océan, exposée à une lumière suffisante pour que la photosynthèse se produise. La profondeur de la zone photique peut être grandement affectée par la turbidité saisonnière.

Elle s’étend jusqu’à une profondeur à laquelle l’intensité lumineuse résiduelle correspond à 1 % de celle en surface (également appelée « profondeur euphotique »). Sa taille dépend de l’étendue de l’atténuation lumineuse dans les colonnes d’eau. Typiquement, la profondeur euphotique varie de plusieurs mètres dans les estuaires turbidiques jusqu’à environ 200 mètres en haute mer.

En milieu marin, la zone photique correspond à la partie supérieure de la zone pélagique. La zone photique est la seule zone aquatique où la productivité marine primaire (algues, phanérogames) existe, à l’exception de la productivité abyssale (turbine hydrothermale) le long des rifs océaniques. La profondeur de cette zone est généralement proportionnelle au niveau de productivité primaire. Environ 90% de toute la vie marine vit dans la zone photique

La transparence de l’eau, qui affecte la zone photique, est simplement mesurée avec un disque Secchi.

Le terme « photique » vient du grec φοτος (photos soit lumière), la zone photique pouvant être décrite simplement comme la couche d'eau baignée par la lumière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]