Ångström

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Å et Ångström (homonymie).
Symbole Ångström en Unicode.

Un ångström, parfois également orthographié angström, aangström ou angstrœm (symbole Å, prononcé [ˈɔ̀ŋstrœm] en suédois, ou plus souvent [ɑ̃gstʀœm] en français) est une unité de longueur valant 0,1 nanomètre, soit 10−10 mètre (1 dixième de milliardième de mètre). Bien que fréquemment utilisée en physique atomique, cette unité n’appartient pas au système international (SI).

Historique[modifier | modifier le code]

L’ångström fut nommé ainsi en l’honneur du physicien suédois Anders Jonas Ångström, un des inventeurs de la spectroscopie.

L’ancien ångström (dont le symbole est Å* afin de le distinguer de l’ångström moderne) était défini à partir de la longueur d’onde de la ligne K-α-1 du tungstène ; cette dernière était spécifiée comme valant exactement 0,209 010 0 Å*. Ainsi :

1 Å* = 1,00001501×10-10 m ± 90×10-18 m.

Étant donné la précision actuelle de la définition du mètre, qui s’est d’abord, sur une raie spectrale plus fine, mesurée dans des conditions expérimentales plus strictes et normalisées, puis sur la définition de la seconde et de la constante de vitesse de la lumière dans le vide (sur laquelle s'appuie maintenant celle du mètre, car elle élimine les incertitudes sur les variétés isotopiques ou sous-baryoniques), cette définition a été abandonnée.

Unité de mesure moderne[modifier | modifier le code]

L'unité actuelle est basée sur le mètre du système international, dont elle est devenue un sous-multiple exact:

1 Å = 10−10 mètre = 0,1 nanomètre = 100 picomètres.

Il faut préciser que le nanomètre (noté nm) est davantage utilisé que l’ångström. Un nanomètre équivaut à un milliardième de mètre, soit 10−9 mètre, soit 10 ångströms.

Il est utilisé pour les longueurs d’ondes de la lumière dites « nanométriques ». En astronomie, ophtalmologie, photographie et colorimétrie, on considère que le spectre de la lumière visible est située entre 4 000 et 7 500 Å approximativement (soit 400 à 750 nm). L’unité est particulièrement bien adaptée à la lumière visible car elle évite le recours aux décimales tout en conservant une résolution suffisamment fine pour représenter toutes les distinctions observables à l’œil humain. Il existe des filtres ne laissant passer qu’une longueur d’onde précise, comme les filtres à environ 6 563 Å (rouge-orangé).

L’unité est parfois utilisée aussi, de façon plus commode que le nanomètre, comme unité de mesure du rayon atomique (celui-ci variant de 0,25 à 3 Å). Néanmoins, le picomètre (pm, 10-12 m) est de plus en plus utilisé en place d'ångström pour les mesures atomiques (rayon de 25 à 300 pm) et moléculaires. Néanmoins, l'ångström reste très utilisé en cristallographie pour la mesure du paramètre cristallin.

Symbole Unicode[modifier | modifier le code]

Unicode inclut le « signe ångström » en U+212B (Å). Cependant, ce signe est normalisé de façon équivalente vers la « lettre capitale latine A avec anneau en chef » U+00C5 (Å) ; il est par conséquent vu comme une erreur d’encodage (préexistante) introduite essentiellement pour des raisons de compatibilité et de convertibilité bijective avec certains encodages historiques, sans que cela doive générer une différence d’interprétation significative.

Il est entendu que l’utilisation directe de la lettre U+00C5 (Å) (ou sa décomposition canonique équivalente) est plus appropriée, et même recommandée afin d’unifier la présentation des symboles d’unités de mesure utilisant des lettres latines normales[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Le Consortium Unicode, Julie D. Allen et al., The Unicode Standard, Upper Saddle River, NJ etc., Addison-Wesley,‎ 2006, Version 5.0 éd., PDF (ISBN 978-0-321-48091-0, OCLC 145867322, LCCN 2006023526, lire en ligne), « Symbols », p. 493

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]