Yves-Marie Hilaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves-Marie Hilaire
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Yves-Marie Hilaire, né le 4 août 1927 à Viviers-lès-Montagnes et mort le à Lille, est un historien français, spécialiste d'histoire des religions et professeur d'histoire contemporaine de l'Université Charles-de-Gaulle Lille-III.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d'agriculteurs le 4 août 1927 à Viviers-lès-Montagnes[1], dans le Tarn, Yves-Marie Hilaire étudie au collège de Pamiers dans l'Ariège puis au lycée Janson-de-Sailly à Paris avant de s'engager à la Faculté des lettres de Paris[1]. À la Sorbonne, sous l’impulsion de l'aumônier Maxime Charles il rejoint les Jeunesse étudiante chrétienne, en compagnie notamment de Michel Coloni et Jean-Marie Lustiger[2]. Il obtient le CAPES en 1954[1]. Il s'installe alors à Lille où, malgré ses origines méridionales, il enseigne et mène sa carrière de chercheur pendant près de quarante ans[3].

Il est nommé assistant à la Faculté des lettres en 1961 puis Maître-assistant d'histoire contemporaine dans la même faculté de 1965 à 1969[1]. Entre 1969 et 1976, il y est ensuite chargé d'enseigner l'Histoire contemporaine avant de rejoindre à l'université de Lille III où il professe la même matière[1]. En 1976, il soutient sa thèse d’État : Une chrétienté au XIXe siècle ? : la vie religieuse des populations du diocèse d'Arras, (1814-1914).

Toujours à Lille III, de 1976 à 1978, il est nommé maître de conférences d'Histoire contemporaine et enfin, de 1978 à 1996 Professeur d'Histoire contemporaine[1] et, jusqu'en 1979, vice-Président de cette université. En outre, de 1981 à 1984, il est directeur du GRECO (Groupement de recherches coordonnées) du CNRS « Histoire religieuse moderne et contemporaine »[4]. Ainsi, au-delà de son parcours d'enseignant, il aura assumé tout au long de sa carrière universitaire lilloise de nombreuses responsabilités tant dans le domaine administratif que dans l'animation de recherches collectives[5].

Yves-Marie Hilaire est décédé le 15 décembre 2014, à Lille[6].

Œuvre[modifier | modifier le code]

D'emblée, sa thèse de 1976 sur La vie religieuse des populations du diocèse d'Arras a contribué à élargir de manière significative le champ d'étude du fait religieux en France[5]. Par la suite, Yves-Marie Hilaire a notamment dirigé et contribué à de nombreuses publications collectives portant sur la vie chrétienne en France et a collaboré à la revue catholique Communio[7].

Parmi d'autres publications, il a codirigé avec Jean-Marie Mayeur le vaste projet rédactionnel de Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine (1985-2013) et on lui doit, avec Gérard Cholvy une synthèse magistrale en trois volumes sur l’Histoire religieuse de la France contemporaine[5]. Après avoir dirigé une Histoire de la papauté, éditée à plus de dix mille exemplaires, il a enfin codirigé avec Jean-Robert Armogathe pour les Presses universitaires de France le second volume de l’Histoire générale du christianisme, paru en 2010.

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Michel Beirnaert (dir.), Xavier Boniface (dir.), Audrey Cassan (dir.) et Yves-Marie Hilaire (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la france contemporaine, vol. 11 : Artois - Côte d'Opale, Beauchesne, (ISBN 978-2701019949)
  • Jean-Robert Armogathe (dir.) et Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire générale du christianisme, vol. 2 : Du XVIe siècle à nos jours, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », (ISBN 978-2286072933)
  • Yves-Marie Hilaire et Gérard Cholvy, Le Fait religieux aujourd'hui en France : Les trente dernières années (1974-2004), Cerf, (ISBN 978-2204074889)
  • Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire de la papauté. 2000 ans de missions et de tribulations, Seuil/Tallandier, coll. « Points/Histoire », (ISBN 978-2020590068)
  • Yves-Marie Hilaire (dir.), De Renan à Marrou : L'histoire du christianisme et les progrès de la méthode historique (1863-1968), Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2859396022)
  • Yves-Marie Hilaire (préf. René Rémond), Le temps retrouvé : Vingt-quatre regards sur deux siècles d'histoire religieuse et politique, Villeneuve-d'Ascq, Université de Lille III, coll. « Histoire / Revue du Nord » (no 14), (ISBN 2-00058-534-5)
  • Gérard Cholvy (dir.) et Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire religieuse de la France contemporaine, vol. III : 1930-1988, Toulouse, Privat, (ISBN 978-2708953444)
  • Yves-Marie Hilaire, Matériaux Pour L'Histoire Religieuse du Peuple Français, XIXe – XXe siècles : Bretagne, Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne, Lorraine, Alsace, Paris, École des Hautes Études en Sciences Sociales, (ISBN 2-72460-537-3)
  • Gérard Cholvy (dir.) et Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire religieuse de la France contemporaine, vol. II : 1880-1930, Toulouse, Privat, (ISBN 978-2708953307)
  • Gérard Cholvy (dir.) et Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire religieuse de la France contemporaine, vol. I : 1800-1880, Toulouse, Privat, (ISBN 978-2708953215)
  • Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire de Roubaix, Dunkerque, Les Éditions des Beffrois, (ISBN 978-2903077433)
  • Yves-Marie Hilaire, Histoire du Nord Pas-de-Calais de 1900 à nos jours, Toulouse, Privat, (ISBN 978-2708980068)
  • Yves-Marie Hilaire (préf. Louis Girard), Une Chrétienté au XIXe siècle ? : La vie religieuse des populations du diocèse d'Arras (1840-1914), Villeneuve-d'Ascq, Université de Lille III, (ISBN 2-85939-073-1)

Articles[modifier | modifier le code]

  • Yves-Marie Hilaire, « Quelques moments forts de ma vie de jéciste », dans Bernard Barbiche et Christian Sorrel (dirs.), La Jeunesse étudiante chrétienne, 1929-2009, Lyon, LARHRA-RÉSÉA, coll. « Chrétiens et sociétés. Documents et mémoires », , p. 69-73
  • Yves-Marie Hilaire, « Alain-René Michel, un grand historien de la jeunesse au XXe siècle », dans Jean-François Chanet et Philippe Guignet (dirs.), Jeunesse, éducation et religion au XXe siècle, Lille, Revue du Nord-Université Charles-de-Gaulle - Lille 3, coll. « Histoire », , p. 13-20
  • Yves-Marie Hilaire, « L'éducation religieuse de Charles de Gaulle », dans Charles de Gaulle : la jeunesse et la guerre, 1890-1920, Paris, Plon-Fondation Charles de Gaulle, , p. 36-43
  • Yves-Marie Hilaire, « La Vie religieuse à Lille (1851-1914) », dans Louis Trénard et Yves-Marie Hilaire (dirs.), Histoire de Lille. T. IV, Paris, Perrin, , p. 89-110
  • Yves-Marie Hilaire, « Les ouvriers de la région du Nord devant l’Église catholique (XIXe et XXe siècles) », Le Mouvement social, no 57,‎ , p. 181-201

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Yves-Marie Hilaire, Le Temps retrouvé : Vingt-quatre regards sur deux siècles d'histoire religieuse et politique, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, , p. 11.
  2. Samuel Pruvot, Monseigneur Charles, aumônier de la Sorbonne : 1944-1959, Cerf, , p. 110-111
  3. Yves-Marie Hilaire, Le Temps retrouvé : Vingt-quatre regards sur deux siècles d'histoire religieuse et politique, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, , p. 8.
  4. « Hilaire, Yves-Marie (1927-2014) » sur le site du catalogue général de la BnF
  5. a, b et c Barbiche Bernard, « Yves-Marie Hilaire, Le temps retrouvé, vingt-quatre regards sur deux siècles d'histoire religieuse et politique », Bibliothèque de l'École des chartes, t. 158,‎ , p. 351.
  6. « Décès de l’historien Yves-Marie Hilaire », sur La Croix/Urbi et Orbi, (consulté le 18 décembre 2014).
  7. « Hilaire Yves-Marie », sur Communio.fr
  8. a et b Thomas Levivier, « L'historien Yves-Marie Hilaire estmort-à l'âge de 87 ans », La Croix du Nord,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]