Wikipédia:RAW/2013-06-23

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Mosaïque au pied du Donkin Memorial à Port Elizabeth en Afrique du Sud. Cette oeuvre d'art public représente différents aspects de la vie présente et passée de la région. C'est l'une des photos gagnantes de l'édition 2012 de Wiki Loves Monuments.
  • Seules 21 % des écoles d'Afrique du Sud disposent d'une connexion à Internet, tandis que 8 millions des 51 millions d'habitants ont accès à Internet depuis leur téléphone portable. Un groupe de lycéens de Cape Town a écrit aux quatre plus importants opérateurs de téléphonie mobile du pays pour demander un accès gratuit à Wikipedia Zero. Leur initiative a été accueillie tièdement. (en) [2]
  • « Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia, aimerait bien savoir si [ Edward Snowden ] à l’origine du scandale Prism était actif sur son site. » Son intérêt a été critiqué, car Wales violerait ainsi l'une des règles d'or de Wikipédia : le respect de l'anonymat. (fr) [3]
  • « La grande majorité des données disponibles sur Internet ne sont pas facilement exploitables. Les formats sont aléatoires, les licences de réutilisations imprécises et, surtout, la traçabilité des informations est insuffisante. Wikidata a le mérite d’éviter ces biais : » le contenu est placé dans le domaine public, les données sont toutes dans le même format et elles seront étayées par des sources. (fr)[5]
  • À cause de l'application automatique du droit d'auteur/copyright, il y a relativement peu de photographies publiées sous licence libre. « Sauf à compter sur quelques entreprises exceptionnelles, comme les archives fédérales allemandes libérant 80 000 photos dont elles détenaient les droits, la seconde moitié du XXe siècle constitue donc un trou noir de la mémoire. » (fr)[6]
  • Une enseignante rapporte son expérience d'utilisation de Wikipédia en classe. « Et si l'enseignant prenait plutôt Wikipédia à bras-le-corps pour en faire un support pédagogique ? Le numérique ne va pas disparaître, Wikipédia n'est sans doute que le premier signe d'une accessibilité immense aux savoirs. » « [Les wikipédiens] ont été d'une grande réactivité et d'une immense gentillesse : on m'a transmis des documents relatant des expériences pédagogiques, mais aussi une étude universitaire ; les Wikipédiens présents sur Twitter ont répondu à mes questions, à celles des élèves, que nous pouvions poser dans l'instant. » (fr)[7]
  • Curiosités [8] :
    • L'Allemagne connaît actuellement une vague de chaleur. La page en allemand sur la climatisation a été consultée beaucoup plus souvent qu'en temps normal.
    • Par ailleurs, sur la page d'accueil de la Wikipédia en allemand, il a été mentionné qu'il se produit 20 millions de tonnes par année de peaux de banane, lesquelles comprennent des composés qui peuvent servir à purifier les eaux usées et traiter l'athérosclérose. La page a été consultée 38 000 fois en une seule journée, un record.
  • En Grande-Bretagne, les enseignants du primaire en savent si peu sur les religions (islam, hindouisme, etc.) qu'ils se tournent vers la Wikipédia en anglais pour s'informer. [9]
  • Dans la prison de Bellevue en Suisse, des détenus peuvent consulter une version hors-ligne de Wikipédia. (fr)[10]
  • Au Danemark, l'utilisation d'Internet est permise pendant certains examens universitaires. Les étudiants peuvent consulter Google ou Wikipédia, mais les courriels et la messagerie instantanée sont interdits. (fr) [11]
  • Selon Juraastro (d · c), la communauté journalistique ne peut comprendre Wikipédia car elle ne comprend pas le mode de fonctionnement d'Internet en général, qui est décentralisé, sans hiérarchie et anonyme. Il ne croit pas que les jeunes journalistes, qui ont pourtant connu Internet dans leur plus jeune âge, soient meilleurs que leurs collègues plus âgés, car pour comprendre Internet, il faut s'y investir et l'explorer. Il affirme que des journalistes s'inscrivent à Wikipédia pour y jouer aux apprentis-sorciers et que leurs vandalismes — dans le but de tester la réactivité de la communauté — ne peuvent que conduire à leur rejet. Selon lui, Wikipédia est critiquée pour au moins deux raisons : (1) des intellectuels le font pour se mettre en valeur et (2) elle démocratise la connaissance, elle est donc en compétition avec les journaux et les autres encyclopédies. Il affirme que ce sont des journalistes d'investigation qui rédigent des articles sur Wikipédia. « L'encyclopédie est vue comme une chose mystérieuse et suspecte sur laquelle il convient d'enquêter comme s'il s'agissait d’une organisation criminelle ou apparenté[e]. » Il ajoute que Rémi Mathis, le président de Wikimédia France, est régulièrement interviewé, devenant par la force de l'habitude le « président » de la communauté de la Wikipédia en français. En conclusion, Juraastro « appelle la communauté wikipédienne à refuser de fournir toute aide aux médias traditionnels tant qu’ils continueront à flouer les contributeurs en les faisant complices malgré eux d'œuvres ordurières à l'encontre du projet ». (fr)[12]
  • Le site TechCrunch rapporte que Google a cessé de faire apparaître, sur les appareils mobiles, une icône intitulée « Quick view » en vis-à-vis des articles de la Wikipédia. En cliquant cet icône, le contenu de la page se chargeait en moins de 100 ms. La société n'a pas donné d'explication, mais le service était expérimental. [13]
  • Supposons qu'une apocalypse décime demain la population humaine. Combien de temps faudrait-il aux survivants pour recopier à la main la Wikipédia en anglais, dont le contenu représente 1 800 volumes d'Encyclopædia Britannica ? C'est ce qu'explore un billet publié par Scientific American. Le dernier disque dur encore en état de fonctionner stockerait les 14 Go de la Wikipédia en anglais. À supposer qu'il existe un ordinateur capable d'afficher le contenu au complet, combien de crayons à la mine seraient nécessaires pour la transcrire ? En 2007, cinq volontaires ont retranscrit les 100 000 mots du roman To Kill a Mockingbird (Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur). Un seul crayon a suffi, chacun écrivant pendant plus de 60 heures. La Wikipédia en anglais comprend 2 milliards de mots. 162 années seraient nécessaires à cinq personnes pour recopier son contenu. Une retranscription en 60 heures nécessiterait 120 000 volontaires... à condition qu'il y ait suffisamment de crayons.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Probalement l'une des photos les plus souvent associées au développement des armes nucléaires : champignon consécutif à l'essai Baker sur l'atoll de Bikini. Cette photo retouchée est une image remarquable sur Wikimedia Commons.

  • Récemment, les Wikipédia en néerlandais (NL) et Wikipédia en suédois (SV) ont dépassé le million d'articles. Plus de 450 000 articles de cette dernière ont été créés par un robot. La Wikipédia en allemand (DE) compte cinq fois plus de contributeurs actifs que NL et huit fois plus que SV. Pourtant, NL a un plus grand nombre d'articles que DE [14]. Le créateur du robot sur SV, Lsj, affirme que les humains ne devraient pas exécuter des tâches répétitives. Les robots sont conçus pour répéter rapidement une même tâche. Si un robot reproduit de nombreuses fois une même erreur, un autre robot peut la corriger rapidement. Certains font observer que certaines erreurs des robots ne peuvent pas être réparées par un robot. Ces créations massives d'articles ont attiré d'autres critiques, surtout de la part de contributeurs germanophones. L'un demande : « À qui pourrait servir ces fragments de données ? » Un autre demande s'il existe des robots capables de créer des articles de bonne facture, qui pourraient servir de base à des articles labellisés par la communauté. Lsj répond que ces critiques s'appuient sur des conceptions subjectives et qu'il est donc impossible de discuter objectivement de leur valeur. Lsj ajoute qu'il est irréaliste de croire qu'une armée de contributeurs puissent créer manuellement les articles sur les 50 000 fungi ou les 100 000 mouches connus. Il rappelle le slogan : « Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager l'ensemble de toutes les connaissances[trad 1] ». En ce qui concerne les organismes vivants, il croit que l'usage des robots rapprochera Wikipédia de ce but. La création d'ébauches est probablement mieux adaptée aux Wikipédias qui comptent peu de contributeurs. [15]
  • Depuis quelques mois, l'outil de retour des lecteurs est en phase de test dans la Wikipédia en français. Depuis quelques semaines, il est déployé à grande échelle (dans au moins 40 000 articles). Des contributeurs remettent en cause la pertinence de l'outil, car les messages laissés par les lecteurs ne sont pas automatiquement signalés dans leur liste de suivi, contrairement aux modifications apportées aux articles. L'affichage des retours des lecteurs dans la liste de suivi est désactivé car il surcharge les serveurs de l'écosystème Wikimedia. (fr)[16]
  • L'outil de retour des lecteurs est également testé sur la Wikipédia en allemand. Par exemple, passez voir de:Johann Hermann Bauer.
  • Les élections pour les trois sièges au Board of Trustees (BoT) sont terminées. Les élus sont l'Américain Samuel Klein, l'Américaine Phoebe Ayers et l'Espagnole María Sefidari. Au Funds Dissemination Committee (FDC) sont élus la Française Delphine Ménard (notafish (d · c)) et l'Italien Christian Consonni. Le nombre de votants a été divisé par deux par rapport aux élections précédentes. La page d'accueil des votants donnait des indications peu claires : les organisateurs du vote n'ont pas donné de lien direct vers la page de vote, car ils voulaient que les votants consultent d'abord les déclarations des candidats. Par ailleurs, ils désiraient que ces déclarations soient traduites en plusieurs langues, ce qui n'a été effectué qu'avec retard. Le travail des traducteurs a été entravé par des modifications des déclarations pendant la période de traduction. De plus, l'interface de vote était exclusivement en anglais, ce qui a très probablement rebuté plus d'un votant potentiel. Le comité électoral s'est dit incapable de vérifier que les contributeurs souhaitant voter remplissaient les conditions les autorisant à le faire. [17]
  • La communauté de la Wikipédia en portugais a voté en faveur de l'imposition d'un CAPTCHA à résoudre avant que le moteur de Wikipédia n'accepte une modification soumise par un contributeur non inscrit ou inscrit récemment. La communauté anglophone a réagi plutôt négativement à cette proposition. [18]
  • Un stagiaire de la WMF a écrit que personne ne peut invoquer la liberté de panorama comme justification de conservation sur Wikimedia Commons si la photo d'une statue est protégée par un copyright. [19]
  • La Wikipédia en anglais a procédé à un request for comments sur l'usage des données de Wikidata. Pour le moment, elles seront utilisées uniquement dans les infoboîtes si aucune information n'était présente auparavant. Par ailleurs, les programmeurs de Wikidata cherchent à rendre l'utilisation des données moins complexe. Aujourd'hui : {{#property:p159}}, demain : {{#property:headquarters location}}. [20]
  • Pendant quelques semaines, j'ai recherché une liste de toutes les propriétés que l'on peut insérer dans les champs des entrées de Wikidata. En naviguant sur certaines pages, j'ai pu en découvrir quelques unes. J'ai fait quelques recherches, mais en vain. Voici le lien : (fr)Liste des propriétés (sous forme de tableau). La page est maintenue par un robot. Help:Shortcut peut également être utile. (fr)[21]
  • La communauté de Wikidata a entamé une discussion sur les informations qui peuvent être ajoutées pour répondre à certaines demandes de la communauté du Wiktionary. [22]


Ophelia par John Everett Millais. L'usage de cette illustration est restreinte en Grande-Bretagne. Elle est jugée featured picture par la Wikipédia en anglais.
  • Salebot (d · c), la terreur des vandales, a déjà été bloqué à plusieurs reprises par erreur. [23]
  • L'outil X!'s Edit Counter, récemment transféré dans les Wikimedia Labs, serait fonctionnel.
  • Selon une société américaine, le moteur de Google utiliserait 200 paramètres pour établir la notoriété d'un site Web. Quelques facteurs positifs sont : les mots clés sont dans le titre, les mots clés sont les premiers mots du titre, Wikipédia comprend des citations du/références au domaine internet. Quelques facteurs négatifs sont : le site est banni en raison de spam, les liens sont « sponsorisés » plutôt qu'issus d'un effort éditorial, le site est régulièrement en panne. [24]
  • Si vous utilisez Google Reader pour suivre par exemple certaines pages de Wikipédia, vous savez certainement que Google interrompt ce service au 1er juillet 2013. Le substitut le plus abouti serait selon Dominic Desbiens Feedly, mais il comporte encore des bogues. (fr)[25]
  • Le moteur de Wikipédia affiche désormais un lien dans le bas des pages qui n'ont pas été marquées comme relues à leur création. Pour voir ce message, allez à Spécial:Nouvelles pages, choisissez l'une des pages, naviguez à cette page et cherchez « [Marquer cette page comme relue] » dans le bas à la droite (si quelqu'un a marqué la page comme relue, ce message n'apparaît pas). [26]
  • VisualEditor ne supporte pas, de façon volontaire, Internet Explorer 6, 7 et 8 (6,75 % du trafic total). Involontairement, il exclut aussi Internet Explorer 9 (6,79 % du trafic). [27]
  • La Museums Association américaine a publié une série d'articles sur la collaboration des musées avec la communauté wikimédienne (« GLAM »). « Une synergie entre Wikipédia et les organismes culturels offre des occasions de partager le savoir avec un public élargi. Cependant, il y a des défis qui exigent un changement d'attitude et de nouvelles façons de travailler[trad 2]. » [28] <commentaire de Cantons-de-l'Est : Le sous-titre de l'article est une image qui contient du texte. Il aurait été plus efficace que le texte soit écrit avec des lettres (pour faciliter la recherche via Google, par exemple). Ensuite, la consultation des premiers articles — Wikipedia and Museums, Edit-a-tons, Wikipedia-in-Residence..., est payante. Ce n'est pas clairement indiqué, à l'aide d'icônes par exemple.>
  • Le wikipédien (en) Soosim (d · c) a été bloqué indéfiniment sur la Wikipédia en anglais pour avoir modifié plusieurs articles sur le conflit israélo-palestinien sans avoir déclaré être un employé de NGO Monitor  (en), une ONG pro-Israël. Il a aussi modifié à plusieurs reprises l'article NGO Monitor  (en). Sousim s'est défendu en affirmant qu'il respectait les règles de la Wikipédia en anglais. Selon un contributeur qui a échangé avec Soosim, ce dernier a incité d'autres personnes à contribuer à Wikipédia et à faire la « guerre sur wiki[trad 3] » lors d'une formation qu'il a donnée. [29]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Wikimedia Commons, un wiki brisé ? (partie 2)[modifier le code]

(Suite de la partie 1)

Le Blackness Castle en Écosse. Photo prise à partir d'un cerf-volant.

La précédente parution de RAW a rapporté les critiques d'un contributeur sur l'évolution de Wikimedia Commons (WC). Une semaine plus tard, deux contributeurs répliquent dans un op-ed publié le 19 juin 2013. [30]

Selon MichaelMaggs, un bureaucrate de WC, ce wiki ne poursuit pas des buts encyclopédiques, sa mission répond aux besoins de tous les wikis de l'écosystème Wikimedia. Il mentionne que certains croient qu'aucune image sexuelle n'a de valeur éducative, tandis que d'autres estiment qu'il faut couvrir l'ensemble des activités humaines. Certains avancent que des personnes veulent repousser les limites de l'acceptable en téléversant des images sexuelles qui choquent les mœurs contemporaines. Finalement, d'autres pensent que certains domaines sont trop bien couverts et provoquent un malaise dans une certaine frange de la population (par exemple, chez les femmes). MichaelMaggs pense que WC doit comprendre le plus vaste ensemble d'illustrations, même celles qui peuvent choquer. Selon lui, WC a connu un succès « phénoménal » et nous devrions en être fiers.

MichaelMaggs est d'accord pour que la mission de WC soit revue, mais dans le cadre d'un débat, pas à la suite de critiques.


Le Britannique Mattbuck, un administrateur de WC, défend également le projet. Il mentionne qu'il a commencé à y contribuer en 2007. Après quelques mois, c'est devenu son wiki favori (home wiki). Il sait que WC éprouve des difficultés. Le nombre de personnes qui pensent que n'importe quelle image trouvée via Google peut être téléversée dans WC est « stupéfiant ». Le moteur de WC est conçu pour afficher des pages, pas des images. La communauté est divisée, ce qui rend souvent difficile le blocage de contributeurs problématiques. Il compare les débats autour du terme « éducatif » pour WC à ceux autour de la « notoriété » pour Wikipédia. Il explique que WC comprend aussi des factions suppressionnistes et d'inclusionnistes.

Il rappelle qu'en (avril 2010), WC a été accusé par Fox News d'héberger une quantité substantielle d'illustrations pornographiques. Dans la foulée, Jimmy Wales a supprimé unilatéralement des images, alors qu'il ne s'était pas beaucoup investi dans ce wiki auparavant. Son geste a suscité la colère des wikimédiens. Wales et les administrateurs qui ont participé à cette vague de suppressions ont perdu leur statut d'administrateur. Les illustrations ont été remises en ligne, mais la communauté en a supprimé un grand nombre à la suite de débats.

L'an passé, de nouvelles critiques ont été émises contre WC. Si une personne demandait des images montrant toothbrush (brosse à dents), la première image que le moteur renvoyait était celui d'une femme se masturbant avec une brosse à dents électrique. Le principe de moindre surprise n'était pas respecté. Puisque le moteur de recherche ne peut être « éduqué », la communauté a modifié certaines informations pour que cette image apparaisse beaucoup plus loin dans les résultats de recherche. Est-ce que le moteur de recherche de WC devrait utiliser des filtres ? Si oui, comment les ajuster ? Est-ce que des illustrations de Mahomet sont à bloquer (pour ne pas choquer les musulmans) ? Qu'en est-il d'illustrations d'évènements survenus pendant le nazisme (qui sont interdits de diffusion publique en Allemagne) ?

Mattbuck, pour s'être opposé à la suppression d'illustrations pornographiques, a été accusé de faire partie de la « cabale du porno », par des gens qui ne contribuent pratiquement pas à WC. Étant régulièrement soumis à des attaques personnelles, il contribue dans des conditions délétères. Il affirme que WC comprend trop d'images de parties génitales. Pour limiter le nombre de photos de pénis, il a conçu un bot qui crée des galeries d'images, ce qui lui permet de rapidement soumettre les images superflues à une demande de suppression.

Pour les gens qui croient que Wikimedia Commons est « brisé », il leur demande d'aller en discuter sur le village pump, au lieu de dénigrer le travail des contributeurs de WC.


Parmi les commentaires laissés à la suite du op-ed, un contributeur suggère d'utiliser des balises pour faciliter le filtrage (nudité, nazisme, etc.), que les utilisateurs pourront ajuster dans leurs préférences. Un autre réplique qu'il s'agit de censure par des moyens techniques. Un troisième suggère d'établir des règles communautaires pour établir les paramètres. Un quatrième mentionne qu'il a mis au point un script qui peut filtrer les images offensantes. L'usage du script ne demande aucune consultation. Pourtant, les personnes qui critiquent WC semblent refuser de l'utiliser. Pour cette raison, selon lui, les débats sont plutôt motivés par le désir d'avoir plus de pouvoir. Un cinquième mentionne que WC a besoin de plus d'illustrations sexuelles, mais de la bonne sorte. Par ailleurs, il mentionne que le bon sens, construit à partir de la culture locale, peut être surpris par des politiques qui visent la neutralité ou qui respectent les lois en vigueur.


Portrait de Jimmy Wales par Pricasso.

La semaine suivante, The Signpost rapporte [31] que Daily Dot a publié un article sur cette affaire et mentionne que Russavia, l'un des administrateurs de WC, a demandé à Pricasso de créer (bénévolement) un portrait de Jimmy Wales. La pertinence du portrait a été débattue par la communauté de WC, qui a préféré la conserver. Pricasso utilise ses parties génitales et ses fesses pour peindre, ce qui a choqué Jimmy Wales. Selon Daily Dot :

« Et quelle meilleure façon de démontrer que Commons est moralement brisé que l'utilisation du site par l'un de ses bureaucrates les plus en vue pour mener une campagne de harcèlement contre le cofondateur même de Wikipédia [trad 4] ? »

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
[...] Wikipédia [...] est souvent plus visible et en tout cas plus lue que les journaux -- Rémi Mathis[1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c)
Citations originales
  1. (en) « imagine a world in which every single human being can freely share in the sum of all knowledge[1] »
  2. (en) « The shared synergies between Wikipedia and cultural organisations present opportunities to share knowledge with a wider audience. But there are challenges that demand a change in attitudes and new ways of working. »
  3. (en) « wiki war »
  4. (en) « And what better way, incidentally, to prove that Commons is ethically broken than for one of its top bureaucrats to employ the site in a harassment campaign against the cofounder of Wikipedia itself? »
Notes
Références
  1. Rémi Mathis, Les ravages d’une source mal choisie ? , 19 juin 2013