Waléran III de Luxembourg-Ligny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Waléran III de Luxembourg-Ligny
Waleran maud.jpg

Walérian et Maud.

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Aristocrate, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fratrie
Conjoint
Bonne de Bar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Jeanne de Luxembourg (en)
Jean de LuxembourgVoir et modifier les données sur Wikidata

Waléran III de Luxembourg, né à Saint-Pol-sur-Ternoise vers 1357, mort au château d'Ivoy le 12 avril 1415 (ou 1413 ?), fut comte de Saint-Pol, de Ligny, seigneur de Roussy et de Beauvoir de 1371 à 1415.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était fils de Guy, comte de Ligny, et de Mahaut de Châtillon, comtesse de Saint-Pol.

Charles VI le chargea de négocier la paix à Londres (1396) et le nomma 1er gouverneur de Gênes le 30 décembre 1396 charge qu'il exerce du 18 mars 1397 jusqu'en 1398.

Pendant la démence du roi, le duc de Bourgogne, dont il était partisan dévoué, lui fit donner la grande maîtrise des Eaux et Forêts en 1402, puis la charge de Bouteiller de France le 29 octobre 1410 puis celle de connétable de France après le 5 mars 1411.

Embarquant à Harfleur, il débarquait en l'île de Wight en 1403 avec un fort parti de nobles et la ravageait. En mai 1405, alors capitaine de Picardie et du Boulonois, il assiégeait le château de Merck des anglais à une lieue de Calais et la prit de force [1]. Il établit à Paris la milice des Écorcheurs, et battit plusieurs fois les Armagnacs en Normandie. Il dut quitter Paris avec le parti bourguignon en 1413 et mis le siège devant Neufville sur Meuse en 1414 puis mourut peu après en son château d'Yvvis où il fut enterré. Le fils cadet de sa fille lui succéda.

Alliances[modifier | modifier le code]

Alors qu'il était au service de Charles V, roi de France, il tomba entre les mains des Anglais et, pendant sa captivité, épousa en 1380

Veuf, il se remarie en 1393 avec

De sa liaison avec Agnès de Brie, il eut en 1400 un fils bâtard, l'amiral Jean Hennequin de Luxembourg.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Enguerrand de Monstrelet, la Chronique d'Enguerrand de Monstrelet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie complémentaire[modifier | modifier le code]

  • Céline Berry, « Waleran de Luxembourg, un grand seigneur entre loyauté et opportunisme (fin XIVe-début XVe siècle) », Revue du Nord, 2009, fasc. 2 (no 380), p. 295-326 [lire en ligne]